Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Sortie découverte sensibilisation à Donges-Est
Novembre 2006 : Le port autonome a décidé de créer 500 mètres de quais, nécessitant une emprise de plusieurs dizaines d'hectares, en plein dans la zone protégée ! Nous ne pouvons accepter ce massacre. C'est pourquoi Natur-Action, tout comme de nombreuses associations de défense de l'environnement, se mobilise contre ce projet destructeur.
Chriatian Flavian pour Natur-Action le 15/11/06 22:31

Donges Est, secteur naturel sensible

Novembre 2006 : Le port autonome a décidé de créer 500 mètres de quais, nécessitant une emprise de plusieurs dizaines d'hectares, en plein dans la zone protégée ! Nous ne pouvons accepter ce massacre. C'est pourquoi Natur-Action, tout comme de nombreuses associations de défense de l'environnement, se mobilise contre ce projet destructeur.


Natur-Action appelle à un rassemblement (sortie de découverte et de sensibilisation), dimanche 8 novembre 2006 à 14 h à Donges (44).

Rendez-vous devant la mairie, pour ensuite rejoindre le site. Associations, particuliers, vous êtes tous conviés. La préservation de ce site remarquable nous concerne tous !

Le secteur naturel dit de "Donges-Est" est une zone très sensible, composée en grande partie de marécages et de prairies humides, l'un des rares secteurs encore à l'état sauvage... Malheureusement encore une fois, de gros projets industriels (extension du port de Donges) sont à l'étude, au mépris de l'environnement...

Le port autonome Nantes - Saint-Nazaire veut créer une ZIP (zone industrielle portuaire) et ceci sur une zone humide qui se situe donc à l'est de Donges, rajoutant ainsi de la pollution visuelle, sonore et atmosphérique à la population qui paie déjà un lourd tribut en matière d'industries polluantes.

C'est un projet relativement ancien, qui fait partie du plan "état-région". Celui-ci vient d'être classé "d'intérêt général" en dépit du classement de la zone en "Natura 2000" par l'Europe, qui considère ce site comme "exceptionnel".

Il est régulièrement mis en lumière par ses détracteurs et ses plus fervents partisans. Récemment encore, Mme Bachelot, ancienne ministre de l'Environnement, a remis en cause ce projet de façon très dure. Juste un petit rappel : La France a été mise en demeure en 2000 par l'Europe, qui considérait que le projet portait "une grave atteinte à la faune et à la flore et une destruction de milieux d'une grande richesse".

Ce projet se situe dans des vasières et des roselières d'une surface très importante, qui de ce fait constituent un abri pour des centaines d'oiseaux. 55 espèces nicheuses et rares dont le "gorge bleu", la "mésange a moustaches", une dizaine d'espèces de mammifères dont la loutre ont été recensés dans ce lieu de nourrissage des poissons estuairiens. Il est l'un des derniers espaces sauvages de l'estuaire (présence de prés salés, zones humides, étangs, canaux, etc...). Regardez comment est sur-industrialisé l'estuaire, et encore a-t-on échappé à cette monstruosité qu'était la centrale nucléaire prévue sur le site du Carnet (mais qui pourrait bien refaire surface prochainement). Faut-il rappeler que l'estuaire est une zone très sensible à tout changement, (courant marin, salinité, hydrographie...).

Pour réaliser ce projet, il va falloir creuser, et on sait que les vases sont polluées par du zinc, de l'arsenic et du plomb et donc tout ces déchets toxiques vont se déverser dans la Loire : imaginons les conséquences pour l'environnement, la pêche...

L'argument économique est avancé mais rien à l'heure actuelle ne permet de définir un réel besoin en matière d'extension des infrastructures. Nous prônons de toute façon une meilleure complémentarité entre les ports. Ce serait donc un énorme gâchis économique et un désastre écologique. Laissons cette Loire tranquille !!! D'ores et déjà, des associations ont alerté la population du danger que représente Donges-Est (LPO, Loire vivante, Bretagne vivante, Robin des bois).

Novembre 2006 : Le port autonome a décidé de créer 500 mètres de quais, nécessitant une emprise de plusieurs dizaines d'hectares, en plein dans la zone protégée ! Nous ne pouvons accepter ce massacre. C'est pourquoi Natur-Action, tout comme de nombreuses associations de défense de l'environnement, se mobilise contre ce projet destructeur.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1361 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons