Municipales à Vannes : des méthodes peu orthodoxes

-- Politique --

Communiqué de presse de Gwened / Vannes 2014
Porte-parole: Bertrand Deleon

Publié le 15/02/14 19:31 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La campagne des élections municipales de Vannes a bel et bien commencé. L'ensemble des partis du pouvoir centraliste ne lésine pas sur les moyens : du faste des « soirées UMP » à l'abondance des tracts des deux PS, de leurs méthodes pour occuper le place – en utilisant leurs élus et non leurs candidats – pour communiquer, jusqu'à la cooptation de candidats par des barons de la politique politicarde solidement harnachés au pouvoir, la situation rend difficile de se frayer un passage dans ce simulacre de démocratie. De cette mascarade apparaissent des candidats inconnus ou une opposition jusque là inexistante, en plein réveil pré-électoral.

Des plus spectaculaires, l'arrivisme du FN sur Vannes : un inconnu surfant sur l'anxiété ambiante débarque avec force matériel de campagne et une permanence flambant neuve. La palme d'or du grotesque a été atteinte par la distribution de cartes à gratter à l'entrée des supermarchés de la ville pour la Saint-Valentin. Les consommateurs pressés pouvaient découvrir après leurs achats les bons souhaits amoureux du candidat Front National. A tout un chacun d'estimer cette pitrerie à sa juste valeur. Et pour montrer patte blanche, le summum de l' « honnêteté » ayant été atteint par l'utilisation du logo officiel de la ville de Vannes sur les petits cartons pleins de dégoulinants « sentiments ».

Toutes ces formations ont un point commun : ils abreuvent de slogans sans véritables idées de fond. Sans surprise, leur programme respectif est pour l'heure une grande énigme.

Vannes 2014 croit en la victoire de l'honnêteté et de la sincérité. Nous sommes sur le terrain, engagés de longue date pour l'emploi, auprès de la jeunesse, au chevet des plus anciens, pour la défense de chacun, du pouvoir d'achat et de la qualité de vie des Vannetaises et des Vannetais. Notre histoire ne devrait tromper personne. Nous invitons les électrices et les électeurs à soutenir notre programme, à contribuer au dynamisme de notre ville à travers le soutien de Vannes 2014 : (voir le site) pour enfin mettre un terme aux aberrations devenues maîtres de notre quotidien.

Pour Vannes 2014,

Bertrand Deléon.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 2 commentaires
Edouard Morin
Mardi 18 janvier 2022
Le cirque électoral est indissociable de la société marchande et l'on choisit un élu ou un parti comme on choisit une marque de lessive. Il y a beau temps que le pouvoir réel ne se trouve plus là !
(0) 
Lanig
Mardi 18 janvier 2022
Vous n'avez pas les moyens de ces gens-là.
Il vous faudra donc faire ce qu'avait fait Christian Troadec quand il avait décroché la mairie de Carhaix la première fois : passer dans le maximum de maisons pour discuter avec les gens : c'est très payant!
Bon courage!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.