Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Ségolène, les enfants de 2 ans et le bilinguisme à l'école
Ségolène Royal vient de faire connaître ses "cent propositions pour une France plus forte", issues de la synthèse des débats participatifs organisés par le Parti Socialiste dans toute la France. L’accueil des enfants de 2 ans en maternelle, chère aux bretons, n’y figure pas. La ratification de la charte sur
pour Oui au breton le 13/02/07 16:12

Ségolène Royal vient de faire connaître ses "cent propositions pour une France plus forte", issues de la synthèse des débats participatifs organisés par le Parti Socialiste dans toute la France. L’accueil des enfants de 2 ans en maternelle, chère aux bretons, n’y figure pas. La ratification de la charte sur les langues régionales non plus.

Au chapître de l’Education et les jeunes, deux propositions méritent une attention particulière pour les bretons.

- La scolarisation obligatoire "dès 3 ans" (projet PS)

- Un service public de la petite enfance" (projet PS)

Concernant l’accueil des enfants de 2 ans à la maternelle, la candidate ne propose rien de plus.

L’actualité est pourtant brûlante puisque les inspections académiques du Finistère, des Côtes d’Armor et du Morbihan sont, en ce moment même, en train de réduire au minimum l’accueil des 2 ans à l’école. Rappelons qu’en Bretagne, jusqu’à cette année, plus de 60% des deux ans étaient scolarisés. En Ille et Vilaine, où l’accueil des moins de trois ans n’est plus assuré à la matenelle depuis déjà 2 ans, ce taux a été ramené à 37 %. Ségolène Royal veut-elle, elle aussi, remettre les bretons au pas ? Une clarification des plus hautes instances du PS, au niveau régional, serait souhaitable...

Question d’autant plus importante que l’accueil des deux ans conditionne, pour part, le développement de la filière bilingue français-breton : l’ouverture d’un nouveau site bilingue n'est bien souvent possible que grâce à l’accueil d’enfants de deux ans.

En décembre 2004, un plan pour le développement de la langue bretonne prévoyant 20 000 élèves dans les classes bilingues en 2010, avait été adopté à l’unaimité des élus du Conseil régional. Le PS veut-il toujours que ce plan réussise ?

Ces derniers mois, Mme Royal s’était affirmé favorable la ratification de la charte sur les langues régionales ou minoritaires. Cette ratificiation ne fait pas partie des cent propositions.

Inquiétude, là encore, puisque la préparation de la carte scolaire révèle une remise en cause sans précédent de l’enseignement bilingue en Bretagne :

- Aucune ouverture de nouveau site dans le Finistère, dans le Morbihan et en Ille et Vilaine

- Le nombre de nouveaux postes d’enseignants bilingues est particulièrement réduit et ne permettra pas d’assurer la croissance attendue, et souhaitée, par les parents. Dans de telles conditions, les 20 000 élèves souhaités par le Conseil Régional ne sera jamais atteint.

Qu’en pense Jean-Yves le Drian ? Qu’en pensent les fédérations PS de Bretagne ? A quelques semaines des élections, une clarification aiderait les électeurs à faire le bon choix.

Cette clarification semble d’autant plus urgente qu’un rapide court d’œil sur le contenu des récents débats participatifs n'est guère encourageant. Comme chacun le sait, ceux-ci auraient largement servi à préparer les choix effectués par Mme Royal. Le site ouiaubreton met donc en ligne les compte-rendus de quelques débats participatifs qui ont eu lieu dans le Finistère en janvier et février. On peut les consulter à cette adresse (voir le site)

Rappelons que, depuis quelques jours, le site permet aussi de consulter des informations sur l'intérêt que les députés de toutes les circonscriptions de Bretagne portent aux questions touchant à l'accueil des deux ans et au bilinguisme à l'école. (voir le site)

Cet article a fait l'objet de 1673 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons