-- --

Non, l'UDB n'était pas présente à Ploufragan avec Jean-Yves Le Drian

Communiqué de presse de RPS (porte parole ) publié le 8/04/19 13:10

Est-ce un coup de bluff de Jean-Yves Le Drian à l'attention des journalistes ou une simple erreur d'appréciation de la part de France 3? Le reportage diffusé dimanche 7 avril dans à 19h sur France 3 Bretagne annonce que des personnes de l'Union Démocratique Bretonne étaient présentes à Ploufragan lors du lancement du "Breizh Lab".

 

A aucun moment l'UDB n'a reçu une quelconque invitation ou n'a été approchée à propos de cet événement. A vrai dire, il est de toute évidence difficile de voir quel rapport il pourrait y avoir entre l'UDB et le Marcheur Le Drian, membre d'un gouvernement qui n'a fait qu'accroître les inégalités territoriales et sociales, renforcer les normes sécuritaires et attentatoires aux libertés et n'a absolument rien mis en oeuvre en faveur d'une différenciation en Bretagne.

 

Si M. Le Drian se comporte comme un ambassadeur de la Bretagne lorsqu'il y vient le week-end, ses préoccupations volent en éclat lorsqu'il rejoint son ministère, où il se permet même de légitimer un Etat espagnol qui met en prison des opposants politiques pour le seul fait d'avoir organisé un référendum en application du mandat qu'ils avaient reçu du peuple. Le fait de s'autoproclamer "progressites" ne fait pas de soi un progressiste, surtout quand on est Ministre des Affaires Etrangères d'un gouvernement qui refuse d'accueillir l'Aquarius.

 

Peut-être est-ce un fantasme de M. Le Drian mais en aucun cas la réalité : l'UDB ne soutient en aucune manière le "Breizh Lab" qui ne réunit en fait que les soutiens bretons de la politique du gouvernement Macron.

 

Pierre-Emmanuel MARAIS

Porte-parole de l'Union Démocratique Bretonne

Ce communiqué est paru sur RPS

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Jakez Lheritier
Lundi 8 avril 2019

Excellente réponse de l'UDB,sur les fakes news de Mr le Drian et son joujou LREM-ZH de Breizh lab.

Ne pas tomber dans le piège des promesses pré électorales que l'on a connues déjà en 1977 et 1983 et ensuite..

Etre nous même.

A bientôt dans l'union sur des objectifs bretons concrets sur le terrain.

Jacques
Mardi 9 avril 2019

Depuis 50 ans le Parti Socialiste a utilisé l'UDB comme ''boute-en-train'' (au sens de la définition de l'industrie bovine) pour recueillir le vote du mouvement breton...

Et l'UDB non seulement en avait conscience mais en plus appréciait ce rôle qui lui donnait une forme de reconnaissance...!

Du fait, les ''ex'' PSF on gardé une certaine nostalgie de leur ''Boute-en-train''... comme un jour j'ai pu le constater en participant par curiosité à une réunion électorale de ''feu le PSF'', ou le candidat se félicitait de la présence de l'UDB. En réalité la personne présente était un transfuge qui pour mendier sa place au CR B4 avait fait désertion, et qui un peu gêné avouait ne plus faire parti de l'UDB... ce en quoi, le candidat avait répondu... ''que c'était tout comme et qu'il fallait saluer cette présence de l'UDB qui démontre l'intérêt du PSF pour la cause bretonne....''

Du fait, Jean-Yves se retrouve dans la même situation...

Présence de l'UDB ou pas, quand durant des années on a eu ses habitudes avec son ''boute-en-train''....

De toute façon, tant que l'UDB se refusera à accepter la diversité d'opinion des Bretons et se refusera à participer à un projet breton de démocratie en respectant les autres partis politiques de Bretagne,.... une rémanence de son rôle historique de ''Boute-en-Train préféré du PSF en Bretagne'' restera sa principale marque d'identification politique...

Mais bon pour l'instant, l'UDB est plus préoccuper à défendre l'Aquarius et a soutenir les réseaux de négriers modernes (...quand on aime le rôle du boute-en-train ...) que de se préoccuper d'offrir en Bretagne aux citoyens bretons un axe d'expression démocratique.

Sachant que si l'UDB n'est pas plus préoccupé par permettre aux Bretons de s'exprimer librement en Bretagne... pas besoin de se creuser la tête pour imaginer son état d'esprit vis à vis du droit d'expression des Africains en Afrique... (pour rappel utile : ce sont les ''progressistes'' qui on voulu coloniser l'Afrique militairement pour les civiliser...! Étant donné que c'était ''horrible'' de les laisser ainsi ''sans'' civilisation... et cela ne s'est pas fait sans arrières pensées affairistes...)

Conclusion : ce n'est pas à JY le Drian qu'il faut jetter la pierre!

(Du moins pas sur ce sujet)

Pierrick Hamon
Mardi 9 avril 2019

UDB d’aujourd’hui ou comment tout faire pour essayer d’exister. Mieux vaut essayer de s’accorder sur un mimimum commun - La BRETAGNE - et sans nier les différences. C’est ainsi qu’on avance... question de maturité ? Je suis convaincu que ce minimum commun est encore possible. Les Bretons ont su le prouver dans un passé pas si lointain. Chiche ?

Alter Ego
Mercredi 10 avril 2019

Bonjour.

Concernant les élections européennes deux candidats issus de l'UDB figureront sur la liste menée par EELV. Sur cette liste figure madame Michèle Rivasi qui a déclaré en 2017 : "Je ne suis pas contre la vaccination, en cas d’épidémie il faut vacciner." La vaccination est préventive et non pas curative, toute personne sensée le sait. Qu'en pensez-vous?

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.