Pas si digne que ça… le discours de N. Sarkozy
Communiqué de presse de Union Démocratique Bretonne / Unvaniezh Demokratel Breizh

Publié le 9/05/12 10:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
25859_1.jpg

Il nous aura fait de l'esbroufe jusqu'au bout !


Non ! le discours de N. Sarkozy n'a pas été aussi empreint de dignité qu'exprimée par les journalistes et les politiciens de tous bords.

Il a reconnu sa défaite et a souhaité bonne chance à F. Hollande. C'est le minimum qu'il devait faire et c'est déjà un exploit de sa part car il fallait un brin de politesse et d'élégance. Néanmoins, le contraire eut été un appel à l'insurrection. L'épisode est terminé, maintenant, il faut affronter la vérité.

Pour le reste, il est resté dans l'ambiguïté des mots, le double langage, et les postures insidieuses, avec toujours le même leimotiv : « il y a des patriotes et les autres… ». Donc, toujours cette volonté de monter les Français les uns contre les autres, cette volonté de diviser, agrémentée d'une posture de victimisation.

Sans mauvais jeu de mots, il a fait « le minimum syndical » et rien d'autre s'apparentant à de la dignité ressentie.

Nous serons donc vigilants lors de cette campagne législative pour qu'elle soit véritablement digne.


La candidate, Isabelle Moign

Mon blog : (voir le site)

Nil Caouissin

Voir aussi :

mailbox
imprimer
L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.