Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Non à la répression contre le mouvement social en Bretagne
Non à la répression contre le mouvement social en Bretagne ! Retour sur les évènements du 07 avril 2006 de Guingamp Episode numéro un : Suite à l’interpellation d’un jeune au lycée Pavie quelques jours après une action symbolique contre l’ANPE de cette même ville (un peu de plâtre sur
Erwan Ledu pour SLB le 24/04/06 18:03

Non à la répression contre le mouvement social en Bretagne !

Retour sur les évènements du 07 avril 2006 de Guingamp

Episode numéro un : Suite à l’interpellation d’un jeune au lycée Pavie quelques jours après une action symbolique contre l’ANPE de cette même ville (un peu de plâtre sur la façade !) dans le cadre du mouvement contre la loi sur l’égalité des chances, un groupe de syndiqués SLB (Etudiants, salariés et chômeurs) et de non syndiqués avaient pris part au murage tout autant symbolique d’une agence d’intérim situé face à l’ANPE. C’était une action syndicale de plus dans le cadre du mouvement populaire contre la loi sur l’égalité des chances particulièrement fort en Bretagne (dont le CPE n’était qu’un alinéa), afin de réclamer la libération du lycéen (depuis libre mais mis en examen !) et d’appeler à poursuivre la lutte contre la loi sur l’égalité des chances, la précarité et le contrôle social des demandeurs d’emploi. L’action contre l’ANPE avait été décidée dans le cadre de la coordination Bretonne des universités et lycées en lutte réunie à Rennes 2 la semaine précédente. Le lycéen sera juger le 22 mai. Un comité de soutien au lycéen regroupant la CGT, la FSU, AC Guingamp, SLB s’est mis en place.

Les gendarmes français, particulièrement présents dans Guingamp, sont vite intervenus en frappant violemment chômeurs et étudiants. L’agence d’intérim a bien été murée, le prénom du lycéen écrit sur le mur de parpaings. Le cortège étudiants, lycéens, Chômeurs, salariés, (un peu plus de 60 personnes) s’est rendu ensuite à la gendarmerie pour réclamer la liberté du lycéen. Puis un barrage filtrant afin de distribuer des tracts s’est établi place du centre.

Episode numéro deux : Depuis le 20 avril deux chômeurs syndiqués SLB ont été mis en examen (après une convocation à la gendarmerie de Guingamp et lagré leurs dénégations) pour « refus d’obtempérer » et « violences contre militaires SANS interruption temporaire de travail » pour leurs participation à cette action ! Il seront jugés le 03 septembre. D’autres convocations de syndicalistes devraient avoir lieu ces prochains jours à Guingamp. C’set une provocation de plus contre l’ensemble du mouvement social en Bretagne ! L’intitulé des inculpations en dit long sur la réalité des faits ! Il faut se serrer les coudes face à cette nouvelle provocation manifeste de la justice de classe française et des troupes militaires d’occupation en Bretagne.

Un repas de soutien aux inculpés organisé par le l’UL SLB Trégor-Goelo aura lieu le 1er mai à Gurunuhel à la salle des fêtes (10 euros inscriptions au 0665233120) à 13 heures.

Nous appelons par ailleurs à se rendre au 1er mai à 10h30 place de l’échiquier à Guingamp dans le cadre du premier unitaire CGT, FSU, AC, SLB pour exiger l’abrogation de l’intégralité de loi sur l’égalité des chances et l’abandon des poursuites contres les inculpés du mouvement.

Pour le SLB Skol-Veur : Morgane Cotten. slbskolveur [at] hotmail.fr

Par ailleurs un autre membre du SLB (étudiant) passera en procès le 3 septembre pour l’occupation du château des ducs de Bretagne à Nantes le mois dernier dans le cadre du même mouvement de lutte contre la précarité. Décidément la justice française aime le SLB ! Là encore la solidarité s’organise : transmettez vos dons à SLB Skol-Veur Place du Recteur Henri le Moal Bâtiment EREVE 1er étage ( Campus Villejean ) 35000 Roazhon 02 99 14 14 37

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons