Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Total crache sa merde dans l'Estuaire, la préfecture complice

Mercredi dernier, deux butaniers sont entrés en collision devant le terminal pétrolier de Donges laissant s'échapper de 30 à 40 tonnes de fioul lourd (il s'agit ici de fioul de propulsion). Ces nappes d'hydrocarbures qualifiées de "simples taches" par la préfecture de Loire-Atlantique continuent encore de dériver entre Donges et le large de Saint-Nazaire. Les autorités françaises dites "compétentes". Rassemblement d'Emgann samedi à la préfecture à Nantes.

Yannig Laporte pour Emgann-MGI le 11/01/06 16:42

Catastrophe écologique en Bretagne, compromission de la préfecture, quasiment personne ne gueule. Rassemblement d'Emgann samedi à la préfecture à Nantes.


Total crache sa merde dans l'Estuaire, la préfecture complice !

Mercredi dernier, deux butaniers sont entrés en collision devant le terminal pétrolier de Donges laissant s'échapper de 30 à 40 tonnes de fioul lourd (il s'agit ici de fioul de propulsion). Ces nappes d'hydrocarbures qualifiées de "simples tâches" par la préfecture de Loire-Atlantique continue encore de dériver entre Donges et le large de Saint-Nazaire. Les autorités françaises dites "compétentes" continuent de minimiser cette grave pollution ; pourtant les roselières et vasières, écosystème oh ! combien fragile et précieux, du sud de l'estuaire (entre Corsept et Paimboeuf) ainsi que certaines plages au nord de l'estuaire, sont touchées.

Selon la LPO ce sont entre 12.000 et 15.000 oiseaux migrateurs (c'est-à -dire près de la moitié des effectifs qui y passent l'hiver) qui sont mazoutés. Pour l'Office National de la Chasse et de la Faune sauvage, ce sont 80 à 90 % des oiseaux qui sont atteints par cette catastrophe. Ces oiseaux ne pourront être sauvés car leur biotope, naturellement marécageux, est inaccessible à cette période de l'année. Face à ce désastre la préfecture fait preuve d'une grande lâcheté et de mépris en tentant de minimiser la catastrophe. Ainsi le directeur des services Défenses et Protection Civiles de la Préfecture, M. Maltete, déclare : "Il s'agit d'une part importante d'oiseaux, a priori, frappés par la pollution. La cause reste à vérifier (...). Nous ne pouvons évoquer des problèmes qui n'existent pas [sic]."

Donc si on comprend bien ces propos, une partie seulement de ces oiseaux mazoutés le sont à cause de cette pollution, les autres ont sûrement été d'eux-mêmes s'intoxiquer ailleurs. Mettant ainsi en doute la parole des ornithologues présents sur le terrain et celle des pêcheurs professionnels de Loire qui déclarent : "Les collègues ont eu leur matériel souillé,les tamis était pleins de pétrole".

On dirait bien que les pouvoirs publics prennent un certains soin à étouffer l'affaire et par la même occasion à protéger le géant "Groupe Total" (gérant de la raffinerie) si généreux en certaines occasions...

La Bretagne ne souffre que trop de ces multiples et répétitives pollutions ! Oui Total doit payer et il lui reste beaucoup à payer. Mais notre pays souffre autant de la compromission de l'État français et de ses gouverneurs provinciaux, les préfets, qui n'hésitent pas à livrer notre environnement aux mains et aux lois du marché. Ce n'est que par la mobilisation de toutes et tous pour l'acquisition de vrais pouvoirs politiques, ici, en Bretagne, que nous pourrons enfin prendre en main notre propre avenir écologique !

Le comité local Emgann-Naoned invite donc toutes les personnes et organisations concernées, à prendre part à un rassemblement devant la Préfecture à Nantes le samedi 14 janvier à 11 h. Ce rassemblement exigera une information publique et transparente sur cette affaire de la part de la préfecture et n'aura qu'un seul mot d'ordre : "Non à l'impunité des lobby pétroliers et à la complicité de l'État français!"

Pour Emgann-MGI, Thomas Baudoux

Voir aussi :
mailbox
Cet article a fait l'objet de 1068 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 0 ?