Parti Breton : samedi 17 à Notre Dame des Landes

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 14/11/12 23:04 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Parti Breton appelle à la mobilisation contre la création d'un aéroport samedi 17 novembre à Notre Dame des Landes .

En congrès ce même jour , le PB réaffirmera son opposition à ce projet , contestant aussi le droit à l'Etat français de décider unilatéralement du devenir d'un territoire breton , accentuant ainsi une coupure entre la Bretagne orientale et la Bretagne occidentale !..

Pour le PB : Jacky Flippot , secrétaire départemental 06 81 36 67 43

1 rue Royal Wootton Bassett 44130 Blain.

Pour rappel : lors des élections régionales , en 2010 , en tant que tête de liste de Nous Te Ferons Bretagne j'avais dit notre opposition à ce projet , puis lors des cantonales ..

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Vos 12 commentaires
BROUDIG Rozenn
Lundi 24 janvier 2022
Ne serait-il pas plus judicieux de s'insurger contre le "Grand Paris" qui prévoit 27 milliards d'investissement ? Il est tout de mème étonnant de trouver le Parti Breton et l'UDB se retrouver aux cotés des "bobos parisiens" . Quand nous verrons la ministre Duflot et le florentin Pacé monter au créneau contre ce projet du grand paris qui vise à conforter une région déja largemnt servie , au dépens des autres territoires faut-il le souligner, alors la question de l'aéroport de Notre Dames des Landes pourra devenir un sujet d'interrogation.
Où est passée la notion d'aménagement équilibrée des territoires si souvent proclamée il y a quelques années -avec juste raison- par l'UDB ?
Faut-il que les Bretons continuent à se rendre à Roissy pour sortir de l'hexagone et de l'Europe ? Ne serait-il pas plus judicieux de lutter pour que N.D.L. soit doté d'un hubb en liaison avec Brest ?
Alliance Fédéraliste Bretonne-Emglev Kevredel Breizh
(0) 
eugène Le Tollec
Lundi 24 janvier 2022
Je l'ai toujours dit
NDL doit devenir (si le programme se finalise ,un Hubb d'interface international,l'aéroport d'entrée des Amériques en Europe et après de dispatching vers toutes les aéroports européens et mondiaux.
NDL doit avoir la puissance de ORLY.
NDL doit mettre la Bretagne dans le monde,c'est uniquement pour cela que je suis pour cet espace d'aéroport et non pour les yeux d'un Ayrault ou d'un Fillon et même pas d'un président de région Bretagne.
Cela doit être pour 50 ans un fer de lance de l'économie bretonne
(0) 
lin von Kaenel-Dégland
Lundi 24 janvier 2022
Bonsoir Rozenn,
Mais il y a déjà un aéroport à Nantes.
(0) 
SPERED DIEUB
Lundi 24 janvier 2022
Rozenn quand vous vous insurgez contre le grand Paris vous avez cent fois raison et on entend pas assez le mouvement breton dénoncer ce projet sarkosien petite explication du coté du club du fouquet's ???
Quand au sujet proprement dit cet aéroport est justement fait pour désengorger les structures parisiennes voilà la vérité Dans un souci de réduire la fracture territoriale est ouest au niveau de la Bretagne et aussi dans l'objectif qu'elle retrouve sa vocation vers le grand large qui a fait sa richesse de naguère cet aéroport doit être construit en basse Bretagne dans une structure déjà existante et qui réunie le mieux l'ensemble des paramètres .Ce n'est pas le nombre d'aéroports qui manque ,d'autant que à terme vu l'accélération des dérangements climatiques il y aura des restrictions sur le trafic aérien (c'est 15% des gaz à effet de serre au niveau mondial ) Ce mode de transport deviendra aussi de plus en plus couteux vu l'augmentation du prix des carburants d'autant plus que de part la crise qui est structurelle le pire est à venir ,globalement les pouvoirs d'achat des ménages vont baisser et les prix d'autres postes de dépenses comme l'alimentation vont flamber. Du fait de la raréfaction des ressources l'augmentation de la demande solvable, la baisse des rendements liés aux perturbations climatiques et oui tout ce tient !! les dépenses de santé tout comme les impôts et autres charges sociales ne vont pas aller en diminuant non plus les gens malheureusement auront donc moins les moyens de se payer des voyages en avion ,reste bien sur le trafic de marchandises mais là c'est en général le transport maritime dans le cas de la Bretagne qui serait le plus compétitif à condition qu'il soit bien managé et adapté
(0) 
Yann LeBleiz
Lundi 24 janvier 2022
Monsieur Broudig!
Les aéroports en Bretagne :
Nantes, Saint-Nazaire, Vannes, Lorient, Quimper, Brest, Morlaix, Lannion, Saint-Brieuc, Dinard, Rennes!
Trouvez moi, une région d'Europe aussi bien dotée en Aéroports!
Vous pensez sérieusement qu'un aéroport de plus, vous empêchera de prendre votre avion à Paris?
Mais peut-être pensez-vous que les aéroports sont trop petits!
Est-ce de la naïveté?
Si vous voulez prendre votre avion en Bretagne pour quitter l'hexagone, adressez-vous à ADP (Aéroports de Paris), qui d'une manière ou d'une autre ne laissera à NDDL que ce qu'elle souhaitera!
N'avez-vous jamais entendu parler de "Vatry" en France?
Vous aurez l'air vraiment malin, avec votre NDDL à payer et pas nécessairement plus de vols internationnaux!
L'aéroport de Ciudad Real en Espagne a fermé 3 ans après son ouverture!
Dans ce cas, est-ce que l'Alliance Fédéraliste Bretonne s'engage à rembourser les contribuables bretons?
(0) 
eugène Le Tollec
Lundi 24 janvier 2022
Nantes
pour le domestic lines!!!! ou les vacanciers .
Idem pour les autres (Lorient -Quimper- Brest.
Dans les trente ans qui viennent ,on aura un autre carburant que le pétrole et autre kérosène et aussi d'autres moteurs!
(0) 
SPERED DIEUB
Lundi 24 janvier 2022
Remplacer le kérosène par la graine de moutarde c'est en expérimentation au Canada
Eugène oui mais il faudra choisir entre les transports et l'alimentation car je ne vois pas quelle source d'énergie peut remplacer en masse je dis bien en masse le pétrole à part les agro carburants qui rentrent en concurrence de manière de plus en plus dramatique avec l'alimentation (43% du mais américain est transformé en éthanol et c'est très difficile de ralentir cet engrenage car il faut saturer les usines en matières premières pour qu'elles soient rentables. Idem en Allemagne avec la méthanisation quand le prix du lait est inférieur à 370 euros la tonne les agriculteurs d'outre Rhin préfèrent le transformer en gaz sans compter les problèmes au niveau de l'environnement car la part des prairies diminuent au profit du mais
(0) 
Sebgir35
Lundi 24 janvier 2022
Il faut être plus pragmatique que cela. NDDL ne sera pas un aéroport internarional et si le projet des politiques était de le faire ce serait fait depuis longtemps avec des investissements á Nantes Atlantique. Il y a un audit indépendant qui a conclu que seul Nantes Atlantique était viable économiquement.
(0) 
Ar Vran
Lundi 24 janvier 2022
Attention, attention sur l\'aéroport de NDL :
Il ne faudrait surtout pas que les partis politiques bretons soient uniquement que d’un seul côté (cad contre) au risque encore une fois de se couper de la population et de la réalité car (hélas ?) vu l entêtement du gouvernement il a y plus de chances qu il se fasse que l inverse; sans compter que du côté des opposants il y a un glissement progressif vers la mouvance gaucho-anarcho-communiste. Je doute fortement que beaucoup de patriotes bretons aient des affinités avec cette mouvance et veulent encore moins être assimilés à elle….
Pour moi les seuls arguments \"contre\" qui tiennent la route sont le coût financier (critère encore plus important en temps de crise) et le sentiment d\'autoritarisme fait par le gouvernement actuel et \"ses sbires\".
Parler de pénurie de pétrole, cela est un faux problème car cela sera le cas pour tout les aéroports du monde entier (et d\'ici là les avions existeront toujours sauf qu\'ils ne seront plus propulsés par du pétrole...).
Je ne comprends pas les \"pseudo écolos\" qui sont contre sous pretexte de conservation de zones humides (que font-ils d\'ailleurs contre l\'extension (beaucoup plus importantes celles-ci) des zones de chalandises en campagne ?) et donc iront toujours prendre l\'avion (et oui on est toujours bobo quand on prend l\'avion pour aller en vacances sous les tropiques...) à.. à ... à PARIS.
Si la Bretagne veut progressivement s\'émanciper, cela commence par avoir un aéroport qui pourrait devenir un aéroport international. Or comme seul le projet de NL est le plus avancé, il faut donc (hélas?) le privilégier. Bien sûr il faut espérer que sa création s\'accompagnera par la suppression des petits aéroports à côté et faire des liaisons rapides pour que le maximum de villes de Bretagne (et de l\'ouest) soit concerné. Mais là encore on revient au problème qu\'il n\'existe pas en Bretagne d\'organisme réellement breton et que chacun de nos chers élus bretons préfèrent rester sur leur chapelle et dire \"amen\" à l\'état français pour ce qui est de l\'aménagement territorial...
Pour info sur Vatry, ce qui a fait que cet aéroport est en déficit est la réaction de ADP via l\'état français qui ont tout fait pour que le frêt qui était à CDG ne s\'en aille pas à Vatry. Beaucoup d\'entreprises de logistiques étaient intéressés par transférer leur activité à Vatry, mais \"on\" a su les convaincre de rester à Roissy....
(avant que ADP ne se transforme en une corporation du type ports du Havre et de Marseille, avec la fuite des entreprises, il n\'y a pas loin...)
(0) 
BROUDIG Rozenn
Lundi 24 janvier 2022
A ce jour on constate:
-que les ténors de EELV se gardent bien de dénoncer le projet du \"Grand Paris\" (27 milliards)
-que les ministres Duflot et Canfin semblent peu génés de faire le grand écart entre leur présence dans l\'équipe Hollande et les positions de leur parti.Ils se gardent bien de donner leur démission.
-que Eva Joly n\'hésite pas à outrepasser la loi quand celà l\'arrange. Il est certain qu\'en Norvège elle n\'aurait pas agi ainsi.
-que les médias hexagonaux nous signalent en boucle la présence de l\'ultrajacobin et grand pourfendeur du \"communautarisme\" le sieur Mélenchon . Les médias l\'interviewent à tour de bras.
On assiste donc à ce paradoxe: des défenseurs de la cause bretonne se retrouvent \"daou ha daou\" aux cotés de notre pire ennemi.
Alors où est le bénéfice pour la cause bretonne dans cette affaire ? Pouvons nous nous permettre , ici en Bretagne, de lutter contre un projet structurant qui donnera 2000 emplois.
En réponse à Yann Ar Bleiz (pardon, Le Bleiz)je lui signale que partout en Europe il existe des aéroports locaux (éloignement moyen selon statistiques européennes, 60 km de distance). Par contre tous n\'ont pas de finalité internationale bien sur. Je n\'ai pas dit intercontinentale, note bien.
Rozenn BROUDIG pour l\'Alliance Fédéraliste Bretonne-Emglev Kevredel Breizh.
(0) 
Yann LeBleiz
Lundi 24 janvier 2022
Ar Van,
Vous avez raison, pour Vatry! C'est bien ADP qui l'a coulé pour éviter une concurrence.
Et on veut nous faire croire que ADP transférera à NDDL une part de son trafic! C'est ridicule!
De plus, les soit-disantes études sur l'engeorgement de l'Aéroport de Nantes, c'est du n'importe quoi! Il y a des aéroport plus petits qui accueillent plus de vol, c'est juste en question d'organisation et d'équipement!
Pour ce qui rêve d'aéroport "international"... à le beau mot que voilà!
Un aéroport internationnal, ce n'est qu'un aéroport ayant une douane! (Donc, quelques képis à bande rouge!)
Des aéroports internationnaux, il y en a déjà plusieurs en Bretagne en commençant par Nantes!
NDDL ce fut un projet intéressant, il y a 40 ans, mais le besoin estimé à l'époque n'existe plus!
Actuellement, NDDL ce n'est qu'un moyen de faire un cadeau financier aux groupes industiels français avec l'argent des bretons!
Et c'est encore pire avec la ligne TGV LVG!
Et on prend les bretons pour des "gogo" en jouant sur leur frustration de ce croire "archaïque" et "sauvé" grâce au "modernisme" que l'état jacobin nous apporte!
Oui, des "gogos" que nous sommes!
(0) 
eugène Le Tollec
Lundi 24 janvier 2022
à tous
j\'ai fait un constat sur le trafic des aéroports bretons ( hors Nantes),en terme de trafic (marchandises - personnes),les chifres sont très bas,que du \"domestic\" aucune valeur ajoutée sur le plan international,Nantes sort son épingle du jeu et atteint le niveau moyen des aéroports régionaux acceptables sur le plan européen.
NDL si placé plus en centre bretagne aurait permis de faire décoller la bretagne dans l\'international...mais hélas le projet ne fût et n\'est que la manifestation de jouissance d\'égos politiques (droite et gauche).
La Bretagne aurait du avoir ce \"hubb\" et ce transfert international(interface Amériques/Europe,etc)
N\'oublions pas que la région parisienne et ADP ont dans leurs classeurs un nouvel aéroport au Nord Ouest de Paris et dans ce projet NDL devrait très secondaire.
our l\'économie bretonne un grand aéroport dans l\'uest aurait été un coup d\'accélérateur,NDL sera l\'accélérateur du Grand Ouest socialiste.
Nantes aurait peut être suffit dans cette analyse ,mais trop prêt d\'une capitale socialiste.
NDL est la parfaite démonstration d\'un jacobinisme d\'état et local parfois sous obédience \"socialiste\".
Qu\'ont fait les socialistes bretons durant 30 ans sinon plus ,eux qui veulent une Bretagne sous contrôle socialiste(et cela continue).
Ce qui me fait dire que les combats d\'arrière garde ne servent à rien lorsque les dés sont pipés ( les écolos sont de la mouvance socialistes,ils obéiront aux donneurs d\'ordres de tête .
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.