Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Un candidat nationaliste à Guingamp
A l'initiative du comité Emgann du trégor goelo , une vingtaine de militants de la mouvance bretonne progressiste se sont réunis le 26 octobre 2005 et ont décidé de participer à l’élection cantonale partielle du canton de Guingamp qui intervient suite à la démission de la conseillère générale du PS.
Jean-Marie Salomon pour Emgann-MGI le 27/10/05 11:59

A l'initiative du comité Emgann du trégor goelo , une vingtaine de militants de la mouvance bretonne progressiste se sont réunis le 26 octobre 2005 et ont décidé de participer à l’élection cantonale partielle du canton de Guingamp qui intervient suite à la démission de la conseillère générale du PS. Les communes concernées sont : Guingamp, Ploumagoar, Pabu, Graces, Plouisy, Coadout, Saint Agathon, Mousteru.

Les militants réunis ont désigné Dominig Jolived-Klec’h, enseignant, Guingampais de longue date, syndicaliste, 42 ans et deux enfants. Ils ont par ailleurs décidés de présenter ce candidat dans le cadre de la plate-forme électorale « Breizh Dazont » (Bretagne l’avenir) qui depuis 2004 a présenté ou soutenu plusieurs candidats en Bretagne afin de présenter une alternative défendant le droit à l’autodétermination du peuple Breton et la justice sociale. La campagne sera axée essentiellement sur quatre points :

-Tous les autres partis en présence ont exercé des responsabilités à l’échelon cantonal, municipal, régional ou hexagonal, aucun d’entre eux n’a réussi à résoudre les problèmes quotidiens des Bretons. Leurs candidats seront de fait des candidats de partis liés peu ou prou à Paris. Nous sommes les seuls à être indépendants des partis de Paris. Voter pour nous, c’est leur distribuer un carton rouge.

-Nous pensons que le principal problème que rencontre les Bretons (notamment les plus jeunes et les plus modestes) est celui du logement en raison de la spéculation immobilière. Les chiffres concernant Guingamp et les communes environnantes sont éloquents : entre 1997 et 2000 le prix des maisons anciennes a augmenté de 59 %, celui des appartements de 38% et celui des terrains à bâtir de 52 % ! Les loyers ont aussi augmenté en conséquence. Nous proposons la création par le conseil général d’un établissement public foncier afin de pouvoir aider les communes à racheter maisons et terrains qu’elles peuvent frapper de préemption (en coordination avec les initiatives de ce type existants par ailleurs en Bretagne). C’est la seule façon de briser la courbe spéculative !

-Nous souhaitons que la politique de transport du conseil général tende vers la gratuité pour les chômeurs et les étudiants.

-Les projets culturels existants ne sont pas assez à l’écoute du monde associatif du canton et de la jeunesse. Il n’existe pas par exemple de salle associative conviviale de petite contenance pour les concerts ou les réunions. Nous avons des propositions concrètes à faire sur ce sujet. De même nous pensons que la place de la langue Bretonne dans la vie publique doit être plus grande et les initiatives allant dans ce sens aidées de façon volontariste. Les sports doivent être accessibles à tous, des infrastructures doivent être crées dans ce sens.

Le vote aura lieu vraisemblablement le 04 décembre pour le premier tour.

Pour tous renseignements et soutien politique ou financier: djk.breizh [at] free.fr 0685383121

Infos transmises par Jan mai Salomon (Porte Parole)

Cet article a fait l'objet de 1087 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons