Patrice Abeille, La mort inacceptable d’un homme exceptionnel

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 28/07/13 12:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

C'est avec un profond sentiment d'injustice que le Parti Breton a appris la disparition, présentée comme naturelle, de Patrice Abeille, Secrétaire général de la Ligue Savoisienne. Proche de lui et de sa formation, nous avions eu à de nombreuses reprises la chance de rencontrer Patrice Abeille et chacun parmi nous avait été frappé par sa capacité d'analyse et l'intelligence avec laquelle il démontait les rouages du système d'oppression mis en place par l'Etat jacobin français. Il avait deux passions : la liberté et la justice. Cela il le demandait évidemment pour le peuple savoisien, auquel il était passionnément attaché, mais aussi pour tous les autres peuples, notamment ceux qui en France subissent toujours la domination d'un Etat, et d'abord des partis qui le dirigent.

Patrice Abeille avait participé activement au réveil de la conscience nationale du peuple savoisien et avec son parti démonté les rouages de la falsification de l'histoire de la Savoie, depuis le référendum truqué conduisant à son rattachement à la France. C'est un exemple pour la Savoie mais aussi pour tous les peuples dominés de l'hexagone, comme les Bretons, qui nous quitte. Les dirigeants et les militants du Parti Breton pleurent un homme exceptionnel et présentent leurs condoléances à sa famille, à l'ensemble des membres et sympathisants de la Ligue savoisienne. Rendre hommage à Patrice c'est d'abord continuer le combat qu'il menait depuis de nombreuses années, il peut compter sur nous tous au Parti Breton.

Gérard Guillemot

Secrétaire Général Parti Breton


0  0  
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.