Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plus
- Dépêche -
Terre fertile : Lanvaudan en fête ce week end
La cinquième édition du festival de Lanvaudan « Terre fertile » s’est déroulée ce week end. Créé en 2002, ce festival est l’initiative d’une association loi 1901, avec un concept simple, basé sur deux idées : les organisateurs « revendiquent leur ruralité », et estiment que « la culture
pour ABP le 18/09/06 13:22

La cinquième édition du festival de Lanvaudan « Terre fertile » s’est déroulée ce week end. Créé en 2002, ce festival est l’initiative d’une association loi 1901, avec un concept simple, basé sur deux idées : les organisateurs « revendiquent leur ruralité », et estiment que « la culture n’est pas l’apanage de grands centres urbains ».

Ce concept, né il y a presque 5 ans déjà, trouve son origine dans deux évènements : la promenade poésie dans les jardins en compagnie d’un violoniste au salon du livre de Bécherel, une marche dans les rues de Saint Malo, ou au détour d’une rue, un violoniste jouait dans son appartement, la fenêtre ouverte. Ces deux moments ont donné l’envie aux organisateurs de créer ce festival ou l’on joue de la musique dans des lieux insolites.

« Terre fertile » s’est aussi et surtout un lieu de rencontre : la rencontre entre musiciens et chanteurs amateurs de tous styles en constitue le premier aspect. L’autre rencontre est celle du public avec les musiciens, dans des lieux ouverts sans places attribués, sans salle de concert.

Un samedi soir de flânerie

Samedi soir, on pouvait se promener dans les rues de la commune au gré des rencontres. Au détour d’un chemin, un panneau indique « Chez Odile et Jo ». En suivant la direction, on arrive dans une petite cour intérieure. Entourée par les longères en pierres, les musiciens jouent dans la cour de la propriété. Un public familial se tient sur les bancs installés devant le groupe par les propriétaires des lieux.

Dans d’autres rues, d’autres panneaux indiquent ici un groupe breton, là un groupe de rock. Pas une rue de la commune n’est laissée pour compte. En rejoignant la place de la mairie, le détour par l’église est obligatoire. Là, dans un silence religieux, un air de musique classique jouée au piano emplit la voûte de la petite église. L’accès y est libre. On s’installe pour passer un moment magique, ou une jeune pianiste est seule éclairée par un petit projecteur. L’acoustique du lieu donne aux airs joués une intensité qui fait qu’on a plus envie de repartir.

Arrivé sur la place de la mairie, la fête reprend ses droits. Les terrasses des cafés accueillent les promeneurs pour une pause détente, ou pour un bon repas. La météo, clémente en ce début d’automne, permet de rester en terrasse encore un bon moment.

Le travail d’une équipe

Tous ces moments de bonheur sont l’œuvre d’une équipe : près de 30 organisateurs, près de 150 bénévoles, les associations locales et des partenaires institutionnels et privés sont nécessaires à la bonne marche du festival.

Cette année a été encore une réussite : avec 71 groupes inscrit et près de 600 musiciens de tous styles, c’est encore un grand moment de bonheur auquel on a pu assister ce week end à Lanvaudan.

JPT / SJ / ABP

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons