Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Rétrospective sur Quévert
Quand connaitrons nous la vérité ? Dans trente ans ? Quand le secret défense pourra être levé ?
? ? pour Tanael le 1/04/04 15:19

Rappelons que juste après l'attentat de Quévert le gouvernement français avait désigné l'ARB comme étant le seul coupable possible et ceci alors qu'aucune logique ne pouvait laisser supposer la culpabilité de l'Armée Révolutionnaire Bretonne car une cible contre contre un McDo aurait plutôt du orienter les enquêteurs vers des milieux altermondialistes extrémistes.

En effet l'Armée révolutionnaire Bretonne avait toujours ciblée ses attaques exclusivement contre des symboles français comme des perceptions, des préfectures et des gendarmeries. Jamais cette piste altermondialiste n'a été explorée pas plus évidemment que celle d'une manipulation des services secrets de l'état français aidés par les services espagnols. En tous cas l'attentat de Quévert avait permis de justifier une vague de répressions accompagnées de racisme anti-breton dignes d'un pays totalitaire. Le crime avait donc profité à l'Etat français et à sa police politique contre aussi bien les milieux culturels bretons que les milieux indépendantistes et tout particulièrement le mouvement Emgamn (gauche indépendantiste bretonne) désigné comme étant la vitrine légale de l'ARB. Quand il s'agit de raison d'Etat quelle valeur peut avoir la vie d'une jeune bretonne ? Nous pensons à ce propos tout particulièrement à un rapport de l'Institut des Hautes Etudes

de la Sécurité Intérieure qui préconise la criminalisation des

indépendantistes corses, bretons et basques.

L'affaire avortée des paillotes corses dont le but était de créer un affrontement entre fractions indépendantiste rivales corses illustre ces manipulations dont l'Etat français est coutumier.

Au moment du procès est intervenu l'atroce attentat de Madrid le 11 mars 2004. Ici encore un pays démocratique a immédiatement saisi l'occasion de désigner les indépendandistes comme étant la seule piste possible alors qu'il était évident que la piste islamiste devait être au contraire privilégiée. Les juges français ont-ils été sensibles à cet évènement ? En effet il était démontré qu'un gouvernement démocratique et de droit était capable de mentir sans scrupule pour désigner le coupable qui allait dans le sens de ses intérêts.

Quand connaitrons nous la vérité ? Dans trente ans ? Quand le secret défense pourra être levé ?

Tanael

(voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons