Olympe, Paris et le désert français
Communiqué de presse de Parti Occitan

Publié le 22/11/04 15:13 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

PARTIT OCCITAN Bureu Federau BP 31 16270 ROMASIERAS

(voir le site) partitoccitan [at] free.fr

COMUNICAT : 18 de novembre de 2004

Olympe, Paris et le désert français

Le 6 juillet 2005, le Comité International Olympique choisira la ville qui accueillera les Jeux olympiques et paralympiques de 2012.

Paris s’est portée candidate et demande aux 34000 communes de France de lui apporter un soutien financier pour l’achat « d’un ensemble de matériels de communications qui permettra de mobiliser le plus largement possible ». La capitale française invite également l’ensemble des maires à « lier tous les évènements festifs et populaires organisés dans la commune à la promotion de Paris 2012 ».

Face à ce « nombrilisme parisien », le Partit Occitan tient à apporter quelques précisions.

De même que la France n’est pas le seul pays au monde, Paris n’est pas la seule ville en France. Nos voisins ont déjà organisé les Jeux Olympiques dans des villes autre que leur capitale (Munich en 1972, Barcelone en 1992...). Paris, qui a déjà été par deux fois l’hôte des Olympiades, s’autoproclame candidate unique et persiste à ne voir dans les autres villes que de simples moyens de financement de ses intérêts propres.

Depuis des décennies, la concentration des centres de décision et des moyens économiques en Ile-de-France a engendré l’asphyxie et la désertification des autres régions. Déterminée à maintenir ce schéma inégalitaire, Paris demande aujourd’hui à l’ensemble des citoyens de payer les frais de campagne qui lui permettront d’organiser les Jeux Olympiques sur son sol et de profiter seule des bénéfices financiers qui en découleront. Paris s’attribue ainsi le prestige et les bénéfices et laisse aux autres villes les dépenses et l’anonymat.

Il semble dès lors contradictoire d’aider humainement et financièrement une ville qui se développe en écrasant culturellement, politiquement et économiquement les autres régions. Le Partit Occitan appelle donc l’ensemble des maires à faire preuve de bon sens civique et à respecter les habitants de leur commune en refusant d’utiliser les fonds municipaux pour financer la campagne promotionnelle des Jeux Olympiques à Paris.

Parti Occitan

Le Parti Occitan est membre de la fédération « Régions et Peuples Solidaires » qui réunit les partis autonomistes présents sur l’hexagone : l’Union Démocratique Bretonne (UDB), Frankiz Breizh (Bretagne), le Partitu di a Nazione Corsa (Corse), le Bloc Català (Catalogne), Esquerra Republicana de Catalunya (Catalogne), le Parti Nationaliste Basque (EAJ-PNB), Eusko Alkartasuna (Pays Basque), le Mouvement Région Savoie (MRS) et l’Union du Peuple Alsacien (UPA).

Permanence « Régions et Peuples Solidaires » 24 rue Auguste Granier-31200 Toulouse

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1634 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.