Un hommage symphonique au Fest-Noz

Retour sur l'hommage de l'Espace Marine au Fest-Noz !

La grande soirée " Honneur au Fest Noz " a réuni Amieva6/4, Fleuves5, Barba Loutig et la création Fest Noz Symphonique, avec l'Orchestre Symphonique de Bretagne, duo Hamon/Martin et Annie Ebrel.

Cela envoie du pâté !" L'expression est spontanément lâchée par un sonneur et un danseur. Au fest-noz, c'est un compliment majuscule, qui ira droit au coeur des 50 musiciens de l'Orchestre symphonique de Bretagne. Sous la baguette de Didier Benetti, ils ont offert hier soir à l'Espace Marine un écrin rare aux musiciens traditionnels Janick Martin (accordéon diatonique) et Erwan Hamon (flûtes, bombarde) et à la voix d'Annie Ebrel. Trois vrais talents ! "Nous ne parlons pas de musique classique, mais de musique orchestrale. Certes, la musique de danse est cette fois écrite, mais les danseurs nous envoient une telle énergie qu'il y a la même relation entre nous et eux qu'entre eux et des sonneurs", avait prévenu Marc Feldman, administrateur de l'orchestre, soucieux d'abolir toute frontière avec les musiques populaires. L'unité, au-delà des a priori, a régné sur scène. Les trois acteurs traditionnels se sont appuyés sur la puissance de l'ensemble pour développer leur jeu, et les envolées des cordes, surtout dans des arabesques orientalistes, ont ajouté à l'impulsion des pas de danse très marqués : ridées six temps, suite plinn, scottish, gavotte… Même unité pour la section rythmique derrière Antonin Volson. Le guitariste arrangeur Grégory Dargant et sa complice Frédérique Lory ont relevé le défi d'associer le monde initial des sabots de bois avec celui des souliers vernis, à l'ère de la basket généralisée.

Seul regret : la salle clairsemée au ébut de soirée, en raison d'un horaire inhabituel (21 h) pour les danseurs. Rapidement, les rondes et les chaînes ont rempli l'espace. Mais au fest noz on aime danser plus serré.

© FestiCelte – Gildas Jaffré

Exceptionnel : cette année le FIL organise une grande journée de danse à la Salle Carnot, avec un Fest-Deiz dès 15h et un Fest-Noz dès 21h30, samedi 12 août.

L'article Un hommage symphonique au Fest Noz est apparu en premier sur 47ème Festival Interceltique de Lorient.

Voir aussi : Ce dimanche sur France 3 ! par 47ème Festival Interceltique de Lorient
Voir aussi : Ce dimanche sur FR3 ! par 47ème Festival Interceltique de Lorient
Voir aussi : La Grande Parade en intégralité dimanche sur F3 par 47ème Festival Interceltique de Lorient

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 0 ?

Publicités et partenariat