.

43369_1.jpgPoèmes Guy Allix "Le sang le soir"

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Auras-tu le temps d’un poème

Ce temps habité enfin

Des lueurs d’une aube

Loin du tumulte des certitudes

Et des faux semblants

.

Auras-tu le temps

De cette buée sur les vitres

Quand l’heure est arrimée

A la poignée de main

A l’odeur du pain chaud

Au rire d’un enfant

.

Auras-tu le temps un instant

De prendre enfin le temps

.

.

.

«Tremblement du temps»

.

.

.

Et il faut que l’urgence te colle à la peau

Pour que tu prennes le temps

De quelques mots jetés sur le fil

.

Pour que tu retrouves ce qui résiste

Ce qui aime encore malgré tout

.

Ce qui vit

.

.

Et poser son silence près de soi

Lui parler comme à un ami

Lui parler même comme à une femme

Car lui seul te comprend

Et partage avec toi

Les mêmes cris étouffés

Les mêmes caresses à jamais perdues

.

.

Te voilà désormais devant le temps

Devant ce souffle de la lave

Venu de très loin

Et qui t’emporte d’où tu viens

.

Dans un seul mot imprononçable

.

.

GUY ALLIX «Le sang le soir» Le nouvel Athanor, 2015

.

.

.

Le Nouvel Athanor éditions (voir le site)

GUY ALLIX vit en Normandie. Auteur et poète il a reçu de l’Académie Française

le Prix François Coppée 2016 pour Le sang le soir (Le nouvel Athanor).

Le Prix Paul Quéré 2017-2018 remis par Les éditions Sauvages.

Académie Française (voir le site)

Bio – interview par Jean-Louis Riguet

(voir le site)

Le site de l’auteur : (voir le site)

Notes de lecture sur l’auteur (voir le site)

Nous remercions Marie-Josée Christien (Les éditions Sauvages)

pour ces poèmes choisis.

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer