Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
résultats du sondage CSA / Parti Fédéraliste
Le Parti Fédéraliste rend public aujourd'hui les résultats d'un sondage que le CSA vient d'effectuer pour son compte à propos de cette question : « Certains pays, dont la Bulgarie, la Roumanie, la Serbie et la Turquie envisagent de rejoindre l'Union européenne. Selon vous, qui devrait décider de leur adhésion
Philippe Sanmartin pour Parti Fédéraliste le 26/04/04 22:56

Le Parti Fédéraliste rend public aujourd'hui les résultats d'un sondage que le CSA vient d'effectuer pour son compte à propos de cette question : « Certains pays, dont la Bulgarie, la Roumanie, la Serbie et la Turquie envisagent de rejoindre l'Union européenne. Selon vous, qui devrait décider de leur adhésion ? » 59 % des sondés estiment que se serait aux citoyens de l'UE d'en décider par référendum, 28 % considèrent que c'est le rôle du parlement européen, et 12 % pensent que la décision revient aux gouvernements nationaux. Trois remarques particulières: - Le taux exceptionnellement bas des "sans opinion" (1%) démontre que l'opinion publique non seulement est très intéressée par la question de savoir qui doit avoir le droit de décider de l'élargissement mais aussi qu' à 99% elle a les idées tout à fait claires sur la réponse à apporter. - Le taux de confiance très bas de 12 %, voir 3 % pour les chefs d'entreprises, en faveur des gouvernements nationaux pour mener à bien l'élargissement est une "claque" pour ces derniers, en ce qui concerne la manière dont ils ont mené jusqu'à présent cette affaire, droite comme gauche.. - Nos dirigeants sont, en matière européenne, complètement déconnectés des réalités de l'opinion et continuent à prendre abusivement leurs idées personnelles pour celles des citoyens. A cet égard et tous les sondages le montrent, l'opinion publique française est beaucoup plus européenne que ne veulent bien le dire nos dirigeants. En conclusion, après les élargissements successifs de 1973, 1981, 1986, 1995 et celui du 1er mai prochain qui porte à 25 le nombre de pays membres de l'Union européenne, sans que jamais les peuples européens aient été véritablement consultés, il faut maintenant rendre l'Europe aux peuples ! ….et ne plus accepter de nouvel élargissement par rapport aux 25 sans consultations des peuples ou pour le moins l'accord préalable du Parlement européen. Il est tout de même paradoxal que les dirigeants des pays candidats jugent nécessaires de consulter leur opinion pour savoir si elle souhaite rejoindre l'Europe et que les dirigeants des pays de l'Union, eux, ne jugent pas nécessaires de le faire de même en ce qui concerne l'arrivée des nouveaux adhérents. LE PARTI FEDERALISTE: POUR UNE FRANCE FEDERALE DANS UNE EUROPE FEDERALE Pour le Parti Fédéraliste Le Porte-Parole national (voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons