Ne cachez plus la Bretagne, une lettre ouverte à France 2
Lettre ouverte de Spered Gouez / L'esprit sauvage

Publié le 14/04/20 10:53 -- mis à jour le 14/04/20 10:53

Spered Gouez a reçu cette lettre ouverte destinée à France 2, écrite avec beaucoup d'humour par Henri L’Helgoualc’h habitant à Plonévez-Porzay dans le Finistère. Nous la partageons bien volontiers.

Lettre à France 2, service météo (13/04/20)

Madame, Monsieur,

Aujourd’hui, le Covid-19 est l’ennemi numéro un. Cet adversaire impitoyable a pourtant quelques vertus, en particulier pour les Bretons. En effet, depuis que ce virus oblige au confinement, nos chères présentatrices-météo ont disparu de nos écrans. Auparavant, elles se tenaient à gauche de la carte de France, agitant élégamment les bras, en pointant le doigt sur les 12° de température à Strasbourg (car nos Alsaciens ignorent peut-être où ils logent sur l’hexagone), ou balayant de la main les nuages signalant d’abondantes chutes de neige sur les Alpes (puisque nos montagnards ne connaissent sans doute pas leur situation géographique). Et cette chorégraphie instructive, mais à mon avis superflue, avait pour conséquence de rendre invisible la péninsule armoricaine, obligeant les téléspectateurs du Penn ar bed (Bout du monde) à se tordre le cou, en espérant une accalmie au cours de cette gestuelle éducative afin d’entrevoir les prévisions atmosphériques sur notre région.

Je ne voudrais pas jeter la pierre à nos gracieuses informatrices dont les explications sont toujours suffisamment claires pour être comprises, comme à la radio, par un malvoyant. Et je reconnais qu’il n’est pas facile d’évoluer devant le petit écran. Permettez-moi quand même de leur donner quelques conseils pratiques afin de ne pas léser ces Bretons qui payent leur redevance comme tout le monde. Je n’irai pas jusqu’à leur demander de se rendre invisible et réduire ainsi leur intervention à l’usage de leurs cordes vocales, lorsqu’elles reprendront du service après la pandémie. Leur présence sur scène, si elle n’est pas indispensable, n’en est pas moins esthétiquement agréable. Alors, voici quelques pistes, au choix :

1- Rester constamment en dehors des limites du territoire car les Français n’ont pas besoin qu’on leur indique où ils habitent.

2- Se placer, un jour à gauche et le jour suivant à droite de la carte-météo, si vraiment il leur est impossible de ne pas bouger. Mais attention à nos amis Corses qui ne seront peut-être pas aussi patients et conciliants que nous.

3- Reprendre la vieille méthode qui a fait ses preuves chez les enseignants, à savoir la traditionnelle baguette qui permet de montrer aux élèves les lieux dont on parle tout en conservant intact, dans un but pédagogique, le référentiel national.

4- Utiliser les technologies qui permettent d’allumer l’un après l’autre les endroits nommés par les présentatrices, rendant ainsi caduques les gestes qui masquent.

Sachez que je ne suis pas le seul à me plaindre de ces problèmes, bénins mais agaçants. Les mouvements, instinctifs et compréhensibles mais inutiles, de ces dames gênent bon nombre de mes concitoyens qui, comme moi, ont déjà du mal à suivre la demi-douzaine de visuels-météo qui se succèdent à l’écran. C’est donc aussi en leur nom que je m’adresse à vous. Profitez de cette crise pour changer les habitudes et, s’il vous plaît, NE CACHEZ PLUS LA BRETAGNE !

Merci.

Henri L'Helgoualc'h

Marie-Josée Christien

Voir aussi :

mailbox
imprimer
poète et critique, responsable de rédaction de la revue Spered Gouez/L'esprit sauvage.
Vos 9 commentaires
Jorj Bro-Dreger
2020-04-14 11:47:06
Si le présentateur cache la Bretagne c'est normal nous ne sommes pas français malgré leur 5 siècles d'occupation, leur mépris dénote au fond leur véritable pensée et c'est tant mieux nous sommes bretons et rien d'autre.
En fait tout est normal venant d'eux, la bonne question est pourquoi les bretons pleurnichent sur les tv de paris et pourquoi n'avons nous pas un panel de chaines tv en breton?
Laissez tomber les chaines colonialistes francaises et si vraiment vous êtes drogué à la tv reportez vous sur tebeo en plus il y a la météo avec les 5 départements sans perte de temps avec l’étranger.
(0) 
André Gilbert
2020-04-14 11:52:05
4- Utiliser les technologies qui permettent d’allumer l’un après l’autre les endroits nommés par les présentatrices, rendant ainsi caduques les gestes qui masquent.
pourquoi n'y a t on pas encore pensé
voilà un bon moyen de matraquage à utiliser à haute dose pour faire rentrer dans la tête des gens que la Bretagne , c'est B4 , sans le 44
messieurs des PDL demandez vite ce changement
(0) 
spered gouez
2020-04-14 12:55:08
A André Gilbert : Les "endroits" dont parle Henri L'Helgoualc'h ne sont pas les pseudo-régions, les phénomènes climatiques et masses d'air ne connaissant pas ces frontières administratives.
A Jorj Bro-Deger : France 2 est financé sur la redevance que nous acquittons et sur nos impôts. Nous sommes donc en droit de réclamer un peu d'équité.
Ne pas oublier l'humour que contient cette lettre ouverte ! Nous en avons bien besoin !
(0) 
Burban xavier
2020-04-14 13:49:59
Pour ma part , je suis agacé par le présentateur TV Thierry Fréret sur la 16 C News , sur son insistance à mettre les pays de la Loire en évidence en désignant Nantes et St Nazaire comme des villes étrangères à la Bretagne , çà devient pénible .... il n'est pas le seul sur cette chaine à pratiquer ce genre de bévue ... A l'entendre seuls le finistère et les Cotes d'Armor sont bretons , la gentrification du golfe du Morbihan et de la cote Guérandaise ou pornicaise favorise le "parisianisme" géographique des bobos du PAF ! Rennes , Vitré , Fougères , Chateaubriant , Ancenis , St malo , Dol Clisson sont des villes bretonnes ... Aman ez eus koll sont gant ar c'hasourien deus ar skinwel !
(0) 
sparfell
2020-04-14 15:14:58
Bonjour,
C'est vrai, une dose d'humour ne fait pas de mal, surtout en ces temps compliqués. Un peu attristé quand même que monsieur L'helgoualc'h, relayé par Spered Gouez, n'est trouvé que ce détail à reprocher à France (beurk) 2. L'humour, oui, sauf que ça ne fait pas tout passer et surtout pas le mépris à peine voilé de ces chaînes hexagonales pour la Bretagne et son peuple. Réclamer de l'équité, demande Spered Gouez? Peine perdue, l'équité, les jacobins réactionnaires et incompétents - voyez la gestion de la crise sanitaire - qui "gouvernent" l'hexagone ne savent pas ce que ce mot veut dire. Des médias propres à nous dans une Bretagne indépendante, c'est la seule solution.
(0) 
Rafig
2020-04-14 17:09:02
" les Français n’ont pas besoin qu’on leur indique où ils habitent. "
Mais les bretons si ! Combien de "bretons" savent reconnaître la Bretagne avec ses 3 températures sur Brest, Rennes et Nantes ? Pour la Loire-Atlantique c'est un coup breton un coup de l'Ouest ?
C'est où l'ouest ?
Justement, comme pour les cartes "régionales" de contamination du Covid-19, les cartes météo font parties de la stratégie de l'État pour nous faire rentrer dans le crâne la France qu'ils nous ont choisi.
(0) 
Youenn Pibot
2020-04-14 21:22:42
Bonsoir
merci pour ce trait d'humour :) :)
cependant, à titre personnel, je ne regarde pas, ou à la limite très peu, les prévisions méteo, et la télé en général:
- les prèv. meteos sont bien souvent à côté de la plaque; on nous annonce des averses, et il fait sec... ou l'inverse...
- les programmes tele sont qd meme passablement navrants: sous pretexte de Coronavirus, on a eu droit, une nième fois, aux classiques: La Soupe aux choux, la grande vadrouille, les choristes (pourtant déjà diffusé récemment), les gendarmes à Saint-Tropez, avec les extra-terrestres...
A quand une vraie chaine nationale bretonne ?
(0) 
Henri L'Helgoualc'h
2020-04-16 17:17:55
@ Youenn Pibot
Vous avez raison de souligner la fragilité des prévisions météo. Elles sont, me semble-t-il, d'autant moins fiables qu'on se situe à l'extrême ouest. Le mauvais temps annoncé sur la Bretagne est déjà loin pour les Finistériens. Et, quand un touriste a projeté de passer ses vacances chez nous, il est préférable, pour lui, de ne pas se fier aveuglément à ces prévisions. De toute façon, notre région est belle, même sous la pluie.
(0) 
pcosquer
2020-04-17 22:31:29
Ah moi!! je n'ai pas ce problème... D'un accord tacite et avec un grand éclat de rire, ma compagne et moi-même avons décidé au même moment sans concertation ( car chacun dans sa petite tête semblait avoir la même idée salvatrice) d'éjecter la télé française...Qu'a t-on gagné à la Bretonne des jeux... Hé bien 900 euros déjà au bout de 6 ans ça compte... POUR ???? investir sur des livres en langue Bretonne mar plij!!! Et puis quoi encore... Une sorte de plénitude qui s'est petit à petit réinstallé dans nos cerveaux respectif , gwir eo bep a dammig eo deuet deomp ur blaz a frankiz en dro avec en ce qui me concerne un petit regard attendri sur mon adolescence libre et si heureuse à courir les champs, bois et rivières...je pouvais et je peux encore lire un nuage... sentir le vent frais... les ciels bas que l'on devine dans l'amoncellement de sirus mal dégrossi... le soleil rouge le matin... une carte météo sur papier...Et puis... le silence, pe mat! sans ces voix lancinantes qui rengainent la même litanie de l'excellence française... Et puis quoi? j'ai mis dehors les radiologues du cerveau ; tous ces animateurs des grandes ondes qui parlent pour nos amis parisiens mais qui connaissent si peu le plaisir de la terre ou celui de l'odeur pourri du goémon qui fait fuir nos touristes préférés... Et puis quoi? j'ai coupé court aux journaux français ... donneurs de leçons pour porter mon regard sur la culture de mon père... C'ui ci y's repli sur lui-même... Ne ran ket foutr gant-se! Da gentañ mais surtout je m'informe, vraiment... je vais voir mes voisins, je demande l'avis aux gens...à ceux qui non pas d'antenne j'entends. Vous savez, ces humains à qui l'on tente de donner des numéros et de fourguer des linky...Ceux qui savent la vie quoi!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.