Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Soutien International à la lutte des étudiants contre le Contrat Première Embauche
SLB, Sindikad Labourerien Breizh, le Syndicat des Travailleurs de Bretagne, tient à saluer plus particulièrement les étudiants et lycéens de Rennes et de toute la Bretagne qui ont initié cette nécessaire mobilisation. Nous appelons nos membres, adhérents et sympathisants à rentrer dans l’action immédiatement et notamment le 07 mars, journée de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale.Veuillez trouver ci-joint le communiqué commun élaboré avec nos camarades.
Erwan Ledu pour SLB le 21/02/06 12:46

COMMUNIQUÉ :

Le communiqué suivant a été écrit par les syndicats STC (Syndicat des Travailleurs Corses), Sindikak Labourerien Breizh-Syndicat des Travailleurs de Bretagne, Langileak Abertzale Batzordea Union des Travailleurs Patriotes du Pays Basque, Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe, Union Générale des Travailleurs de Martinique. Il est diffusé par la section universitaire du SLB (Skol-Veur) pour le SLB National.

Ar gemmenadenn da heul zo bet kenskrivet gant STC, SLB, LAB, UGTG, UGTM. Skignet eo e anv SLB Broadel gant kevrenn ar Skol-Veur.

Evit SLB Skol-Veur : Jonathan Guillaume slbskolveur [at] no-log.org (voir le site)

SLB, Sindikad Labourerien Breizh, le Syndicat des Travailleurs de Bretagne, tient à saluer plus particulièrement les étudiants et lycéens de Rennes et de toute la Bretagne qui ont initié cette nécessaire mobilisation. Nous appelons nos membres, adhérents et sympathisants à rentrer dans l’action immédiatement et notamment le 07 mars, journée de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale.Veuillez trouver ci-joint le communiqué commun élaboré avec nos camarades.

Les syndicats SLB (Bretagne), LAB (Pays Basque), STC (Corse), UGTG (Guadeloupe), UGTM (Martinique), réunis au sein du CLIS, Comité de Liaison Inter-Syndical des Nations sans Etat sous domination française, soutiennent les jeunes en lutte contre le CPE, véritable contrat de précarisation de la jeunesse. Après le CNE et le CPE, c’est vers la généralisation de la précarité que se dirige le gouvernement français avec ses complices du MEDEF. Seule la lutte les fera reculer. Les jeunes, notamment les étudiant-e-s qui bloquent et occupent les universités actuellement, nous montrent l’exemple. Nous appelons l’ensemble des lycéen-ne-s, des étudiant-e-s, des salarié-e-s, des chômeur-se-s, des retraité-e-s… à se mobiliser et à rejoindre la lutte pour empêcher la casse du code du travail et la généralisation du travail précaire.

Non au CNE, au CPE et au Contrat Unique ! Tous en lutte ! 210206

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons