Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
PARIS 30/09/06 la mission bretonne / ti ar vretoned intègre le réseau dastum
cette idée d'intégrer le réseau DASTUM que la MISSION BRETONNE avait depuis longtemps vient enfin de prendre corps avec l'inauguration qui vient d'avoir lieu le 30 septembre dernier.
Bruno Le Gras pour mission bretonne / ti ar vretoned le 11/10/06 19:17

Paris, 30 septembre 2006 Ti ar Vretoned rentre dans le réseau Dastum Cela faisait près de deux ans qu'ils y travaillaient : la Mission Bretonne – Ti ar Vretoned (Paris 14ème) vient de signer avec Dastum (Rennes) une convention qui fait d'elle un « Pôle associé Dastum ». A sa création, l'association parisienne qui fêtera en 2007 ses 60 ans, avait pour but d’accueillir et d’aider les bretons arrivant à Paris. Elle partage désormais les objectifs de Dastum : recueillir, sauvegarder et transmettre le patrimoine oral de Bretagne. Depuis 1972, les équipes de Dastum (en breton recueillir, rassembler), parcourent les 5 départements bretons pour recueillir, auprès des anciens et des plus jeunes, les traditions musicales et chantées. Ce sont ainsi plus de 75 000 enregistrements de musique, chants, contes, récits qui ont été sauvegardés et sont progressivement numérisés pour être accessibles à travers un réseau intranet reliant les différents points de consultation en Bretagne. Ce réseau s’étend donc maintenant à l’Ile-de-France et on peut désormais consulter ces archives sonores dans les locaux de Ti ar Vretoned situés à deux pas de la gare Montparnasse. Ceci permettra aux musiciens, chanteurs, conteurs ou autres passionnés de la région parisienne d'accéder plus facilement à ce trésor et d'enrichir leur répertoire. Le second objectif de ce partenariat est de promouvoir la collecte des traditions orales car la culture bretonne est très développée en région parisienne, des festoù-noz ou spectacles y étant organisés presque chaque fin de semaine. D'autre part, depuis la dernière guerre, des milliers de Bretons ont débarqué gare Monparnasse, valise à la main, pour trouver du travail. C'est aussi leur mémoire qu'il faut recueillir avant qu'elle ne disparaisse. Après la signature de la convention par les présidents des deux associations, l'après-midi s'est poursuivie par la projection du film de Thierry COMPAIN « Nous n'étions pas des Bécassines » qui retrace la vie de celles qui étaient considérées comme des « bouches de plus à nourrir » par leurs parents et partaient souvent dès l’âge de 13 ans pour être « placées » comme « petites bonnes ». Andrée, Marilou, Suzanne, Hélène et les autres apportent dans ce film leurs témoignages sensibles et vivants, racontent comment elles durent se battre pour ne pas être maltraitées : la patronne, la clochette, et parfois ces « Monsieur » qui croyaient qu’elles étaient bonnes à tout faire. Corvéables à merci, elles travaillaient quelques quatorze heures par jour avant de rejoindre leurs chambrettes « sans chauffage, sans lavabo, rien », l’eau et les toilettes sur le palier. Plus de 150 personnes ont partagé leur émotion mais aussi leurs rires au cours de cette projection et du débat qui l'a suivi en présence du réalisateur. Parmi elle, Suzanne était présente. Agée aujourd'hui de 81 ans, elle chante sa révolte à tue-tête dans le film. L'aprèsmidi s'est terminé dans la convivialité autour d'un buffet offert par des entreprises bretonnes. En pratique pour consulter : mardi et vendredi, de 20h à 22h samedi de 14h à 18h sur rendez-vous Mission Bretonne – Ti ar Vretoned DASTUM 22, rue Delambre – 75014 PARIS 16, rue de la Santé – 35000 RENNES tél/fax : 01 43 35 26 41 tél : 02 99 30 91 00 - fax : 02 99 30 91 11 (voir le site) - mbtav [at] yahoo.fr (voir le site) - dastum [at] wanadoo.fr Charles QUIMBERT, Président de Dastum, et Eric CITHAREL, Président de Ti ar Vretoned, signent la convention de Pôle associé Dastum Après la projection du film « Nous n'étions pas des Bécassines », son réalisateur Thierry COMPAIN anime le débat. AU premier plan, Suzanne, doyenne de Ti ar Vretoned, que l'on voit dans le film crier sa révolte.

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons