Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Appel -
Pétition pour nos cultures "régionales"

Littératures en langues régionales à l'école : aidez-nous à franchir le cap des 10 000 signatures

Philippe Pratx pour Collectif pour les littératures en langues régionales à l'école le 4/02/23 14:01
56806_1.png
Anjela Duval écrivaine brittophone

Notre pétition a recueilli à ce jour plus de 9 000 signatures (dont plus de 700 personnalités : artistes, écrivains, élus, universitaires... et des dizaines d'organismes). Nous avons besoin de vous pour aller au-delà des 10 000 et avoir une chance de peser lorsque nous transmettrons notre texte au ministre de l'Education nationale. Pour nos cultures en danger, aidez-vous, signez si vous ne l'avez déjà fait, et faites connaître notre action.

Trugarez, merci

Collectif pour les littératures en langues régionales à l'école.

Voir aussi :
3  1  
Vos 4 commentaires
jakez Lhéritier de Sant Nazer Le Samedi 4 février 2023 17:41
Pétitions ......? Voir ce que font les gouvernements,mairies,départements sur nos pétitions bretonnes sur divers sujets.
On appuie forcément ,mais
voyez ce qu'il s"est passé à St Nazer vendredi après deux pétitions ...
Une municipalité bananière...
(3) 

Pcosquer Le Mardi 7 février 2023 19:55
Votre message est-il passé dans les universités?... Il y a un intérêt à le faire ne serait-ce que pour responsabiliser la jeunesse sur l'avenir de leur héritage. Ce n'est pas rien...
Le principes suivants sont inconsciemment porteurs:
- d'une part celui de" langue d'association" qui touche tous ceux qui de près ou de loin sont ou ont été en rapport avec une langue. Cela construit l'identité de chacun dans sa reconnaissance culturelle.
- d'autre part, il n'est pas besoin d'être locuteur pour défendre une langue, à plus forte raison quand on est conscient du principe ci-dessus. Il s'agit aussi de dignité humaine...Je pense que cela leurs parle encore
(0) 
De Philippe Pratx à PcosquerLe Mardi 7 février 2023 20:00
Des centaines d'universitaires (enseignants) ont signé et soutenu la pétition. Quant aux étudiants, il est vrai qu'ils sont concernés plus que d'autres. Mais le message est-il passé parmi eux ? Pas assez, semble-t-il...
(0)

Kerbarh Le Samedi 18 février 2023 13:24
C’est le conseil constitutionnel et les préfets qui dirigent la France. Le parlement dépense de l’argent que l’état n’a pas pour acheter les voix des citoyens .
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons