Menaces sur l'enseignement du breton à l'école publique en Ille-et-Vilaine !
appel de KCB

Publié le 25/02/05 19:01 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Appel à tous les parents, élèves, enseignants, associations, élus...

Menaces sur l'enseignement du breton à l'école publique en Ille-et-Vilaine !

Le Rectorat d'Académie a décidé de restructurer l'enseignement du breton en Ille-et-Vilaine. Ce projet, qu'il dénomme "parcours" prévoit : - le transfert de l'ensemble des élèves de la filière bilingue et de l'option (de la 6ème à la terminale) du collège et lycée Emile Zola de Rennes vers le collège Anne de Bretagne et le lycée Jean Macé, dès la rentrée 2004-2005 - Un site bilingue unique pour le département dans le secondaire : les élèves bilingues de Bruz, Saint-malo, et les lycéens de Redon devront venir à Rennes pour pouvoir poursuivre leur scolarité bilingue dans le secondaire : en internat dès le collège pour les élèves de Saint-Malo, et pour les lycéens de Redon Nous dénonçons : ß la méthode autoritaire du rectorat et l'absence totale de concertation avec les parents, les élèves et les élus aux conseils d'administration du collège et lycée Emile Zola ß la suppression progressive de toutes les options du collège Emile Zola (allemand LV1, chinois ...) et la suppression brutale de la filière bilingue, annonçant la fermeture à moyen terme de cet établissement public du centre de Rennes ß les conditions et les conséquences de ce transfert : transfert en cours de scolarité pour les élèves, éclatement et fragilisation de la filière bilingue, trajets scolaires rallongés ... ß l’internat proposé comme unique solution pour les élèves de St Malo et Redon s’ils veulent poursuivre une scolarité bilingue. Les élèves bilingues ne suivront pas compte tenu des conditions.

Cette restructuration,qui aura des conséquences désastreuses pour l’ensemble des sites bilingues sur l’Ille-et-Vilaine et pour les élèves et leurs familles, se trouve en complète contradiction avec le plan de politique linguistique du Conseil régional voté en décembre dernier fixant des objectifs de développement de l'enseignement bilingue. Et pourtant ce projet s'inscrit bien dans un plan rectoral pour l'ensemble de l'Académie de Rennes qui prévoit de limiter par le biais de ces "parcours" le nombre d'établissements à proposer dans le secondaire une continuité de l'enseignement bilingue ! Nous demandons : ß un moratoire d’un an afin qu'une réelle concertation soit engagée entre tous les partenaires et de mesurer les conséquences de cette restructuration et de ce transfert ß le respect des textes officiels et de la convention additionnelle au contrat plan état-région dans laquelle les collectivités territoriales signataires et le rectorat se sont engagés " à tout mettre en oeuvre pour faciliter l'accès à l'enseignement bilingue". Ce projet se trouve en complète contradiction avec ces engagements !

Nous en avons assez du mépris affiché à l'égard des élèves et de leurs familles, à l'égard des citoyens, à l'égard de la langue bretonne ! Nous en avons assez des discours et des promesses non tenues ! Nous en avons assez des engagements et textes réglementaires non appliqués ! Nous en avons assez des mensonges et de l'hypocrisie, de cette logique comptable écartant les aspects sociaux, affectifs et humains au sein d'un système qui se veut éducatif ... Nous avons décidé de réagir !

* Nous refusons tout transfert dans ces conditions !

* Nous appelons à une manifestation de soutien le samedi 12 mars à Rennes

Manifestation de soutien

RENNES - Samedi 12 MARS 2005 - 15 h

Départ devant la cité Scolaire Emile Zola (Avenue Janvier)

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.