Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Solidaires dans la crise
"Le budget 2009 présenté par la majorité régionale n'est pas le nôtre. Le compte n'y est pas" a déclaré Dominique de Legge, le président du groupe UMP-Nouveau Centre, lors de
Dominique De Legge pour UMP Region Bretagne le 22/12/08 4:11

"Le budget 2009 présenté par la majorité régionale n'est pas le nôtre. Le compte n'y est pas" a déclaré Dominique de Legge, le président du groupe UMP-Nouveau Centre, lors de la session budgétaire qui s'est achevée le vendredi 19 décembre.

"Quand le gouvernement met en place un plan de relance pour affronter la crise, l'opposition nationale se réfugie soit dans un abstentionnisme courageux, soit dans la posture dogmatique du refus" constate Dominique de Legge.

"Ceci dit", poursuit le président du groupe UMP-Nouveau Centre, au cours des discussions budgétaires, "Jean-Yves Le Drian a déposé jeudi un amendement visant à abonder le budget de 11 millions d'€uros pour faire face à la situation exceptionnelle. J'observe que cette disposition reprend largement les amendements que le groupe UMP-Nouveau Centre avait lui-même déposés il y a une semaine" (relance de l'investissement dans les lycées, poursuite de la politique de soutien aux stations d'épuration, introduction de souplesse dans la politique territoriale, rééquilibrage des enveloppes pour la réduction de la fracture numérique, soutien au télétravail).

"Pour la première fois en quatre ans, nous y voyons un geste positif en direction de l'opposition" se félicite le sénateur d'Ille-et-Vilaine.

"Au dogmatisme nous préférons une attitude constructive. Notre vote pour ce budget n'est ni un satisfecit ni encore moins un chèque en blanc. Ce soir, notre vote est un vote pour la Bretagne, les Bretons, ses entreprises et ses salariés. Notre volonté est d'accompagner économiquement et socialement la Bretagne dans cette période exceptionnelle. Nous avons par ailleurs conditionné ce vote à la création d'une Commission régionale de la relance réunissant mensuellement les présidents des divers groupes politiques au Conseil régional pour être tenus informés des mesures que l'exécutif entend prendre pour accompagner les politiques de l'État" a conclu Dominique de Legge avant de voter le budget primitif 2009 du Conseil régional.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1052 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons