Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Dépêche -
Toujours aucun statut pour la langue bretonne……
Union Européenne : Le gaélique irlandais, 21ème langue officielle de l’Union, les langues basque, catalane et galicienne reconnues langues d’usage dans les institutions européennes et toujours aucun statut pour la langue bretonne…… Les 25 ministres des affaires étrangères des pays de l’Union Européenne ont décidé , ce lundi, à Luxembourg,
Jacques-Yves Le Touze pour ASKOL le 14/06/05 8:51

Union Européenne :

Le gaélique irlandais, 21ème langue officielle de l’Union, les langues basque, catalane et galicienne reconnues langues d’usage dans les institutions européennes et toujours aucun statut pour la langue bretonne……

Les 25 ministres des affaires étrangères des pays de l’Union Européenne ont décidé , ce lundi, à Luxembourg, que,d’une part, le gaélique irlandais deviendra à partir de 2007 la 21è langue officielle de l’Union et, d’autre part, désormais, les langues co-officielles d’Espagne, le basque, le catalan et le galicien , auront droit d’être utilisées dans le cadre des institutions européennes .

Ce statut qui ne donne pas à ces dernières valeur de langues officielles de l’Union Européenne, permettra cependant la traduction dans ces langues des documents officiels, la possibilité de s’exprimer en basque, en catalan ou en galicien dans les différentes instances ( Parlement, Conseil, etc.). C’est un premier pas important sur la voie de la reconnaissance de ces 3 langues comme langues de l’Union Européenne.

Pour la petite histoire, la Catalogne a obtenu la levée du veto de la France sur ce dossier en contrepartie de la demande d’adhésion de la Catalogne à l’Organisation Internationale de la Francophonie et de l’introduction du français comme seconde langue étrangère dans l’enseignement catalan……

A cette décision européenne a été ajoutée une clause limitant les futures demandes pour d’autres langues aux seules langues officielles sur la totalité ou une partie du territoire d’un état membre :ce qui signifie que les éventuelles demandes pour la langue bretonne ne seront pas recevables , le breton n’ayant aucun statut d’officialité .

Pour Askol,association des élus bretons pour la démocratie, la disparité de statuts entre ces langues (et d’autres à travers l’Europe) et la langue bretonne devient de plus en plus criante et insupportable ; l’obstination de l’état français à ne pas vouloir reconnaître officiellement les langues parlées sur son territoire est totalement aberrante avec cette évolution statutaire notamment du basque et du catalan : officielles en Catalogne Sud et au Pays Basque Sud, reconnues au niveau européen , y compris par Paris, elles n’ont droit à aucune reconnaissance statutaire offcielle en France …….

Pour Askol, cette nouvelle situation doit permettre une véritable mobilisation des Bretons , associations culturelles et linguistiques , élus et collectivités , pour obtenir enfin un statut officiel pour la langue bretonne reconnu, notamment, par l’ensemble des services de l’état en Bretagne.

Pour ASKOL

Le Président Yann Jestin Adjoint au maire Lesneven (29)

Le Vice-Président Jean-Claude Rivallain Conseiller Municipal Vigneux-de-Bretagne (44)

Créée en 2004, ASKOL réunit les élus (et anciens élus) de Bretagne, membres ou proches du Parti Breton, dans le but d’œuvrer pour l’émancipation institutionnelle de la Bretagne.

ASKOL regroupe actuellement une quarantaine de membres sur les 5 départements bretons.

askol [at] tiscali.fr

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons