Régionales. Bretagne Réunie appelle au boycott du scrutin en Pays-de-la-Loire

-- --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole:

Publié le 25/06/21 7:30 -- mis à jour le 25/06/21 11:55

Avec 5% de plus d’abstention pour la région artificielle des Pays de Loire vis-à-vis de la Bretagne administrative, l’association Bretagne Réunie note avec satisfaction et sans surprise que les Pays de Loire et ses 69,27% d’abstention détiennent le record dans l’Ouest français.

C’est aussi la région administrative qui cumule le plus de votes « blancs/nuls ».

Bretagne Réunie avait appelé à boycotter le premier tour de ce scrutin du fait que cette région purement administrative militait pour substituer à l'identité bretonne de la Loire-Atlantique une fausse identité dite « ligérienne ».

D’autres pays se sont essayés à des manipulations de territoires et ont subi des échecs cuisants au cours du XXème siècle.

Lorsque l'État « charcute" les régions, leurs histoires et leurs équilibres sociologiques, les habitants n’adhèrent pas et le font savoir en s’abstenant massivement comme pour le Grand Est. Ce taux très élevé d’abstention démontre qu’il faut procéder au plus vite à une recomposition du Nord-Ouest français en plaçant l’humain au cœur de ce redécoupage régional devenu plus que nécessaire.

Bretagne Réunie note que la Sarthe, département de Madame Morançais, présidente de la région des Pays de Loire, a un niveau d’abstention supérieur … à la Loire-Atlantique ! (Sarthe 70,36%, Loire-Atlantique 68,98%). Il n’y a pas que les Bretons du Pays Nantais pour rejeter cette région artificielle dite des Pays de Loire !

Au deuxième tour, Bretagne Réunie appelle de nouveau au boycott de cette élection dans le cadre de cette région d’État, imposée à la population, qui ne respecte pas la démocratie, valeur universelle.

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 12 commentaires
YANN FANCH ALIX
Vendredi 25 juin 2021

C'EST EXACTEMENT CE QUE J'AI FAIT AU PREMIER TOUR ET JE LE REFERAI AU SECOND. LE PRESIDENT DU BUREAU DE VOTE ETAIT SURPRIS QUE JE LUI DIT QUE JE NE VOTE PAS POUR UNE REGION BIDON... J'AI JUSTE VOTÉ POUR LES DÉPARTEMENTALES ET BIEN SUR PAS POUR LE PS APRES LEUR TRAHISON SUR LA CONSULTATION B5...

Killian Le Tréguer
Vendredi 25 juin 2021

Il faut également être objectif, la Sarthe, le Maine-et-Loire, l'Indre-et-Loire (qui a un taux d'abstention similaire), ce ne sont pas des territoires à l'identité bien affirmée dans tous les cas de figure. Je doute que le taux de participation en Sarthe, pour une Régionale Normandie ou Val de Loire etc aurait été supérieur !!
Il n'y a aucune raison objective que les habitants du 49 soient moins motivés par l'actuelle région PdlL que par tout autre découpage...

yann-lukas reuz
Vendredi 25 juin 2021

Abstention massive annoncée et vous appelez encore au boycott ! Vous auriez mieux fait au contraire d'appeler à voter symboliquement pour la réunification, d'autant plus qu'un bulletin de ce genre a été conçu dans vos services.
Si l'abstention est plus importante dans le 72 que dans le 44, votre stratégie n'a plus de signification.

philippe renaud
Vendredi 25 juin 2021

Je note que cet appel au boycott des élections régionales en pays de Loire, est un choix respectable par rapport à l'objet de l'association Bretagne Réunie. Rappelons-nous, qu'en fin 2018 le Pt du CD 44, à sa façon , a , la question du .
Dans une autre démarche, l'association A la Bretonne, a choisi d'interpeller vivement les têtes de listes de la région bidon, des pdl. C'est à saluer. Car çà a permis de clarifier les positions de certains chefs de file, entre les , et ceux qui sont < plus ouverts> sur le sujet réunification.
Présent pour les pdl en 2010 sur la liste MoDem, puis 2015 sur la liste menée par Gilles Denigot, ancien premier adjoint (il y a peu )d'une commune du 44, j'ai choisi cette année de boycotter cette élection régionale.

Michel bernard
Samedi 26 juin 2021

Bretagne reunie represente combien en pourcentage? O,05 % des inscrits ,alors qu'elle ne nous fasse pas ses comptes d'apothicaire sur l'abstention ,elle est massive partout a cause de la nullite et de la cupidite des candidats qui n'ont pas de programme mais des elements de langage ,et qui ne veulent que l 'argent et les places.

Lesur
Samedi 26 juin 2021

@Michel Bernard
vous avez raison et tort à la fois :
- il est impossible de tirer des enseignements sur la réussite de l'appel au boycott
- une association ne se mesure pas qu'au nombre de ses militants, mais à l'écoute qu'elle a. Bretagne Réunie, c'est 105.000 signatures dans le 44 pour LA pétition, soit plus de 10 % du corps électoral.

Pcosquer
Samedi 26 juin 2021

@ Michel Bernard en pays Bigouden il y a 4 ans environ, ,j'ai moi-même fais un sondage / environ 400 personnes interrogées sur les chemins du sud Bigouden. J'ai pu récupérer 250 signatures papiers en faveur de la réunification soit un résultat de 63 % sur l'ensemble des personnes que j'ai interrogé ( travail fait seul)...Signatures transmises à M LE FUR et Mr MOLAC pour accompagner leur travail lors des débats à l'assemblée... Travail fait parce que le système médiatique était d'une opacité préoccupante avec un mélange des genres (Exprès??) entre Loire Atlantique Pays de Loire, fusion, réunification etc ....ce Résultat de 63 % de OUI pour la réunification montre qu' effectivement ce problème est plus que reconnu à l'heure actuelle en Bretagne... Peut-être que des solutions envisagées pourraient accompagner vos propos. Vos critiques sont systématiques sans aucune proposition derrière! Merci d'y songer.

JJ Laridée
Samedi 26 juin 2021

@Pcosquer, je trouverai intéressant que vous fassiez le même travail avec un sondage (méthode de la comparaison "placebo") dans des conditions sensiblement identiques à celui que vous aviez fait, mais ne proposant pas cette fois-ci la réunification B5, mais la fusion Bretagne/Pays-de-la-Loire.
C'est ESSENTIEL pour les associations qui militent pour la réunification d'avoir une vision qualitative/objective de la situation pour ADAPTER leur stratégie, leur communication.
Je précise être farouchement opposé au Grand-Ouest, projet qui est dans la tête de très nombreux élus, y compris parmi ceux qui parlent de la Bretagne la main sur le coeur.

Jean Louis Le Corre
Dimanche 27 juin 2021

Boycott... Ou un bulletin "Gwenn ha Du" ou l'on peut toujours inscrire "Réunification/Adunanet", pré imprimé glissé dans les enveloppes ...

penn kaled
Dimanche 27 juin 2021

Hélas j'ai lu les professions de foi des listes en B4 pour le second ,leur contenu est nettement en retrait par rapport au premier tour pour ce qui concerne les thématiques bretonnes ,langue et réunification quasiment absentes ,aucune ambition pour la Bretagne .Burlot a le mérite de mettre en avant la nécessité des relations avec le royaume uni ,mais d'un autre coté il n'a pas manqué de rappeler de part même une photo qu'il est soutenu par Macron .En tout cas toutes me déçoivent ,mais à la limite si elles avaient annoncés cette couleur avant le premier tour ,le parti breton aurait fait un bien meilleur score ...Pour résumer imposture , Le Callennec à laquelle est associée Breizh Europa me déçoit particulièrement ,en stigmatisant sans nuances le statut de résident en Bretagne ,la forme mise à sa profession de foi rubrique ,validé ,et l'autre non validé vole bas .Mais elle va sans doute réaliser la réunification de la Breatgne avec Morançais et Retaillau !!!!

Brocélbreizh
Dimanche 27 juin 2021

Le boycott dont vous parlez, à défaut de mieux, ou le vote nul Breton, a le mérite d'affaiblir le centralisme sans nuire concrètement à la démocratie.

Pcosquer
Dimanche 27 juin 2021

@JJ Laridée Fou, le temps passe, ce travail date de l'été 2014.... Il y a peu de temps, une personne de mon entourage vivant en Bretagne depuis quelques années mais venant de la région parisienne me répondait lors d'une discussion "... mais jamais les Corses n'obtiendront l'indépendance!" ce à quoi je répondrais quand l'occasion se présentera à nouveau ( j'ai manqué d' a propos à ce moment là): " Pourquoi en parler alors si tu es aussi sûr de toi..." sous entendu que " finalement cette personne se persuade peut-être que les Corses ne seront pas indépendants..." ce qui est loin d'être certain justement. Pour moi c'est le même principe en ce qui concerne la fusion Bretagne - Pays de Loire : à force de la mettre en avant d'une manière ou d'une autre, l'idée chemine dans les esprits... Observez comment pratiquent les autorités: paternalisme et/ou ignorance des demandes..... étouffement médiatique...Ils évitent justement d'en faire de la publicité.
Je ne suis pas un professionnel. Dans les réponses que j'ai obtenues, il y avait un petit pourcentage de Breton qui souhaitaient rester B4 et quelques autres qui souhaitaient la fusion mais l'ensemble était sans commune mesure avec les résultats en faveur de la réunification. Voici les chiffres que j'ai obtenus: "64% des personnes interrogées soutiennent et affirment leurs souhaits de voir la réunification se faire, 14 % sont sans avis, 12 % ne veulent pas signer même si un certain nombre est favorable à la réunification, 6.5 % sont pour le statu quo et 2.5 % pour la grande fusion initialement proposée par le gouvernement."
Je crois plutôt que les réponses démontrant le désintérêt seraient bien plus préoccupantes... Vous avez là un indicateur tout aussi intéressant à mesurer et bien moins dangereux pour la cause de la réunification.
Ce travail localisé, visait le taux d'appréciation du retour à la normalité en Bretagne (donc B5) et il se voulait aussi un éclaircissement de l' intervention médiatique à ce moment là que j'estimais très en dessous de l'honnêteté professionnelle nécessaire au journalisme. J'ai eu des discussions de quelques secondes à 25 minutes / une demi-heure avec chaque personne interrogée. L'enseignement premier que j'en ai tiré indépendamment du résultat lui-même est le besoin absolu de démocratie et l'envie de la construire...C'est à mon avis l'explication de l'abstention croissante aujourd'hui.

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.