Nantes (Naoned) dit oui au breton, car il y est toujours parlé

-- Langues de Bretagne --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 20/04/13 1:03 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le breton a toujours été présent, de manière minoritaire, dans la capitale de la Bretagne, dont le nom en breton est «(An) Naoned», et la Ville en tient compte, puisqu'elle vient de signer la Charte «Ya d'ar brezhoneg» (Oui à la langue bretonne) pour l'obtention du label 1. (voir notre article)

On y compte maintenant 5 écoles primaires où on peut faire une scolarité en breton (2 écoles Diwan, 2 écoles publiques et une école catholique) et elles comptent 478 élèves en tout.

L'école Diwan de Nantes a déjà une très longue histoire derrière elle, puisqu'elle a été créée en 1978, dès le début de Diwan, et l'école principale, avec 180 élèves, est, comme le dit son directeur, «la plus grande école Diwan du monde».

Caque ville ou entreprise ou association qui signe la charte choisit un certain nombre d'actions de promotion dans un «catalogue» proposé par l'Office public de la Langue bretonne à réaliser dans un délai donné pour décroccher un label 1, 2 ou 3.

Les cinq actions retenues par Nantes sont :

- le développement de l'enseignement bilingue

- l'acquisition d'ouvrages en breton dans les médiathèques

- l'implantation de panneaux bilingues aux entrées de la ville, en plus de ceux qui existent déjà

- une programmation culturelle bilingue

- l'autorisation de cérémonies de mariage en français ou en breton ou les deux.

Dans l'allocution qu'il a prononcée le 6 avril 2013, lors de la signature officielle (le conseil municipal en avait voté le principe en janvier 2012), le maire de Nantes, Patrick Rimbert, après avoir affirmé que sa ville est la capitale historique de la Bretagne, a d'abord rappelé la présence de l'enseignement en breton à Nantes.

Il a pointé que Nantes Métropole est l'ensemble intercommunal où se trouvent le plus grand nombre d'adultes qui se mettent à apprendre le breton (plus de 160 en 2011). Il n'a pas mentionné le collège Diwan de Loire-Atlantique, mais, celui-ci est aux portes de Nantes, à Saint-Herblain, où un projet d'école (la 8ème du département) vient d'être annoncé.

Il a insisté sur la culture bretonne vivante à Nantes qui est «elle aussi très prégnante dans notre Ville. Les manifestations sont extrêmement nombreuses et couvrent des domaines très variés. Pour rester dans la langue, citons «Ar Skrivadeg», la dictée en breton ou... le spectacle de théâtre en Breton pour le jeune public «Al Liozhour», qui a été présenté en février. Bien sûr, danse et musique sont régulièrement à l'honneur... La Ville de Nantes s'engage à soutenir les structures culturelles qui programment des spectacles valorisant la culture bretonne.»

Il a remercié pour leur action au sein du conseil municipal, Patrick Pellen (décédé), Pierre Éven et Jean-Louis Jossic.

Pour conclure, il a relaté la dernière visite, à Nantes, du secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie, Abdou Diouf, qui avait expliqué que le français devait, en tant que langue de la diversité, faire toute leur place aux langues minoritaires.

Dans sa réponse, Lena Louarn, présidente de l'Office public de la Langue bretonne indiquait que 160 communes ont signé la Charte «Ya d'ar brezhoneg», communes qui totalisent 1 million et demi d'habitants. Elle souhaitait que l'Assemblée nationale se prononce sur la ratification de la Charte européennes des langues, mais, on sait que cette promesse présidentielle ne sera pas tenue, tant le courant jacobin reste fort au Parti socialiste.

Il est heureux que des conseils municipaux délibèrent sur le breton et son avenir, mais, beaucoup des communes qui ont signé au début sont restées au label 1, mais, les nouvelles s'engagent souvent pour atteindre le niveau 2 ou même 3 au plus vite.

Pratique : apprendre le breton à Nantes :

Pour se renseigner sur les cours de breton, un seul numéro : 0 820 20 23 20

Cours de breton dans 12 communes de Loire-Atlantique, (voir le site)

A Nantes :

Kentelioù an Noz Tél. : 02 40 20 39 74 Courriel : kenteliouannoz [at] gmail.com Web : www.breton-nantes.org

Université de Nantes (formation continue) : 02 40 99 83 97 ou 02 51 25 07 83

Christian Rogel

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2356 lectures.
mailbox imprimer