MISTER K de Sylvie Meunier

-- Culture --

Agenda de Vieux phare de Penmarc'h
Porte-parole: Alexandra Coatmen

Publié le 6/12/21 12:00 -- mis à jour le 06/12/21 21:20
Date de l'évènement : le 18/12/2021 à 14 h
54001_1.jpg
MISTER K.

Le Vieux phare de Penmarc’h présente du 18 décembre 2021 au 6 mars 2022 l’exposition "Mister K.", une fiction photographique créée par Sylvie Meunier.

18 février 1958.

Mister K. part de chez lui pour n’y revenir que sept mois plus tard. Sept mois pendant lesquels il traverse les États-Unis, plongé dans ses souvenirs, roulant à un rythme effréné jusqu’à ce qui semble être le bout du monde.

Dans ce récit d’errance et de fuite aux accents de film noir, Sylvie Meunier entremêle photographies et textes pour créer un hybride, composé à partir de photographies anonymes sur lesquelles l’artiste pose un regard sensible. Les éléments visuels viennent à la fois appuyer et contrebalancer l’histoire, racontée à la première personne par le mystérieux Mister K. Images et textes se rencontrent, font sens et sèment le doute chez le spectateur-lecteur. Se crée alors une confusion entre le vrai et le faux, le réel et la fiction, le vécu et l’imaginaire, qui se retrouve à différents niveaux du récit. L’unité dans le traitement des images, pourtant issues de contextes multiples, donne à l’ensemble une grande cohérence et renforce cette confusion, entretissant ainsi les temporalités, l’invention et les souvenirs. Les trames narratives s’entrelacent et ce road-movie photographique se développe dans un suspense propre au polar. Parcourant les images et le texte, le spectateur cherche les indices pour démêler le vrai du faux, mais tout reste toujours en suspension. L’histoire ne donne que peu d’éléments auxquels s’accrocher, l’artiste y a volontairement laissé des blancs, du vide. Tout n’est pas dit, ni raconté, et c’est au spectateur de reconstituer l’histoire. Tout détail semble alors faire signe et prend de l’importance.

Les obsessions et les fantômes du personnage vont de pair avec sa vitesse et sa précipitation, rendues sensibles par le rythme du texte qui, dans ses états de confusion, devient acéré, saccadé, comme un souffle court, et sonne parfois comme des songs américaines, refrains entêtants et hypnotiques. Le flou et les imprécisions des images suggèrent que tout peut basculer à tout moment. Il y a dans Mister K. un brouillage volontaire des pistes et des informations. La lisibilité est empêchée par le traitement vaporeux qui renforce le mystère et la poésie de l’ensemble, nous laissant dans l’incertitude de la vérité, de la véracité.

Document PDF 54001-communiqudepressesylviemeunier.pdf Communiqué de Presse exposition "MISTER K." de Sylvie Meunier . Source : Vieux phare de Penmarc'h
Voir aussi :

0 
mailbox
imprimer
Le Vieux phare de Penmarc'h est un lieu d'exposition. Au rez-de-chaussée, le musée déploie ses collections consacrées à l'histoire des phares et balises. A l'étage, les salles aux vues imprenables sur la pointe de Saint-Pierre, offrent un cadre exceptionnel aux différentes expositions d'art proposées tout au long de l'année.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.