Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Qu'est ce que le SKKEAB?
Strollad Kerent Kelennerien Evit Ar Brezhoneg Comité Parents Professeurs Pour Le Breton Qui sommes-nous ? Nous sommes un groupe de professeurs (pas seulement de breton) et de parents, constitué dans la 1 ère quinzaine de janvier, qui a décidé de ne
Philippe Argouarch pour SKKEAB le 22/02/04 14:10

Strollad Kerent Kelennerien Evit Ar Brezhoneg Comité Parents Professeurs Pour Le Breton Qui sommes-nous ? Nous sommes un groupe de professeurs (pas seulement de breton) et de parents, constitué dans la 1 ère quinzaine de janvier, qui a décidé de ne pas laisser passer les mesures prévues par le rectorat de Rennes pour la rentrée 2004. A savoir : Dans les Côtes d’Armor , suppression de l’option de breton en 2nde : au lycée Pavie de Guingamp au lycée Kerraoul de Paimpol au lycée Savina de Tréguierau lycée Freyssinet de Saint Brieuc En Ille et Vilaine , suppression de l’option de breton en 2nde : au lycée Beaumont de Redon au lycée Chateaubriand de Rennes et suppression au collège Les Chalais de Rennes Dans le Morbihan , suppression de l’option de breton en 2nde : au lycée V.Hugo d’Hennebont au lycée Dupuy de Lôme de Lorient Dans le Finistère , suppression de l’option de breton en 2nde : au lycée Kerneuzec de Quimperlé et suppression au collège Collobert de Pont-de-Buis Nous avons rapidement réussi à faire connaître dans les médias notre opposition à ces mesures, car il y avait urgence (et ce n’est pas fini !). Il nous est apparu très vite que la gravité de la situation nécessitait que nous trouvions des appuis auprès des organisations syndicales enseignantes, et réciproquement (nous étions à la manif de Rennes le 21 janvier) ; mais aussi auprès des parents, des acteurs culturels en Bretagne, des citoyens. Nous pensons que ce combat, qui s’inscrit dans un combat plus large contre l’austérité dans la Culture, la Recherche et l’Education, a sa propre urgence car il s’agit de sauver par l’enseignement une langue menacée. C’est pourquoi Skkeab entend, sans exclusive envers aucune bonne volonté respectueuse de la démocratie, ni sans aucun goût pour l’hégémonie, fédérer les forces qui, sur ce problème actuel précis, sont prêtes à se mobiliser pour faire reculer le rectorat.

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons