Référendum sur la réunification de la Bretagne APPEL AU SURSAUT DÉMOCRATIQUE BRETON

-- La réunification --

Communiqué de presse de Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme
Porte-parole: Angèle Jacq

Publié le 18/12/18 2:17 -- mis à jour le 18/12/18 02:17

À constater le vote des élus de Loire-Atlantique, l'histoire de ce pays n'existe pas ! Or, Nantes fut capitale de la Bretagne pendant des siècles… Pas moins. Sa place est donc en Bretagne !

Or, ce17 décembre, la minorité a eu raison de la majorité. C'est un comble ! En effet, les 62 conseillers départementaux de Loire-Atlantique ont passé outre aux 100 000 signatures recueillies par Bretagne Réunie demandant la réunification de la Bretagne historique : ils ont osé refuser la réunification souhaitée par les habitants de Loire-Atlantique et ainsi, ils ont foulé la démocratie aux pieds.

Car où est la démocratie dans ce vote qui voit une minorité – soit-elle élue ! - refuser d'entendre les voix d'une majorité de citoyens, leurs mandants demandant le rattachement.

Ce vote ? Un désaveu politique pour bien des électeurs qui attendent depuis trop longtemps un sursaut de leurs élus afin de mettre une réforme territoriale en accord avec son histoire et sa géographie. Une réforme en retard d'un siècle !

Ce lundi a été une grande déception pour ceux qui croient en toute démocratie à la nécessaire unité de la Bretagne historique à tout niveau pour un meilleur équilibre de notre pays. Car on ne peut que regretter ce manque de perspective pour la Bretagne qui traîne cette fracture depuis 1941 !

Ceci étant, rien n'est figé et ce n'est que reporter une décision qui de toutes façons s'imposera plus tôt et plus vite que ne le croient les politiciens calculateurs.

Qu'ils le veuillent ou pas, la Bretagne entière est et sera notre avenir… Encore faudrait-il demander leur avis aux Bretons ! Simple détail démocratique.

mailbox imprimer
logo
Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.
Voir son mur