Projet de recherche UBO : Enquête sur les perceptions des usagers de loisirs nautiques (plaisanciers, surfeurs…) à propos du projet pilote des Éoliennes Flottantes de Groix & Belle-Île

-- Énergie --

Communiqué de presse de Université de Bretagne Occidentale
Porte-parole: Lara Pollratzky

Publié le 6/07/21 17:03 -- mis à jour le 06/07/21 17:03

L’Université de Bretagne Occidentale (UBO) et le laboratoire LETG (Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique) à Brest mènent un travail de recherche, dont deux de ses objectifs sont de recueillir les perceptions des usagers de loisirs nautiques en mer (plaisanciers, surfeurs, plongeurs, pêcheurs, etc) par rapport au projet pilote des Éoliennes Flottantes de Groix & Belle-Île, ainsi que de mieux connaître leurs modalités de pratiques nautiques.

Les usagers de loisir sont en effet encore assez peu représentés dans les projets d’énergies marines ; c’est pourquoi leur avis sur le sujet est essentiel.

Pour ce faire, une enquête en ligne est proposée aux usagers de loisirs nautiques en mer pratiquant en Bretagne Sud, entre Penmarc’h et Saint-Nazaire.

Le temps de remplissage est estimé à 10 minutes, et une synthèse des résultats sera envoyée aux participants le souhaitant.

L’accès au questionnaire s’effectue en suivant ce lien.

Nous vous remercions sincèrement pour l’intérêt que vous porterez à notre demande, ainsi que pour votre implication.

Pour tout échange ou question, n’hésitez pas à écrire à l’adresse suivante : appeal [at] univ-brest.fr

mailbox imprimer
Étudiante stagiaire à l'Université de Bretagne Occidentale
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.