Avec l’ensemble des députés de notre groupe “Liberté et territoire”, nous nous sommes rendus en séminaire en Corse afin de travailler sur une thématique bien précise : “rendre les territoires plus forts et plus autonomes”.

Ensemble nous avons étudié et débattu autour de 50 propositions, toutes issues et proposées par les députés membres du groupe.

Pourquoi avoir choisi la Corse pour ce séminaire ? Tout simplement parce que notre groupe comporte 3 élus autonomistes corses et que leur région nous semblait la plus propice à de tels débats.

Nous avons même profité de ce déplacement pour mener une séance de travail à Bastia avec les élus du territoire, comme Gilles Simeoni, Président du conseil exécutif de Corse, Jean-Guy Talamoni, Président de l’Assemblée de Corse, et Pierre Savelli, maire de Bastia. A leurs côtés, nous avons échangé autour des questions de différenciation et d’adaptation des normes, sur lesquelles on se retrouve assez vite finalement.

J’ai également profité de ce bref séjour pour visiter l’école immersive de Loreto di Casinca en langue corse. Rappelons d’ailleurs que, contrairement à ce qu’a récemment affirmé Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, l’enseignement immersif donne des résultats supérieurs en termes de maitrise du français comparément aux écoles monolingues…

Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.