Poème Louis Bertholom

-- Cultures --

Chronique de Monde en poésie
Porte-parole: Brigitte Maillard

Publié le 25/05/17 21:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Je viens de là où l'on sait lire le ciel et décrypter

le vent. Là où rien n'est fatalité, où l'imprévisible

s'accepte. Là où je n'aurais de cesse de dialoguer

avec graminées et pluies. Dans la filature des temps

j'ouvre la porte à l'étable des mots. J'essaie

d'atteindre le champ libre en courant dans la partition

de l'herbe, du vent et de la bouse. J'ai inscrit depuis

longtemps sur mon front les sillons de mes songes

et l'incertaine récolte de la vie...

.

Quimper, Kerdrezec avril 2012

.

(...) Je songe à la piété du sable

la fable du temps

autant de feuilles jaunies

dans les fouilles de ma parcelle

où se reflète le monde

.

L'immensité profonde de l'infime

fonde et proclame en moi

la flamme intime du silence

de ce qui sera d'avoir été

si lent, si jaillissant

.

Grande mathématique de lumière

qui thésaurise le temps

qui trésorise, qui complique

me dilemme, me dilue

ici bas, si battu

si habité dans ma parcelle

J'ai de la rouille dans le cœur

et le corps plein de trouille

c'est dans l'excessive mélancolie

qu'évolue l'inaccessible aberration

.

J'interroge les abers et les flaques

ici bas, si habité dans la parcelle

aux élégiaques syllabes

de l'empreinte atlantique

.

Plage de Kerler, Fouesnant les 20 et 21 avril 2008

.

«Mordre le monde» Louis Bertholom Les Editions Sauvages 2012

Louis Bertholom poète breton est né à Fouesnant en 1953.

Il a reçu le prix Xavier Grall pour l’ensemble de son œuvre.

Découvrir la Bio de Louis Bertholom (voir le site)

Site de Louis Bertholom (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer