Aujourd’hui peu après 15h, une trentaine de personnes se présentant comme des « soutiens » aux zadistes sont venus vider ma permanence sous-prétexte de me faire subir ce que les occupants de Notre-Dame-des-Landes ont subi ces derniers jours de la part de l’Etat.

Cet acte de violence désolant fait preuve d’une totale intolérance de la part de ceux qui se prétendent ouverts et défenseurs de la nature. Alors que j’étais prêt à permettre un échange en toute tranquillité avec eux et à entendre leurs arguments, ils ont préféré couper court à toute discussion pour employer des méthodes brutales.

Il s’agit bien ici d’une frange radicalisée de la mouvance zadiste en proie à des difficultés avec le respect de la légalité et de la démocratie et qui jette l’opprobre sur tous les opposants au défunt projet d’aéroport, dont j’étais par ailleurs, m’étant rendu à plusieurs reprises sur le site pour y manifester.

Je constate par ailleurs que certains zadistes ont accepté les baux agricoles que l’Etat leur proposait, alors que d’autres s’obstinent à refuser l’état de droit. Cette attitude me paraît incompréhensible, un bail leur permettrait de continuer quelque activité agricole que ce soit.

Les échanges constructifs et dans la sérénité de part et d’autre devraient ainsi toujours être la voie à suivre.Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1113 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

Philippe Lamour
Vendredi 13 avril 2018

Monsieur Molac, j'ai de la sympathie pour vous. Malheureusement je ne fais pas partie des gens qui peuvent éventuellement voter pour vous ou pour d'autres qui ont aussi ma sympathie.

Pourtant, je tiens à vous dire que les gens qui vous agressent ne se trompent pas de cible. On voit bien là qui tient ce mouvement. Je respecte tout à fait les choix que vous avez fait. Courage. Vous le savez : rien ne vous sera épargné. Continuez à nous tenir informé de ce que vous faites. Je suis certain que nous sommes nombreux à vous suivre avec, encore une fois, de la sympathie. Et ça c'est important.

Jacques Hermouet
Samedi 14 avril 2018

Monsieur Molac,

Nous nous sommes rencontrés en région nantaise (Saint Etienne de Montluc) autour de la défense de la langue bretonne. Et je dénonce fermement l'agression qui vous a été faîte. J'avais apprécié votre honnêteté et votre engagement.

Mais suivant sur le terrain en ce moment les évènements déplorables de Notre Dame des Landes dus à la gestion imbécile de la majorité et du président que vous soutenez. C'est donc avec la tristesse de celui qu'on trahit que j'ai entendu le silence assourdissant de votre voix quand d'autres à l'intérieur même de votre parti (Matthieu Orphelin par exemple) dénonçait la dérive autoritaire de ce pouvoir. Nous avons donc été côte à côte dans cette lutte à Notre Dame et vous restez sourd aux violences policières perpétuées sur le site de la ferme des 100noms à l'encontre de ce couple qui militait pour un apaisement sur la zone, oui il militait pour un projet collectif (quelle horreur !) le collectif ne me fait pas peur il est l'essence même d'une humanité solidaire. C'est du moins ma vision de l'homme qui fait de moi un homme de gauche que j'espère voir survivre dans votre démarche même si je ne la perçois plus.

J'espère que vous saurez retrouver le chemin de vos convictions passées.

A galon,

kris braz
Samedi 14 avril 2018

Tout à fait d'accord avec le billet de J. Hermouet.

Tu as choisi le camp du vendeur d'armes lorientais d'abord, et du kärcheriseur amiènois ensuite. Si tu soutiens la démocratie à coups de grenades de "désencerclement", assume…

Fañch
Samedi 14 avril 2018

" Je constate par ailleurs que certains zadistes ont accepté les baux agricoles que l’Etat leur proposait, alors que d’autres s’obstinent à refuser l’état de droit. Cette attitude me paraît incompréhensible, un bail leur permettrait de continuer quelque activité agricole que ce soit. "

l'état de droit : voilà le problème, car la France ne respecte pas non plus elle même l'État de droit.

- A t'elle un quelconque titre de souveraineté sur la Bretagne qui lui permettrait de faire accepter des baux agricoles :

- a t'elle respecté le traité de Nantes de 1499 ?

- a t'elle respecté les envoyés de la Nation Bretonne Mr de la Houssaye "les nations ont des droits" et Mr de Botherel en 1789 sa "Protestation" à l'Europe ?

Je compatis avec le fait que votre local soit attaqué mais qu'avez vous fait pour défendre les droits des Bretons plutôt que les droits de l'occupant.

les Zadistes ont autant de droit que l'état français (puisqu'il n'en a pas au point de vue international) au moins il défendent les terres de Bretagne contre le bétonnage (Nantes étant juridiquement en Bretagne) et les lois coloniales françaises. (même si une partie d'entre eux sont plutôt des libertaires ou des paumés de la société ils ne gênent personne dans les 1600 hectares de bois et de prés avec leurs cabanes et la ferme détruite par des légions étrangères 2500 militaires et blindés pour expulser moins de 20 personnes et 30 lieux de vie.)

Ne croyez vous pas que cela est bien exagéré de la part d'un état qui se dit démocratique et respectueux de l'état de droit.

Allez vous à l'Assemblée française occuper votre temps de parole pour expliquer aux français qu'ils ont un accord international à respecter : le traité de Nantes de 1499 signé par les 2 chefs d'États souverains de l'époque, chacun pour leur nation Bretagne et France, dont les clauses suivantes (parmi les 13 clauses)

- aucune expulsion en Bretagne

- pas de mandement d'huissier en Bretagne.

- Nantes cité principale de Bretagne.

- pas d'impôts, ni lois étrangères en Bretagne sans le vote du Parlement Breton (70 milliards d'exil fiscal dont johnny Halyday, alors que les Bretons ne devraient pas en payer)

Vous feriez ainsi honneur à l'ensemble du peuple de Bretagne.

Eric
Samedi 14 avril 2018

bravo Mr Molac. Encore hier il y avait un reportage sur la ZAD, des journalistes ont infiltré les ZAD un peu partout en France. Constat : des anarchistes, sans loi ni foi dont certains commencent à boire de l'alcool des le réveil, qui font pousser du canabis dans les ZAD, qui vendent de la drogue pour gagner de l'argent et qui agressent tout ceux qui ne sont pas d'accord avec eux et j'en passe... D'ailleurs certains n'ont aucune vision écologique...Bien sur il y en a mais dans certaines ZAD, c'est très minoritaire.

Je suis aussi pour le changement mais le modèle proposait par les Zadistes, c'est le modèle anarchiste où c'est la terreur du plus fort. La vie en société doit être organisée et il doit y avoir une justice, pas celle de groupuscules.

Philippe Lamour
Samedi 14 avril 2018

Monsieur Jacques Hermouët, percevez vous mieux Monsieur Jean-Marc Ayrault et ses amis dont le silence est également assourdissant ?

Yann Menez Are
Samedi 14 avril 2018

Le problème avec les zadistes c’est que même lorsque’ils ont gagné, abandon de l’aéroport, ils continuent à vouloir occuper le site.Ils ont gagné, le match est fini, on rentre à la maison. Question de bon sens tout simplement.

spered dieub
Lundi 16 avril 2018

Yann les zadistes ont gagnés contre l'aéroport ,il n'y a pas qu'eux .D'autre part ce projet est officiellement abandonné ,mais peut être pas tout à fait enterré .Imaginez qu'il aurait été maintenu l'évacuation de la ZAD aurait été quasiment impossible ,sauf à accepter des pertes humaines .Pendant ce temps là les pro aéroports continuent à mettre la pression ,il n'est pas impossible, une fois la zad normalisée ! que ce projet revienne sur le tapis .Qu 'en pensez vous monsieur le député ?

Yann Menez are
Mercredi 18 avril 2018

Le projet est d'aéroport à NDLL est définitivement enterré! On n'imagine pas un gouvernement aller se risquer à nouveau dans un tel bourbier, ce serait de l'inconscience. La preuve c'est que Macron qui y était favorable a finit par se rendre à la réalité, le projet est infaisable.

kris braz
Mercredi 18 avril 2018

"des anarchistes, sans loi ni foi dont certains commencent à boire de l'alcool des le réveil, qui font pousser du canabis" Faut arrêter la camomille, Eric. Interrogez-vous plutôt sur la quote-part de vos impôts (si vous en payez) au déploiement policier actuellement en cours. Et prenez la peine d'écouter les prises de position de zadistes : il est clair que l'intelligence et le courage sont très globalement de leur côté, et pas en face.

Au fait, Paolig, t'as voté pour la réforme de la SNCF/de la justice ?

Écrire un commentaire :

Combien font 8 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Pour Noël, offrez le best-off de Gwennyn !
pub
Ul Liam etrezomp ! Un Lien entre nous !
pub