Non, l'UDB n'était pas présente à Ploufragan avec Jean-Yves Le Drian

-- --

Communiqué de presse de RPS
Porte-parole:

Publié le 8/04/19 13:10 -- mis à jour le 08/04/19 13:38

class="citation">«https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/dimension=80x1024:format=png/path/s4660aeaf6652f999/image/i1d428025623f1cab/version/1554720004/image.png 80w, 160w» sizes=«(min-width: 80px) 80px, 100vw» id=«cc-m-textwithimage-image-12482308049» src=«https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/dimension=80x1024:format=png/path/s4660aeaf6652f999/image/i1d428025623f1cab/version/1554720004/image.png» alt="« class=»« data-src-width=»480« data-src-height=»480« data-src=»https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/dimension=80x1024:format=png/path/s4660aeaf6652f999/image/i1d428025623f1cab/version/1554720004/image.png« data-image-id=»7654469249«/>

Est-ce un coup de bluff de Jean-Yves Le Drian à l'attention des journalistes ou une simple erreur d'appréciation de la part de France 3? Le reportage diffusé dimanche 7 avril dans à 19h sur France 3 Bretagne annonce que des personnes de l'Union Démocratique Bretonne étaient présentes à Ploufragan lors du lancement du »Breizh Lab«.

 

A aucun moment l'UDB n'a reçu une quelconque invitation ou n'a été approchée à propos de cet événement. A vrai dire, il est de toute évidence difficile de voir quel rapport il pourrait y avoir entre l'UDB et le Marcheur Le Drian, membre d'un gouvernement qui n'a fait qu'accroître les inégalités territoriales et sociales, renforcer les normes sécuritaires et attentatoires aux libertés et n'a absolument rien mis en oeuvre en faveur d'une différenciation en Bretagne.

 

Si M. Le Drian se comporte comme un ambassadeur de la Bretagne lorsqu'il y vient le week-end, ses préoccupations volent en éclat lorsqu'il rejoint son ministère, où il se permet même de légitimer un Etat espagnol qui met en prison des opposants politiques pour le seul fait d'avoir organisé un référendum en application du mandat qu'ils avaient reçu du peuple. Le fait de s'autoproclamer »progressites« ne fait pas de soi un progressiste, surtout quand on est Ministre des Affaires Etrangères d'un gouvernement qui refuse d'accueillir l'Aquarius.

 

Peut-être est-ce un fantasme de M. Le Drian mais en aucun cas la réalité : l'UDB ne soutient en aucune manière le »Breizh Lab" qui ne réunit en fait que les soutiens bretons de la politique du gouvernement Macron.

 

Pierre-Emmanuel MARAIS

Porte-parole de l'Union Démocratique Bretonne

Ce communiqué est paru sur RPS

Voir aussi :
mailbox imprimer