Un grand militant de la langue bretonne s'en est allé avec Pêr Denez… En effet, c'est toutes ses compétences qu'il met pendant des années d'université pour lui garantir un avenir : il est à l'initiative de la création de la licence de breton et du DEUG et d'une méthode d'apprentissage du breton … l'édition en breton lui doit aussi énormément.

Infatigable et attentif, il demeure à la pointe de tout ce qui lui semblait et pouvait être une avancée, y compris en matière politique, sur l'échiquier de cette Bretagne qui lui fut si chère et qu'il servira jusqu'au bout de ses capacités physiques. Il a été parmi ceux-là qui ont fait vivre et grandir notre patrimoine.

Nous l'avons compté parmi les signataires de l'Appel de Carhaix.

Avec lui un pan entier de l'histoire de ce pays se referme. Reste désormais à relever le flambeau qu'il nous a laissé, en une période où notre culture toujours menacée semble manquer de certitudes quant aux outils de sa charte culturelle.

Voir aussi :

mailbox imprimer