-- Economie --

Parité : la préfecture de région veut donner plus de noms de femmes aux rues et édifices publics

Dans un communiqué du 2 juin 2006, la préfecture de la région Bretagne met en avant la grande disparité qu’il existe entre hommes et femmes publiques, dans les noms qui sont donnés aux rues et édifices publics.

La préfecture fait suite à une enquête de l’association des maires d’Ille-et-Vilaine. Celle-ci relève qu’il y a dans le département, 109 noms de femmes seulement contre 975 noms d’hommes qui ont été donnés à des rues et 13 noms de femmes contre 63 noms d’hommes qui ont été donnés à des édifices publics.

Baptiser une rue ou un édifice publique est un acte important : c’est la reconnaissance par la société de l’action d’un homme ou d’une femme. Et des femmes qui ont œuvrées pour la collectivité, il y en a beaucoup. La préfecture souhaite engager une action volontariste pour mettre en avant les femmes qui ont marquées la Bretagne par leur engagement.

Une base de donnée vient d’être créée sur le site internet de la préfecture de région, pour recueillir à la fois les noms des femmes qui ont marquées leur commune, mais aussi les lieux qui pourraient être bâptisés. Cette base de donnée servira ensuite de support à l’ensemble des maires de Bretagne, pour le choix des noms lors de l’inauguration des rues et des édifices publics.

Le formulaire à remplir est dès à présent en ligne à l’adresse suivante : (voir le site)

JPT / ABP

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.