À constater le vote des élus de Loire-Atlantique, l'histoire de ce pays n'existe pas ! Or, Nantes fut capitale de la Bretagne pendant des siècles… Pas moins. Sa place est donc en Bretagne !

Or, ce17 décembre, la minorité a eu raison de la majorité. C'est un comble ! En effet, les 62 conseillers départementaux de Loire-Atlantique ont passé outre aux 100 000 signatures recueillies par Bretagne Réunie demandant la réunification de la Bretagne historique : ils ont osé refuser la réunification souhaitée par les habitants de Loire-Atlantique et ainsi, ils ont foulé la démocratie aux pieds.

Car où est la démocratie dans ce vote qui voit une minorité – soit-elle élue ! - refuser d'entendre les voix d'une majorité de citoyens, leurs mandants demandant le rattachement.

Ce vote ? Un désaveu politique pour bien des électeurs qui attendent depuis trop longtemps un sursaut de leurs élus afin de mettre une réforme territoriale en accord avec son histoire et sa géographie. Une réforme en retard d'un siècle !

Ce lundi a été une grande déception pour ceux qui croient en toute démocratie à la nécessaire unité de la Bretagne historique à tout niveau pour un meilleur équilibre de notre pays. Car on ne peut que regretter ce manque de perspective pour la Bretagne qui traîne cette fracture depuis 1941 !

Ceci étant, rien n'est figé et ce n'est que reporter une décision qui de toutes façons s'imposera plus tôt et plus vite que ne le croient les politiciens calculateurs.

Qu'ils le veuillent ou pas, la Bretagne entière est et sera notre avenir… Encore faudrait-il demander leur avis aux Bretons ! Simple détail démocratique.

mailbox imprimer
logo

Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.

Vos commentaires :

Lheritier Jakez
Mardi 18 decembre 2018

La "démocratie" organisée par les nouveaux nobles que sont beaucoup d'élus et qui ne connaissent même pas l'histoire de la Bretagne,l'histoire sociale et anticolonialiste,etc...

1968,1988,2018,..... aux actions les bretons ,unissez vos bataillons....

agissons ..agissons ....

La grande pagaille sur le "grand débat national français" prouve que l'on n'est pas près d'être réunifié dans la douceur démocratique.. et les magouilles étatiques françaises.

Occupations médiathiques et sur le terrain,par des bretonnes et bretons qui ont des "tripes".

Que les "gilets jaunes" ne se déplacent surtout pas pour négocier à Paris.

Burban xavier
Mardi 18 decembre 2018

Visiblement les Breton(ne)s de la Loire-Atlantique placent leur destin dans le devenir de la Bretagne :105 000 citoyen(ne)s ordinaires ont un désir de Bretagne et fondent un espoir une Bretagne réunifiée ! C'est énorme cette collecte et le sentiment de demeurer Breton(ne)s croit malgré toutes les forfaitures ! Nous avons un avenir commun et le refus alimente le contentieux, démocratiquement et pacifiquement , nous sommes en passe de réussir , la Bretagne sera réunifiée . L'espoir est là avec nous !

Petillon Pierre
Mercredi 19 decembre 2018

Petite correction, 105 000 ou 103 000 électeurs selon les sources, on demandait à voter. Cela ne veut absolument pas dire qu'ils sont pour la réunification... Quant aux élus des partis français en Pays nantais, fallait il encore se faire une illusion ??? Il est illusoire de penser que l'État français, peu importe ça forme ( monarchie, empire, république ou autres dictatures en tout genre) puisse donner satisfaction aux revendications bretonnes fussent elles légitimes ! Seul compte ici le rapport de force ! D'où ma question, bretons combien de divisions ?

Emilie Le Berre
Jeudi 20 decembre 2018

Il faut se rendre à l'évidence, nous sommes trop faible pour la démocratie.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.