Poème Jean-Albert Guénégan

-- Cultures --

Chronique de Monde en poésie
Porte-parole: Brigitte Maillard

Publié le 23/06/17 9:18 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Gardien de phare

Drôles de rapports

à la pointe de Pern.

L’océan ne veut rien épouser

tout façonner,

aucune union, pas d’aveu

même pas l’île à qui parler.

C’est un jour à tout noircir

duel sous la boucail.

Les mouettes à bout de course

font de mauvais rêves

en interrogeant leurs ailleurs,

c’est la démence qui s’en revient.

Des maisons en marge du monde

rient à peine.

Au phare du Créach

je ne sens la vie

qu’à l’odeur du tabac de pipe,

là, on ne fait pas l’amour

et pourtant… C’est de noces qu’il s’agit !

Ici la terre et la mer s’obligent

plus qu’elles ne s’aiment,

l’écume sous leur robe d’amants

ne scelle ni un destin ni un pacte

mais une fin

et le Finistère

aux doigts de pierre se découpe

se maudit encore,

tourmente ses violences

et cogne.

C’est à devenir pierre aussi,

gardien, homme de rien, écorcherait

sa vie jusqu’au sang,

rempart ultime

contre une démesure

qui ne prête que l’oreille.

.

.

.

terme ouessantin signifiant « la brume »

.

.

Jean-Albert Guénégan « Trois espaces de liberté » Editinter 2011

Site Editinter (voir le site)

.

.

Jean-Albert Guénégan né en 1954 est un poète breton. Il est né et vit à Morlaix. Découvrir bio Jean-Albert Guénégan (voir le site)

& sur le site du Printemps des poètes (voir le site)

mailbox imprimer