Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Pollution par hydrocarbures au large de Cancale
Pollution par hydrocarbures au large de Cancale Etat de la situation En tout début de matinée, le sémaphore du Grouin a signalé la présence d’hydrocarbures au large de Cancale, sur une zone située à l’Ouest de la Pointe de Grouin. Une première reconnaissance par hélicoptère de la gendarmerie nationale a permis
Philippe Argouarch pour Préfecture Régionale le 19/06/04 12:23

Pollution par hydrocarbures au large de Cancale Etat de la situation En tout début de matinée, le sémaphore du Grouin a signalé la présence d’hydrocarbures au large de Cancale, sur une zone située à l’Ouest de la Pointe de Grouin. Une première reconnaissance par hélicoptère de la gendarmerie nationale a permis de repérer trois nappes de fuel situées à L’ouest de la Pointe du Grouin : • La plus proche du rivage a fini par échouer sous forme de grosses irisations de fuel et de grosses galettes, • L’autre, plus éloignée, apparaissait très irisée mais sans galettes, • La troisième, à 3 km environ du rivage, apparaissait très irisée avec de grosses plaques de fuel. Une reconnaissance à pied a ensuite permis de constater que la première nappe repérée a commencé à s’échouer sur le rivage entre la Pointe du Grouin et la partie Est de l’anse du Verger (plage du Saussaye et du Verger). Cette pollution apparaît sous la forme d’irisations et de galettes de fuel d’environ 5 mm d’épaisseur. Actuellement, la Pointe de Grouin elle-même, le port de Cancale et les zones ostréicoles ne sont pas touchés. Dispositif mis en place L’origine de cette pollution est actuellement inconnue. Des prélèvements d’hydrocarbures ont été effectués en début de matinée par la gendarmerie maritime de Saint-Malo. Ces prélèvements sont acheminés vers le laboratoire du CEDRE à Brest. Les résultats devraient être disponibles en début de semaine prochaine. Le CEDRE sera présent sur le site en début d’après-midi et procédera à l’étude de la dérive de la nappe ainsi qu’aux investigations habituelles dans ce type d’évènements. La préfecture maritime de l’Atlantique à Brest a placé en alerte un bâtiment spécialisé dans la lutte anti-pollution qui pourrait en cas de besoin être sur zone en 24 heures. Dès connaissance de la suspicion en début de matinée, Mme Bernadette Malgorn, Préfète de la Région de Bretagne, Préfète d’Ille-et-Vilaine a mobilisé les services de l’Etat autour du sous-préfet de Saint- Malo au sémaphore de la Pointe du Grouin, pour assister le maire de Cancale et ses adjoints. Le maire, le Procureur de la République, le Sous-préfet de Saint-Malo, la gendarmerie et les services du SDIS et de l’Equipement sont sur place. A 13 h sont arrivés sur zone un navire de la Marine Nationale, le « Coraline » ainsi qu’une vedette des Douanes pour des repérages au-delà de la bande littorale des 300 mètres Un nouveau point de situation sera disponible à 17 h. Contact presse : Edith HARZIC : 02 99 02 11 80 Michèle Lacroix : 02 99 02 11 81

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons