Ploërmel. La relation Homme/animal en débat à La Touche
Communiqué de presse de Le blog de paul Molac

Publié le 26/03/19 11:09 -- mis à jour le 26/03/19 11:09

srcset="http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/03/Image2-1024x642.png 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/03/Image2-768x482.png 768w, 1215w" sizes="(max-width: 443px) 100vw, 443px" />

Sous l’égide de Bruno Heurtebis, chef d’établissement, les élèves et professeurs du Lycée La Touche ont organisé leur colloque annuel #FierDeMonMétier dont la thématique est cette année « L’élevage, un espace d’avenir pour les jeunes ».

Dans ce cadre, j’ai participé à la table ronde animée” par Vincent Guyot, journaliste et chef du service Productions Animales pour la revue “La France Agricole” sur la thématique “Pourquoi et comment élever les animaux d’élevage”.

Nous étions tous d’accord sur le fait que les rapports entretenus durant des siècles entre l’homme et l’animal sont en train d’évoluer. L’homme a de plus en plus tendance à penser l’animal comme un animal de compagnie, allant jusqu’à remettre en cause l’idée même de l’élevage. Or, il s’avère que l’élevage a un rôle essentiel dans nos pratiques agronomiques. La polyculture participe à l’entretien et à la préservation de la qualité des sols.srcset="http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/03/Image4.png 877w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/03/Image4-768x508.png 768w" sizes="(max-width: 443px) 100vw, 443px" />

Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.