Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Petition -
Sauvons l'ibis sacré
Sous la pression de quelques naturalistes, sans aucun débat public, les Préfets de Loire-Atlantique et du Morbihan viennent d'autoriser par arrêté “la destruction de spécimens d'ibis sacrés (Threskiornis aethiopicus )” par des agents de l'ONCFS (L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) pour une période allant
Bertrand Deléon pour Collectif pour la Protection de l’Ibis de Bretagne le 17/03/07 23:32

Sous la pression de quelques naturalistes, sans aucun débat public, les Préfets de Loire-Atlantique et du Morbihan viennent d'autoriser par arrêté “la destruction de spécimens d'ibis sacrés (Threskiornis aethiopicus )” par des agents de l'ONCFS (L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) pour une période allant du 15 mars au 15 avril 2007.

L'éradication programmée d'ibis sacrés se fera par “tirs à la carabine à l'approche et à l'affût des individus adultes”. Or, cette espèce figure d'une part dans la liste des oiseaux strictement protégés de la Convention de Berne et se trouve d'autre part classée en catégorie C, identifiant l'ibis sacré à double titre comme un oiseau d'Europe, notamment de la côte atlantique. En outre, cette décision s'appuie sur un rapport de l'INRA et de l'ONFCS de 2005 dans lequel les auteurs mêmes reconnaissent que l'état des connaissances sur le comportement de l'ibis est relativement faible et pourrait motiver un report de décision quant à une intervention.

Au titre du principe de précaution, nous demandons que ces arrêtés soient annulés. En effet, sans une étude sérieuse et approfondie sur l'impact de la présence de l'espèce sur la biodiversité de nos milieux, la solution la plus radicale prise par arrêté préfectoral est inacceptable. Le ministère de l'environnement a d'ailleurs refusé de prendre une telle décision.

Ainsi, le Collectif pour la Protection de l'Ibis de Bretagne sollicite votre signature. Les pages de cette pétition seront adressées aux préfectures concernées.

Vous trouverez ci-dessous le lien pour signer la pétition contre l'éradication de l'ibis sacré : (voir le site)

N'hésitez pas à faire signer vos amis, vos proches, ou encore des associations et collectifs, dès maintenant mais aussi pendant et après l'application des deux premiers arrêtés préfectoraux. La décision d'éradiquer l'ibis sacré reste scientifiquement infondée et contraire à son statut d'oiseau protégé.

Collectif pour la Protection de l'Ibis Sacré de Bretagne.

Varban Christov ; Bertrand Deléon.

PS : n'oubliez pas de valider votre signature lorsque vous recevrez le message de confirmation dans votre boîte à courriels !

CPIB / Collectif pour la Protection de l'Ibis de Bretagne

4 straed ar Madobererezh / rue de la Bienfaisance

56 000 GWENED / VANNES

Courriel : ibisdebretagne [at] orange.fr

Tél. 06 11 51 43 15 / 06 79 05 62 48 / 02 97 01 31 85.

Cet article a fait l'objet de 2040 lectures.
Vos 2 commentaires
Claire Picard Le Jeudi 20 mars 2014 20:32
L'ibis est protégé. Je ne comprends pas la décision locale d'une petite minorité de gens, appuyée par la haute autorité, d'exterminer l'oiseau. J'espère que la pétition sera prise en compte et fera annuler les arrêtés. L'homme n'a pas à décider quelle espèce doit vivre ou mourir. C'est à lui de s'adapter à son environnement.
(0) 

Anna Maer Le Vendredi 21 mars 2014 08:02
Pour l'instant c'est le chasseur qui est une espèce protégée. Les humains n'ont pas encore compris que ce sont les armes, et d'abord celles de chasse qui créent la guerre!
Il faut interdire la chasse, c'est le seul moyen pour protéger les espèces animales, dont l'espèce humaine.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons