Pays de Galles, druidisme et solidarité interceltique
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 20/07/14 19:19 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Réunis pour le Gorsedd, la grande barde de Cornouaille, le grand druide gallois et le grand druide breton réaffirmaient leur inscription dans leur volonté de réunification

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Alors que Per Vari Kerloc'h fustigeait la politique de Jean-Marc Ayrault en parlant de "région bric à brac" (entendez "rannvro moc'h ha moc'h", puisque le grand druide s'est exprimé en breton et en gallois), les représentations galloise et cornique appelaient à la convergence des luttes et à la nécessaire solidarité interceltique.

Mona Bras et Lena Louarn furent aussi remerciées pour leur militantisme, toutes deux "conseillères actives du Conseil Régional".

Après avoir remercié, année du souvenir oblige les Gallois et les Cornouaillais britanniques qui ont aidé pendant la guerre les Résistants bretons, le druide s'en prenait à l'ancien premier ministre :

"Osez donc le dire en face, à l'unisson avec vos semblables dans la tradition des empereurs carolingiens dont vous êtes l'émule : "nous avons peur des Bretons parce que ce ne sont pas de vrais Français, ils sont prêts à quitter la France. Nous avons peur des Bonnets Rouges qui refusent que les routes soient taxées en Bretagne". La peur et la méfiance alimenteraient donc le fantasme ? Ce n'est pas sérieux. Ce n'est pas digne d'un ex-premier ministre."

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.