Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Stourm ar Brezhoneg (SAB) (Le Combat pour la langue bretonne) dénonce une fois de plus le mépris des institutions françaises face à notre langue.
L’Assemblée Nationale vient en effet de rejeter la proposition de M Le Fur concernant la révision de l’article 2 de la Constitution, stipulant que le français est la seule langue de la République. Ayant lu l’intégralité des débats nous ne pouvons constater que le mépris et le niveau intellectuel affligeant de
Jacques-Yves Le Touze pour Stourm ar Brezhoneg le 28/01/05 14:23

L’Assemblée Nationale vient en effet de rejeter la proposition de M Le Fur concernant la révision de l’article 2 de la Constitution, stipulant que le français est la seule langue de la République.

Ayant lu l’intégralité des débats nous ne pouvons constater que le mépris et le niveau intellectuel affligeant de ceux-ci.

« Langue du passé », « mise en cause de l’unité de la République » et autres fadaises.

Certes la langue bretonne est très ancienne mais elle est toujours vivante et possède une littérature attestée depuis longtemps. De plus, elle est parlée par plus d’un quart de million de personnes, sans compter la diaspora.

La langue bretonne ne met pas en danger l’unité de la République (comment font les autres démocraties européennes ?) : c’est la République qui met en danger chaque jour un peu plus notre langue.

Nous apprécions le courage des 3 députés bretons M Le Drian, Le Fur et Mme Lebranchu (pourtant ex-ministre) soutenus par M Bayrou : ces derniers montrant que certaines mentalités non-figées peuvent évoluer.

La preuve est faite que le devenir de notre langue sera imposé de Bretagne.

Nous n’oublions pas que, à côté de l’UMP, la frange la plus jacobine et attardée du PS s’y est aussi opposée.

pour Stourm ar brezhoneg,

Patrick Corlay

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons