Naufrage du Liberté : Edouard Michelin et Guillaume Normand, affaire sans suite
Dépêche de Marc Le Toullec

Publié le 2/09/06 21:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le parquet de Quimper vient de classer aujourd’hui sans suite l’enquête concernant le naufrage du Liberté.

Le mangnat du pneumatique, Edouard Michelin avait embarqué en mai dernier sur le Liberté, le bateau de pêche de Guillaume Normand, Président du Comité des pêches d’Audierne, pour une journée de pêche. Par des circonstances encore non définies, le ligneur, spécialisé dans la pêche aux bars, a sombré au large de la pointe du Raz. Le CROSS d’Audierne avait retrouvé le corps sans vie d’Edouard Michelin, président du groupe du même nom, le jour même. A ce jour, Guillaume Normand n’a pas été retrouvé.

Le parquet de Quimper, en classant sans suite l’affaire du Liberté, écarte une collision éventuelle et met en exergue la thèse accidentelle.

ABP/MLT


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1035 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.