Sri Lanka : de l'indépendance à la dictature

-- FC --

Chronique de FC
Porte-parole: Fanny Chauffin

Publié le 11/03/16 23:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Eric Meyer était l'invité du laboratoire Ermine-CRBC ce vendredi. Il a passionné son auditoire par sa grande connaissance des minorités tamoules et de la complexité des conflits de ces trente dernières années.

Éric Meyer (professeur émérite à l’Inalco) analyse depuis 1977 la naissance et le développement des revendications des minorités tamoules de Sri Lanka où il se rend régulièrement, qui luttent pour la défense de leur langue, de leur culture et de leur place dans l’économie de l’île, face à des gouvernements contrôlés depuis l’indépendance par des politiciens appartenant à la majorité cingalaise bouddhiste.

Ces revendications ont pris progressivement, à partir de 1983, la forme d’une lutte armée sans merci organisée par les «Tigres de Libération de l’Eelam Tamoul», qui a été soutenue initialement par l’Inde, puis par une diaspora dont le conflit grossissait les rangs.

Cette guerre qui a fait une centaine de milliers de victimes s’est terminée par l’écrasement dramatique par l’armée sri lankaise, en mai 2009, de la rébellion séparatiste. Ce qui a contraint cette minorité, à Sri Lanka et en diaspora, à renoncer à la création d'un État indépendant et à envisager de nouvelles formes d’action : de la dénonciation devant les instances internationales des crimes de guerre dont elle a été victime, à la collaboration avec le pouvoir rendue envisageable par l’élection d’un nouveau président, en janvier 2015. Depuis, le pays qui a connu une forte émigration, se reconstruit petit à petit avec une population qui est composée de femmes, d'enfants et de vieillards, les hommes ayant été tués ou ayant fui le pays. Les terres spoliées des Tamoules sont petit à petit redonnées et l'on voit des terres à nouveau exploitées, et la vie revenir, malgré les souffrances endurées pendant des années de guerre, de corruption et de violences...

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
correspondante multimédia pour l'abp d'abord, puis porte-parole de taol kurun, enfin chercheuse à l'université rennes 2 au laboratoire ermine et au crbc.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.