Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- opinions -
Technologie de la fusion
Le député Michel Hunault, vice-président du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, a déposé une proposition de loi qui suggère la fusion entre la Région administrative de Rennes et celle de Nantes (Ouest--France du12/12/03, page PdL).
pour AberLiger le 14/12/03 0:36

Le député Michel Hunault, vice-président du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, a déposé une proposition de loi qui suggère la fusion entre la Région administrative de Rennes et celle de Nantes (Ouest--France du12/12/03, page PdL).

La Bretagne-Armorique à 9 départements, concept lancé par Jean-Louis Jossic lors d'un entretien sur TV-Breizh, a trouvé un supporter de choix.

C'est la première proposition de loi proposant une MLCT (Modification des limites des collectivités territoriales) et réclamant une consultation référendaire pour la tester. Aucun parlementaire de la Région Bretagne ni de Loire-Atlantique n'a déposé de proposition de loi visant à la Réunification.

"Apprendre à travailler ensemble", disait un memebre du CUAB en parlant des élus de R.A..R. (*) et des élus de Loire-Atlantique. Quel est le résultat La proposition de loi Hunault, tout simplement.

Nul n'était mieux placé que Michel Hunault, député du nord-est de la Loire-Atlantique, pour déposer celle petite bombe diplomatique, le rojet de loi relatif à la fusion des deux régions administratives. Derval n'est-il pas au confluent du 44, du 35, du 53 et du 49

Son collègue Devedjian, ex-membre lui aussi du RPR, n'est-il pas prêt à lui faciliter la tâche en lui offrant la voie royale d'un référendum-consultation sur les MLCT (*) couplé avec la votation régionale de mars

Le plan Raffarin, c'était hier. Il a capoté en Corse. Il a capoté aux Antilles. Qu'à cela ne tienne, il sera expérimenté en Armorique. Jamais deux sans trois. Pour cela il faut utiliser une nouvelle technologie, d'ailleurs prévue par le plan Raffarin à l'origine : la fusion de deux régions administratives. Un terrain favorable. Un moment propice. Ce sera en mars 2004 dans la France de l'ouest, bonne élève de la classe au point de vue "devoir électoral" et "sursaut républicain".

Pour oublier le cauchemar corse et le somnambulisme antillais, rien de tel qu'un référendum dans l'Hexagone. Un référendum à double détente, puisqu'il permettrait à la fois de casser le nationalisme breton et de flatter l'ambition "armoricaine" de Nantes, ville tentaculaire.

Une super idée.

L'idée est-elle de Michel Hunault ou d'un de ses collègues (Harrousseau, Fillon ) Toujours est-il qu'elle est remarquable. Il s'agit tout simplement de profiter des élections régionales pour proposer, dans la foulée, le même jour, un choix référendaire sur la fusion de la RAN et de la RAR (*).

Si la proposition de loi Hunault, déposée le 11/12/03 à l'Assemblée nationale, était acceptée par le Parlement dans les semaines qui viennent, il serait possible que l'électorat des deux régions administratives concernées soit amené à se prononcer sur une fusion des deux entités. Cette fusion "armoricaine" porterait création d'une région unique dotée d'un seul exécutif, mais dont le nombre de sièges ne changerait pas, ce qui est, avouons-le, de nature à séduire les élus. Un changement en douceur, vite fait et bien fait, et conforme en tous points à l'esprit du plan Raffarin : agrandir la taille des régions. Une menace à prendre au sérieux. Un enterrement programmé de la revendication de Réunification.

Les moyens médiatiques qui pourraient être appelés à la rescousse seraient

considérables, n'en doutons pas.

Tous les réseaux transrégionaux existants sont déjà cités à témoins par Michel Hunault : TER et TGV Ouest, futur aéroport ND-des-Landes, réseau informatique Mégalis, etc...

Y a-t-il des élus au CUAB

L'étude de la proposition de loi Hunault s'avère incontournable. Une critique radicale et rapide s'impose, de la part des partisans de la Réunification. On aimerait savoir assez tôt ce qu'en pensent les élus du CUAB. Rappel douloureux : aucun parlementaire des cinq départements bretons n'a eu le courage de déposer une proposition de loi en faveur de la Réunification.

======================================================

*****R.A.R.= Région administrative de Rennes, dite Bretagne

*****R.A.N.= Région administrative de Nantes, dite Pays-de-la-Loire

*****MLCT = Modification des limites des collectivités territoriales

======================================

Annexe: Qui est Michel Hunault

C'est l'un des vices-présidents du Conseil régional de la RAN (le conseil en compte 15!). Il est aussi président de la Commission Infrastructure et Transports. Il est en outre député de Loire-Atlantique (ex RPR). Il fut aussi maire de Derval et conseiller général. Bref, à 43 ans, il a déjà tout expérimenté et il ne manque certes pas d'ambition. Sa propositin de loi (non encore publiée sur le site de l'Assemblée nationale) va lui assurer une notoriété certaine.

======================================================

.

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons