-- Politique --

Un excellent score pour Daniel Delaveau à la mairie de Rennes

Communiqué de presse de Citemag (porte parole Jean Lenavetier) publié le 17/03/08 11:25

Cliquer sur la photo pour l'agrandir, puis flèches clavier pour naviguer (34 photos)

Un excellent score pour Daniel Delaveau à la mairie de Rennes

Les chiffres : Participation : 53,81 % (63 457 voix)
- Daniel Delaveau : 60,40 % (37 169 voix) ;
- Karim Boudjema : 27,44 % (16 885 voix) ;
- Caroline Ollivro : 12,15 % (7 480 voix).

Les réactions au fil de la soirée :

À la mairie : 21 h 25 c'est l'arrivée d'Edmond Hervé, Daniel Delaveau et son équipe, à la mairie, sous les applaudissements et les cris du public...

Edmond Hervé prend la parole :

«Au vu des résultats que nous connaissons, Daniel Delaveau sera élu maire de Rennes vendredi prochain lors du conseil municipal. Il sera maire avec une très large majorité. Je le félicite ainsi que ses colistiers. Je veux remercier les Rennais et les Rennaises pour le choix qu'ils viennent de faire. À noter aussi la victoire de François André dans le canton de Rennes nord-ouest. J'ajoute qu'il y a un embellissement de la gauche à la fin de mes 31 ans à la tête de la ville de Rennes...»

C'est au tour de Daniel Delaveau à 21 h 30 :

«Je remercie les Rennaises et les Rennais de leur confiance en exprimant plus de 60 % des suffrages à notre liste. Merci. Je suis très heureux de ce score. Il manifeste une très large adhésion à notre projet. On a eu raison pendant cette campagne de parler de continuité. Je veux saluer les autres candidats du 2e tour. La tenue et la qualité des débats font honneur à notre ville. L'élection est un contrat que j'entends mener à bien. Je suis le maire de tous les Rennais et de tous les concitoyens. Je veux me mettre au travail tout de suite pour relever les défis qui se présentent. Avec les Rennais je veux écrire un nouveau chapitre de l'Histoire de notre ville. Et la gauche se renforce. Nous gagnons Chavagne, Bruz, Cesson... Je serai le Maire de tous les Rennais garant de l'intérêt général».

Entre les deux tours Daniel Delaveau gagne 6434 voix pendant que Karim Bougjema en perd 199. Caroline Olivro en obtient 788 de plus et est très satisfaite du résultat. Elle déclare à près de 22 h :

«On est très contents parce que nous avons progressé. Je souhaite incarner l'opposition constructive. Je pense que les gens ont bien compris que la politique, ce n'est plus le choix de la droite et de la gauche. Les gens ont cru en notre projet... En étant trois, nous avons déjà une opposition constructive au conseil municipal. Franck Darcel est quelqu'un de très important pour nous, pour nos convictions. S'il n'est pas élu, il restera avec nous dans nos groupes de travail, de réflexion. Il sera toujours près de nous.»

Un peu plus tard, déclaration de Karim Bougjema à 22 h 12 :

«La première constatation est que les résultats n'ont pas changé depuis le premier tour. Il y a beaucoup de stabilité, ce n'est pas étonnant. Les voix des Verts se sont reportées vers le Modem et le PS. Celles de l'extrême gauche se sont portées vers le PS. Ma réserve de voix était faible et les choses étaient figées d'emblée. J'ai le sentiment d'avoir fait une bonne campagne. Je me suis installé dans le décor politique rennais. J'ai réussi à faire comprendre aux Rennais que je n'étais pas celui que l'on prétendait que j'étais en début de campagne. Je suis un homme modéré, centriste. Si le Modem et Loïck Le Brun étaient partis avec nous, le résultat aurait été meilleur. C'est dommage qu'il y ait eu une absence d'accord dans cette grande famille centriste de Rennes. Désormais, je compte être celui qui mènera l'opposition. Je ferai tout pour que la démocratie s'exprime dans la discussion et la contestation.»

À la Ferme de la Harpe, des centaines de militants ont fêté la victoire de la gauche :

C'est la joie, l 'émotion se lit sur tous les visages. Sur la scène il y a Jean Yves Le Drian le président du Conseil général, Jean Louis Tourenne qui ne cache pas sa joie avec 30 cantons à gauche, de nombreux élus dont Yves Préault largement réélu dans le canton de Rennes Nord Est et François André qui bat Phillippe Rouault sur le canton de Rennes Nord Est, le dernier canton rennais tenu par la droite.

De nouveaux jeunes élus au Conseil général : Vanessa Lemazurier, benjamine de l'équipe bruzoise de Philippe Caffin et Katia Kruger 32 ans.

Dans la nouvelle municipalité la gauche comptera 50 élus dont une jeune Allemande Katia Krüger (PC) qualifiée sur le fil en 50e position.

Reportage et crédits photos Jean Lenavetier, Rennes.

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 0 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.