La fin ou la diminution annoncée des emplois aidés est un véritable frein à l'emploi dans les milieux associatifs culturels ou non. Parmi ces associations, Diwan va subir ce couperet, même si le gouvernement a déclaré que l'éducation ne serait pas concernée.

Nous appelons à la manifestation qui se tiendra samedi matin pour Diwan à Kemper à 10 H 30. Place de la Résistance, - la bien nommée - ainsi qu'à  Nantes :  il faut tenir bon. Ne rien lâcher car ce que nous demandons c'est notre droit.

       Les élus bretons - a fortiori, ministre - doivent dénoncer ces mesures et faire le nécessaire pour annuler cette décision absolument inéquitable et injuste pour l'enseignement de notre langue.

mailbox imprimer