Saint-Nazaire veut organiser le prix de l'avenir de la langue bretonne !

-- Langues de Bretagne --

Agenda de
Porte-parole:

Publié le 26/01/16 19:15 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pour la 6e fois, le collectif «Du breton dans ma télé» appelle à un rassemblement à Saint-Nazaire pour le retour des émissions en langue bretonne sur France 3 Nantes, suspendues depuis septembre 2002 après 30 ans de diffusion.

Ce rassemblement aura lieu le dimanche 31 janvier 2016 à 10 h 45 au Bar Hu'lo,

31 rue du Commandant Charcot (à côté de l'hôtel de la plage) à Saint-Marc sur Mer à l'occasion de la retransmission sur France 3 Bretagne de la cérémonie des Prizioù, les prix de l'avenir de la langue bretonne.

Cette année notre rassemblement aura lieu alors que la candidature de Saint-Nazaire sera présentée pour l'organisation de ces prix de l'avenir de la langue bretonne en janvier 2017.

Bien entendu cette candidature bénéficie du soutien de France 3 Région Bretagne ainsi que de l'Office public de la langue bretonne, les deux co-organisateurs des «Prizioù» qui ont eu l'occasion de récompenser à de nombreuses reprises des candidats de notre département comme Thierry Jamet élu «Bretonnant de l'année 2013» ou Pierre-Emmanuel Marais récompensé pour son roman «Alje 57» la même année. L'an dernier c'était le Musée des marais salants de Batz-sur-Mer qui était récompensé ainsi que l'opticien «Naoned Eyewears» ...

Cette année encore Pierre-Emmanuel Marais sera sur les rangs avec son nouveau roman : «Divemor».

Nous n'attendons plus que le soutien officiel de la ville de Saint-Nazaire qui n'a pu encore nous être communiqué à cause d'une surcharge de travail très importante en fin d'année 2015.

Les deux adjoints en charge de ce dossier nous ont cependant certifié oralement qu'ils n'avaient rien contre ce projet qui permettrait à la ville, après les panneaux Saint-Nazaire bilingues, le gwenn ha du sur la base sous-marine et les armoiries traditionnelles de Saint-Nazaire flottant devant la mairie, de faire valoir une culture vernaculaire dont elle peut être fière !

À noter également que la ville a demandé son aide à l'école Diwan pour la mise en place dès cette année d'une initiation à la langue bretonne dans le cadre des activités périscolaires et que le président du Conseil départemental a réécrit le 2 novembre dernier à la nouvelle p.-d. g de France-Télévisions pour lui demander de mettre ses programmes en breton gratuitement à la disposition de Télénantes.

Enfin le chef de l'opposition socialiste au Conseil régional a eu plusieurs fois l'occasion, au cours des élections régionales, d'affirmer son attachement à la diffusion de programmes régionaux en breton en Loire-Atlantique et devrait présenter prochainement une motion demandant le retour de ces émissions pour concrétiser ses déclarations.

Patrick Lecat

Voir aussi :
mailbox imprimer