Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Proposition pour une bonne interrégionalité
Dans la présentation de ses voeux à la presse, M. Auxiette, Président de la Région, a répondu d'une façon sibylline à une question posée sur l'interrégionalité. Si les élus de l'A.E.M.B., dont je suis le vice-président, partagent l'avis de M. Auxiette sur le fait que l'on peut être fier de ses racines, de son histoire, de son identité, autant de richesses qui doivent permettre de déboucher sur une plus grande ouverture, pas sur un repli.
Bernard Le Tellier pour A.E.M.B. le 21/01/05 14:15

ASSOCIATION DES ELUS MUNICIPAUX BRETONS

A.E.M.B.

Nantes, le 14 janvier 2005 Communiqué de presse

Proposition pour une bonne interrégionalité

Dans la présentation de ses voeux à la presse, M. Auxiette, Président de la Région, a répondu d'une façon sibylline à une question posée sur l'interrégionalité. Si les élus de l'A.E.M.B., dont je suis le vice-président, partagent l'avis de M. Auxiette sur le fait que l'on peut être fier de ses racines, de son histoire, de son identité, autant de richesses qui doivent permettre de déboucher sur une plus grande ouverture, pas sur un repli.

Nous espérons que ses propos ne visent pas les Bretons. Par contre, l'interrégionalité à marche forcée ne peut pas bien fonctionner. L'interrégionalité ne doit pas masquer le mauvais découpage des régions du grand Ouest français.

Les élus de l'A.E.M.B. ont des réponses et des propositions pour qu'une véritable interrégionalité puisse bien fonctionner. Il faut en premier lieu un redécoupage régional du Grand Ouest. Pour certaines régions, ce sera une correction des erreurs de l'histoire. En effet, chaque région doit être identifiable par la cohérence de ses territoires, de son histoire, le fruit de données culturelles, des lieux où se sont développés des solidarités et le lien social... ; ce qui est loin d'être le cas pour les pseudos régions de l'Ouest français. Nous proposons donc d'harmoniser le grand Ouest, qui aujourd'hui, forme six espaces sans cohérence, en créant de vraies régions. Il s'agit de réunifier la Normandie, cela répondra à la volonté de ses habitants, de mettre fin à la partition de la Bretagne, ce qui mettrait un terme à une erreur inique de l'histoire et correspond à une demande majoritaire de nos concitoyens. Il faut proposer le retour de la Vendée dans une région Vendée/Poitou Charente et créer une nouvelle région Val de Loire par l'adition à la région centre de la Mayenne de la Sarthe et du Maine et Loire.

Nous pensons que ce nouveau découpage, en passant de six à quatre régions, serait cohérent et faciliterait une interrégionalité à géométrie variable pour construire l'avenir et traiter notamment des problèmes d'aménagement du territoire. On peut envisager de tisser des liens avec les régions de la Cornouaille britannique, le Pays de Galles, l'Ecosse, l'Irlande du Nord et même avec un pays, l'Irlande, et ainsi créer une euro-région qui compterait au sein de l'Europe élargie. Cela existe déjà, notamment dans le sud de la France avec la Catalogne.

Voilà, nos propositions sont novatrices et partagées par nombre de nos concitoyens, ce qui montre bien, comme le dit M. Auxiette, qu'une forte identité doit favoriser l'ouverture aux autres. Il est certain que pour faire aboutir ce projet il faut beaucoup d'abnégation et de courage politique, mais Monsieur Auxiette n'en manque pas. Pour nous la seule façon à nos yeux, pour parvenir à une bonne interrégionalité, c'est bien de supprimer cette région technocratique et artificielle des Pays de la Loire qui empêche la mise en place d'une réelle interrégionalité. Le grand Ouest français mérite mieux et doit être développé d'une façon harmonieuse pour le bénéfice de tous ses habitants.

Pour les élus de l'A.E.M.B. Patrick Pellen Conseiller municipal et communautaire de Nantes Vice-président de l'A.E.M. B.

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons