PSA Rennes: le Made in Brittany vaut bien le Made in Germany !

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 29/08/12 20:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
27116_1.jpg

Le journal allemand the Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) évoque un possible transfert de la production de la Peugeot 508 produite par le site PSA de Rennes vers l'Allemagne à l'usine d'OPEL de Rüsselsheim.

L'une des raisons évoquées serait le déficit d'image du « Made in France » pour les modèles hauts de gammes. En dehors du discours de façade, il ne faut pas être surpris car l'image de la France est très dégradée, du fait notamment d'un manque de crédibilité tant dans sa gestion économique que sociale.

Pour l'industrie bretonne, communiquer uniquement sous le « Made in France » est une contre-valeur qui peut à terme se traduire par de dramatiques pertes d'emplois, comme actuellement avec les employés de PSA Rennes. Le « Made in Brittany », trop peu utilisé par les entreprises bretonnes, possède en revanche un coefficient de sympathie élevé du fait des valeurs connues des habitants de la Bretagne. De plus, le « Made in Brittany » est souvent un symbole de qualité, comme le prouve dans l'agroalimentaire le succès de « Produit en Bretagne » (un succès unique en Europe). Mais la Bretagne, ce n'est pas que l'agroalimentaire, c'est aussi les cockpits d'Airbus et les câbles sous-marins à Saint-Nazaire, la Peugeot 508 et les jeux vidéo d'UBISOFT à Rennes, la construction navale, les lasers et les télécommunications à Lannion, les centres de recherche à Nantes… On le voit, acheter breton c'est un signe de sérieux avec des produits de qualité réalisés par des personnes attachées à la valeur travail.

C'est pourquoi, le « Made in Brittany » vaut bien le « Made in Germany », tout comme le « Made in Danemark » ou le « Made in Scotland ». Les élus du bassin rennais ont toujours considéré l'usine PSA comme une simple unité de production pour la marque française, l'exposant ainsi à une délocalisation, même vers un pays « high-cost », comme l'Allemagne. Ceux de Saint-Nazaire ont fait le choix inverse : ils ont valorisé le savoir-faire breton dans le domaine des aéro-structures et actuellement, Saint-Nazaire est moins dépendant d'Airbus, au point de devenir un vrai Seattle breton qui construit des structures pour le Boeing 787, en plus de l'Airbus A-480.

Face à une France dont les valeurs ne font plus illusion et pour défendre l'emploi en Bretagne, le Parti Breton invite les industriels bretons à prendre confiance en eux et à clamer très fort : « Le Made in Brittany vaut bien le Made in Germany » !

Jean Christophe Chorlay

Section Trégor Membre du Conseil National


0  0  
mailbox
imprimer
Vos 9 commentaires
Pierre CAMARET
Lundi 24 janvier 2022
Pourquoi pas , mais tout ou partie des ouvriers PSA de Rennes , partent en Allemagne pour............ mois/annees pour y monter la 508 .
(0) 
SPERED DIEUB
Lundi 24 janvier 2022
COMME DU TEMPS DU STO !!! Mais dans d'autres domaines comme l'industrie solaire entre autres l'Allemagne commence a avoir de sérieuses difficultés .Le déclin de l'Europe voir de l'occident est global par rapport à l'Asie, on assiste dans ce sens à un bouleversement mondial
(0) 
Yann LeBleiz
Lundi 24 janvier 2022
@ Mr Camaret,
Nous savons que vous vous êtes exporté, et c'est bien!
Mais la volonté majoritaire de toute population qu'elle soit bretonne ou dans le reste du monde, est de vivre et travailler au pays!
Ce ne sont pas les 50 millions d'Irlandais américains qui redressent actuellement l'Irlande, mais les 4,6 millions d'Irlandais d'Irelande!
(Irlande où malgrè la crise, le PIB/habitants reste supérieur à la Bretagne pour une population équivalente!)
(0) 
Pierre CAMARET
Lundi 24 janvier 2022
Yann LEBLEIZ.
Encore une remarque . Il y a aussi en Bretagne un deficit d'humour.C'est triste un pays triste .
SPERED DIEUB lui l'a compris .
Ce que vous ne savez pas , c'est votre gouvernement jacobin , qui m'a incite a partir( pas de vrais menaces , mais de vrais Conseils -sic)Ce qu'ils veulent garder en Bretagne , ce sont des moutons .... et bien j'en avais retrouve en Nouvelle Zelande , mais des vrais ceux la ... et qq fois avec le sens de l'humour .
Donc attendons que les bretons de Bretagne , redressent la Bretagne .OK
(0) 
Pierre CAMARET
Lundi 24 janvier 2022
Yann LEBLEIZ,
Je reviens sur votre commentaire : Vivre et travailler au pays ...... tres bien .C' est l' ideal je le reconnais , mais est ce possible . J' ai vecu en Bretagne et j' expliquais que le travail etait cree par l' investissement , donc il faut attirer les investisseurs...... et si ils ne viennent pas ??? .Faire une politique Socialiste , creer des fonctionnaires , bien , mais ils veulent etre payes..... par qui ??? si on n' a pas d' argent???? Taxer les riches ... ils s'en vont .Mais au jour d' aujourdhui , meme les Socialistes ne peuvent plus faire ce qu' ils veulent . Vivre sur une dette continue , a une fin . Nous y sommes alors ???.
Ce que j' ai dit a mes enfants : Il y a une periode travail , il y a une periode Vacances et retraite . Pour la deuxieme periode vous allez ou vos sentiments vous guident . Pour la premiere vous allez , ou vous avez un travail et gagnez de l' argent pour preparer la seconde periode .C' est simple .
Si nous restons dans cette mentalite ,en Bretagne , nous allons avoir de tres graves problemes ..... et a court terme .Vous savez l' Irlande n' est pas un bon exemple , revoyez vos chiffres . Quand aux Bretons de Bretagne .. qu'ont ils fait jusqu' a maintenant ???????...... a part la Culture ( celle de l'Esprit ???)
Je suis loin d' avoir une admiration sans borne pour notre Premier Ministre M.M.AYRAULT , mais j' applaudis tres fort le symbole de sa visite au MEDEF . Le dialogue et non la confrontation : c' est la methode allemande. Quand a M. THIBAULT alors lui je ne l' aime pas , si , il n'est pas derriere son Calicot 4 fois par an , a faire une marche digestive . Il est malheureux . Il y a quand meme des gens bizarres qui ont d' etranges habitudes.
(0) 
Yann LeBleiz
Lundi 24 janvier 2022
@ Mr Camaret,
Ne prenez pas mal ma remarque, je voulais juste vous rappeler une évidence!
Vous vous tromper, beaucoup de jeunes (30-40an) rentrent en Bretagne avec la ferme intention de trouver du travail, ou s'il n'y en a pas de le créer!
Je crois que de toutes les régions de France, ce phénomène est essentiellement breton. (Désolé, je n'ai pas les chiffres pour étayer!)
Les Irlandais ou les Icelandais n'ont pas pris l'avion pour quitter leur île, ils sont restés et reconstruisent leur pays (plutôt bien d'ailleurs).
Non, l'exode n'est pas une solution pour les bretons, c'est ici qu'il faut se battre!
Pour Mr AYRAULT et la France, vous savez, je viens de sortir d'une conférence économique où les intervants viennent de nous expliquer que la France va droit dans le mur si elle n'abandonne pas son délire d'Etat-nation hypercentralisé (unique en Europe), délire qui freine la construction de l'Europe et commence à sérieusement agacer les autres pays!
L'enjeu pour la Bretagne est donc pour l'instant de ne pas se laisser entraîner par la dégringolade du Titanic France!
A galon!
(0) 
Pierre CAMARET
Lundi 24 janvier 2022
SPRED DIEUB.
Evidemment on assiste a un bouleversement total des equilibres et "avantages acquis "et nos compatriotes bretons , que l'on informe pas , ou mal vont encore plus soufrir. Par moment je baisse les bras .
Tout cela est tres complique , et je n'ai pas la capacite d'expliquer et surtout de convaincre ... pour cela le politicien du coin ... valeur 6 sous, le fera miuex que moi , pour etre elu .Moi je ne veux pas etre elu .
Des solutions : la flexibilite ( la mouvance ) mais cela ?????? l'innovation technologique : La conquete de Mars Bravo , l'exploration des mers profondes (IFREMER) Bravo de nouveaux metiers vont se creer .
Certains AIRBUS vont etre construits par des Chinois , en Chine peut on faire contre ???? si ce n'est pas AIRBUS , cela va etre BOIENG. Avec AIRBUS , il y aura de toutes les facons des retombees financieres ( les licences ) ,industrielles cetaines parties continueront a etre fabriquees en Europe ( ......pour un certain temps ) .... Mais cela a toujours existe... il y a une acceleration a cause du developpement Industriel .
S'adapter est la seule solution , meme si cela engage des sacrifices personnels .Descendre dans la rue , n'est pas la solution .
(0) 
Pierre CAMARET
Lundi 24 janvier 2022
YANN LEBLEIZ .Je prends tres bien votre remarque . Nous discutons et chacun a son equation personelle . Moi aussi j' ai fait ce chemin .
J' avais prepare ma retraite en Bretagne , en achetant un petit manoir , 5 ans avant cette retraite .... a remettre en etat .. cela c' etait mon penchant culturel et avais deja repere a BAUD , une Societe qui vendait des demolitions de Chateaux/Manoirs : un tresor pour moi , pour rajouter quelque chose a mon manoir , petit a petit .
Cote pratique :retraite 64 ans , une fille de 14 ans , un fils de 9 ans , donc il fallait trouver un revenu additionnel a ma retraite .
Je venais d' ASie et y avais cree un grand reseau de relations ( Je travaillais pour TECHNIP , j' etais le Directeur de leur Bureau en Malaysie , qui couvrait tout le SE Asiatique ).J' etais aussi a titre benevole : le Conseiller de la MIRCEB. Ma premiere approche : trouver une Societe Asiatique prete a investir en Bretagne et lui trouver un partenaire breton :
- Un premier blocage . Mal vu,sur place, car a 65 ans je voulais travailler encore et donc je prenais la place d' un jeune ??????.(je n' ai pas encore compris ).
- Deuxieme blocage . La Bretagne n' est pas encore mure a cette demarche ..... et pourtant j' avais organise des rencontres entre partenaires possibles .
- Troisieme blocage , j 'ai ete "conseille" de qitter la Bretagne .Ce n' etait pas pour moi .Voila.
En ce qui concerne mes contacts avec les " medias" bretons j' avais suggere que des bretons s' expatrient tous les ans ( 100 -200 - 300 etc..) puis apres 3 ans - 5 ans reviennent au pays , avec une experience nouvelle .Mais il falllait une organisation pour les envoyer a l' etranger , les suivre , et les faire revenir ... et la :Mon idee etait interessante ... mais portes closes . La Mondialisation , on est contre, c'est leur droit , mais cela est inevitable et mieux vaut s' adapter .
Encore aujourdhui je regrette mon Manoir Breton ..... et mes enfants qui ont maintenant 32 et 28 ans , me disent , un jour nous racheterons le manoir .J'en doute , mais si possible je le souhaite .
Tant que nous serons dans une France parisienne , cela n' ira pas pour la Bretagne . Il faut prendre notre destin en mains , mais il nous faut d' autres dirigeants que ceux d' aujourdhui.Nos dirigeants doivent avoir du charisme , du courage , de l' honnetete , de l' imagination , le gout de l' innovation etc.....
J' ai deux experiences asiatiques de Pays partis de "Pas grand chose " et qui maintenant ont atteint de bons resultats : TAIWAN et la MALAYSIE .La BRETAGNE pourrait peut etre faire la meme chose , avec de bons dirigeants .
(0) 
Pierre CAMARET
Lundi 24 janvier 2022
Tiens j\'avais oublie : Une avancee Bretonne....... depuis X temps j\'etais a la Banque de Bretagne , cela ne signifiait pas grand chose ,j\'y recevais mes retraites, mais c\'etait un symbole , depuis deux mois mon Compte a ete stoppe et j\'ai ete transfere automatiquement a la Banque Nationale de Paris et des Pays Bas .Voila donc la Banque de Bretagne ( qui avait deja ete reprise par ParisBas, mais avait garde le Nom ) n\'existe plus ????
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.