Manifestation du parti d’Eric Zemmour à Callac Quelle est la position des partis bretons ?
Chronique de Action Pays de Redon

Publié le 7/09/22 12:11 -- mis à jour le 08/09/22 08:04

Au mois de juin dernier, dans un article intitulé « Des réfugiés pour revitaliser Callac ? », je posais la question suivante : « Les mouvements autonomistes bretons qui se préoccupent de l’avenir du peuple breton ont-ils un avis sur la question ? » Qu’en est-il quatre mois après la première réunion publique organisée par la mairie le 14 avril 2022 sur le projet Horizon ? Il y a deux pétitions en cours, dont une réclamant un référendum local sur le projet, et une manifestation en vue.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Le 17 septembre 2022, le parti d’Eric Zemmour, Reconquête, appelle à manifester contre le projet, à Callac. D’autres organisations comme Résistance Républicaine, Riposte Laïque ou encore le Parti de la France font partie du comité qui appelle à la manifestation. « Callac est une petite ville de 2200 habitants, située au sud de Guingamp. Depuis des années, elle subit une baisse de sa population, notamment du fait du départ des jeunes. Pourquoi ? … parce que rien n’est fait par les pouvoirs publics, la Région, le Département ou la mairie pour enrayer ce phénomène. Une riche parisienne a eu la brillante idée, afin de " repeupler " Callac, de vouloir faire venir 70 familles immigrées, originaires d’Afrique. C’est le " projet Horizon ". Pour ces familles, des logements vont être rénovés, des emplois vont être créés (aujourd’hui 18 % de chômage localement), des formations vont être dispensées, des aides vont être débloquées, des places d’école vont être données. Ce qu’ils refusent aux Français de Callac, provoquant leur exode, va être accordé à ces familles immigrées » dit le communiqué (Breizh Infos 6/09/2022).

Dans le silence assourdissant des partis politiques bretons, le parti français d’Eric Zemmour se positionne. Rien d’étonnant à cela, il joue sa partition, et c’est son droit politique et républicain. On pourrait avoir le réflexe pavlovien de crier à la récupération politique. Il y aurait donc un marché politique en jeu ? Certainement, mais là n’est pas la question. Le problème est que la population bretonne se trouve une fois de plus entre deux offres politiques, le cosmopolitisme français qui se moque de l’identité bretonne et celle de l’extrême-droite française. Il faudrait quand même sortir de l’étau !

Une partie du mouvement politique breton était réunie le 27 août à Carhaix. Ce projet y-a-t-il été abordé ? Car si l’on parle de changement de population et de colonisation quand les Parisiens possèdent des maisons secondaires en Bretagne, que peut-on dire quand une riche parisienne décide pour les Bretons qui doit s’installer en Bretagne ? Petit, moyen ou grand remplacement, le débat est ouvert, mais dans le cas précis du projet Horizon de Callac, il s’agit bien d’une expérimentation qui se fait avec la complicité de la mairie locale, et probablement contre l’avis de la majorité des habitants quand on sait que 45% des suffrages ont été pour le Rassemblement National au second tour des élections présidentielles.

Quand il fait chaud, il fait chaud, quand il pleut, il pleut. Peu importe qui le dit. La réalité n’est ni de gauche ni de droite ! On peut également préférer l’idéologie à la réalité. Il y a trois positionnements possibles pour les partis bretons, je ne parle pas des associations pro-migrants qui sont sur une ligne unique de pensée, mais des organisations qui ont vocation à prendre en compte l’ensemble des problématiques bretonnes, et si possible de façon cohérente. Trois positionnements disais-je donc. Première position : ignorer et fermer les yeux, mais le problème reste entier et d’autres s’en occuperont pour vous. Deuxième position : s’offusquer de la manifestation du parti d’Eric Zemmour et donc déplacer l’angle de vue, ignorer le problème, et implicitement soutenir le projet de la mairie de Callac. En conséquence organiser une contre-manifestation au prétexte que le parti d’Eric Zemmour n’aurait pas le droit de s’exprimer. Si une maison brûle et que celui qui alerte est de droite, ultra ou extrême mais par définition jamais républicaine, alors on laisse la maison brûler ! Troisième position : on réfléchit, on essaie d’avoir une position cohérente sur les notions de population, culture, identité bretonne, immigration, intégration, autonomie, qui consolide et préserve l’existence du Peuple Breton. Attendons donc de voir qui fait quoi.

En attendant la mairie ne désarme pas, une réunion publique est prévue le vendredi 23 septembre, à la salle des fêtes de Callac. Une occasion pour les partis bretons de réfléchir encore un peu et de s’informer.

Emile Granville, le 7 septembre 2022

Émile Granville

Voir aussi :

7  1  
mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1096 lectures.
Vos 21 commentaires
Burban xavier
2022-09-07 18:34:07
quand on observe l'état de certaines communes du kreiz Breizh , dépeuplement depuis plus 1 siècle , vieillissement généralisé de la population , le nombre de décès supérieur à celui des naissances . Chaque recensement montre une dévitalisation de cette zone géographique , fermetures des services publics , transports inexistants , hôpitaux éloignés pour les patients , absences de médecins généralistes et spécialistes pour se soigner ...
les revenus des ménages très inférieurs à ceux des communes côtières et encore plus celles des métropoles Nantes et Rennes,
le manque de commerces de bouche ... La déprise agricole aggrave ces phénomènes .
La question est que faire ? Y-a-t-il un avenir pour des populations en Argoat ?
Ce qui est frappant c'est l'aspect des petites communes c'est à dire des habitations occupées ou non , délabrement des bourgs , abandons des villages ...C'est sidérant de voir autour de Chateauneuf du Faou , Gourin , Spézet le vide réalisé par une économie atrophiée et végétative hélas ...
Je fais ce constat avec regrets , tristesse ? Je n'ai pas de réponse , mais ce que je sais c'est que les zones rurales sont dans une situation gravissime ... Les budgets destinés à leur regain sont faméliques , ils meurent dans l'indifférence générale des élu(e)s sauf à discourir depuis 60 ans sur le sujet .
2013 fut une colère des "Bonnets Rouges" cela fera 10 années l'an prochain 2023 . Les problèmes étaient déjà sur le métier, les cahiers de doléances ont été collectés en 2019 . Que sont-ils devenus pour les zones rurales ?
Oui , cette Bretagne là va mal : "Malaise Breizh " et en France aussi Mayenne , Orne , Htes Pyrénées , Cantal, Aveyron , Manche , Hte Saône , Jura ... la liste est longue mais faute de moyens et d'argent . Que vont-ils devenir ces personnes délaissées ?
Personne ne croit plus aux politiciens pour rétablir le "contrat social" avec les citoyen(ne)s !
(5) 
Jean Yves Mevel
2022-09-07 19:29:27
Peu importe les motivations de ces partis franchouillards !
Pas d'extrème-droite en Bretagne, ni française, ni bretonne.
(0) 
KLG
2022-09-07 20:34:28
Un petit projet d'éoliennes à venir pour la région de Callac, et la boucle sera bouclée !
Quand on le pied est mis dans l'entrebaillement de la porte, l'air ne fait plus que s'engouffrer, de plus en plus.
Bien évidemment, le problème de fond ne sont pas ces migrants qui partiront aussi secs qu'ils seront arrivés, et d'eux mêmes. Ils finiront à Brest, St Brieuc, Rennes ou ailleurs en France.
(0) 
Jean-Luc Laquittant
2022-09-07 20:59:10
Effectivement que font (ou que feront) les partis bretons ou les associations (si prompte à critiquer les algues vertes qui envahissent nos cotes ) quand 70 familles d'émigrés envahissent Callac. Tu as raison Emile de poser la question.
(3) 
Philippe Lamour
2022-09-07 21:12:30
@Jean Yves Mevel
Vous ne donnez pas votre opinion à propos du sujet qui préoccupe Emile Granville. Moi ce que je comprends de son texte c'est qu'il est préoccupé par la question du repeuplement du centre-Bretagne, décidé par des parisiens, par des africains alors même que tout a été fait pour que les jeunes du cru quittent le pays. De plus, il est choqué par le fait que l'état est prêt à débloquer de l'argent pour les loger. Moi je comprends ce que dit Emile Granville et je comprends aussi très bien que vous le méprisez parce qu'il a osé aborder un sujet qui selon vous ne devrait pas l'être. Bonsoir.
(6) 
Emilie Le Berre
2022-09-07 21:54:51
La Bretagne ouverte sur le monde, n'est-ce pas ce qui est appelé depuis des années ?
Bon alors, où est le problème ?
Bientôt il nous restera peut être une bande de Gaza et une Cisjordanie ? Pas sûr qu'un accès à la mer soit toléré.
De toute façon cette population ne restera pas, elle ira rejoindre ses semblables dans les petites couronnes des métropôles, c'est humain. Elle fournira une main d'œuvre bon marché pour les bobo-trotinnettes pour qu'ils puissent s'afficher aux terrasses des restaurants servis par cette main d'œuvre pendant que la nounou, bon marché, garde les enfants.
Il faut préserver le pouvoir d'achat, voyons !
(5) 
François
2022-09-08 00:37:18
Là c'est une marche de plus qu'il faut monter. Marche déjà franchie dans certains villages ou quartiers français.
Pourquoi seuls quelques partis politiques interviennent ? Espérons que tous les partis favorables au travail des jeunes sur le lieu de résidence s'expriment sur le sujet.
Par ailleurs quels critères pour qualifier un parti d'extrême droite ? alors que certains partis de gauche méprisent le peuple et font des semblants de consultation des habitants sur le net pendant l'été...
(2) 
Alter Écho & Ego machin
2022-09-08 09:08:27
Le fait que des Bretons doivent poser cette question aux « partis bretons » en dit long sur les conceptions que ceux-ci peuvent avoir de l’avenir de ce pays, et des Bretons! Des Bretons s’interrogeant depuis longtemps, très longtemps, sur les conséquences d’une immigration incontrôlée et ayant l’évidence des réponses à apporter, mais n’ayant en retour que le grossier package idéologique, politico-sociétal et boboïsant de la capitale française et de toutes les compilations erratiques des différents organisations françaises en décomposition civilisationnelle. Cette décomposition qui se répand partout dans toute l’Europe !
Que peuvent-ils proposer qui soit enfin différent et mobilisateur qui vaille l’attention des Bretons ?
Par ailleurs, dans cette décadence hexagonale dans laquelle nous sommes englués et inerstes ou suivistes sans réactions,une « organisation étant « indiscutablement bretonne » dans son combat, intransigeante /radicale sur ses/des revendications concernant la plus large autonomie pour la BRETAGNE, ou pour son indépendance, ou tout développement de pouvoirs qu’elle jugerait nécessaires afin de recouvrer une libre trajectoire historique, distincte de la France, se verrait plus que certainement affublée de « l’infamante marque » au fer rouge de cette Fleur de Lys disqualifiante, qui vous met, vous rejette au ban de la société des bien pensants et de ces pures et belles âmes si sombres, qui ont tant fait de mal.
Bien des « Bretons » même seront, je crains même nombreux, aux côtés des bourreaux, et feront chauffer à blanc les « fers », en assistants zélés et payés par droit d’aller à la soupe !
,
Le prisme implanté créé le réflexe stupide de l’insulte facile du troupeau, sans qu’ils aient à réfléchir ^plus loin ! Extrême Droite ! Fascistes !Éructeront-ils, sans voir ni savoir où eux-mêmes sont situés, et de ce qu’il portent la responsabilité! Les autres distilleront « doucereusement, doctement, le poisons par leurs divers canaux et médias, et là aussi, il ne manquera pas non plus de « Bretons ? », pour s’amarrer aux basses œuvres ! Mevelien !
Ce que pensent les « partis bretons » ? Où s’expliquent-ils ? Avec quels moyens ? Qui et combien des 4 millions et demi de Bretons font-ils réfléchir, et touchent-ils de leurs convictions, s’ils en ont? Comment pourraient-ils guider et galvaniser seulement une partie utile du peuple Breton qui en conséquences induites, n’est pas en meilleur état, tant il est abruti de ces siècles d’asservis !
(5) 
Penn Kaled
2022-09-08 16:43:05
Philippe Lamour vous dites que tout a été fait pour que les jeunes du cru quittent le pays..C'est la vérité ,c'était l'ambiance qui régnait dans les années 196 1970
Xavier Burban ,si votre constat était réel cela fait environ vingt temps ,cela est moins évident aujourd'hui ,quasiment tout se vend en centre Bretagne actuellement ,ce qui fait que d'une part il y a une revitalisation de part un afflux de population extérieur à la Bretagne venant de l'ile de France ou d'autres régions françaises en particulier méridionales , ce qui fait que le remplacement de population avance progressivement .C'est une partie de ces nouveaux venus qui soutiennent l'extrême droite française ,c'est une des explications de la manifestation annoncée de Callac .Le vote véritablement breton qui va vers le RN trouve davantage son explication dans des causes économiques sociales , l'apparition de population non européenne et paradoxalement l'arrivée des nouveaux venus d'autres régions françaises ,le discours étant (on connait de moins en moins de gens sur notre propre territoire ) ,bien entendu cela n'est pas sans conséquence dans un premier temps sur la vitalité de la culture et de la langue bretonne ,par contre cela pourrait y amener justement les autochtones à s'y accrocher , dans un esprit de résistance .Il y a eu un afflux de britanniques , cela fait environ une trentaine d'années ,à l'époque cela avait eu pour conséquence de faire grimper le prix d'un immobilier un peu trop bradés ,du fait de la déprise Nombre d'entre eux ont vendus et sont repartis ,cependant malgré parfois une mentalité un peu particulière ces britanniques étaient potentiellement plus assimilables que les nouveaux arrivants .Leur présence avait parfois permis de revitaliser certaines communes et maintenir des écoles qui étaient vouées à disparaitre Certains ,certaines d'entre eux ont fait l'effort de s'intégrer voir de s'intéresser à la culture et à langue bretonne .
Concernant la riche parisienne , bien que les immigrés viennent d'Afrique ,elle est quelque part dans la logique des politiques parisiens et bourgeoisie des grandes agglomérations ,qui veulent se débarrasser de certaines populations en les déportant vers la ruralité ,Pasqua du temps qu'il était ministre de l'intérieur avait émis cette idée .
Maintenant ce sujet est très sensible car profitant des problèmes posés par ces bouleversements , des politiques de ce que l'on appelle l'extrême droite en profitent pour promouvoir des idéologies mortifères ,,on en a une idée quand on voit les messages mesquins ,simpliste racistes qui circulent sur les réseaux sociaux concernant les arabes et autre africains ,ramenant l'humanité à sa face la plus bestiale
Au vu des bouleversement économiques environnementaux mondiaux ,l'afflux des migrants va exploser .Avant la révolution agricole et l'arrivée du soja américain il ne faut pas oublier que l'Europe occidentale n'était pas autonome sur la plan alimentaire ,après une longue période d'"abondance , voici venir le temps des restrictions amplifiées par la pénurie d'intrants nécessaire à la production agricole qui de part de nouvelles normes environnementales en partie d'ailleurs justifiées est appelée à diminuer .Donc en tout bon sens ,il serait aberrant de pouvoir accueillir massivement de nouvelles populations attirées par les avantages sociaux de nos pays .Il est urgent que l'ONU prenne ce problème en charge pour diriger les courants migratoires .En effet des pays continents comme le Kazakhstan en plus de religion musulmane ,mais aussi le Canada ,la Russie tous largement sous peuplés ,en général bénéficiant de conditions qui seront de plus en plus favorable à l'agriculture au vu du dérèglement climatique ,ont une capacité d'accueil importante .Je suis conscient d'être un utopiste vu que évidemment ces pays vont être réticent à accepter en masse ces migrants .Cependant je ne vois pas d'autres solutions pacifiques .....Par le passé par exemple les irlandais souffrant de la famine ont bien contraint de quitter leur pays pour le nouveau monde ,se retrouvant dans des milieux parfois hostiles malgré l'aide de la diaspora ,ils se sont refait souvent avec succès en travaillant une nouvelle vie .
(0) 
Jean Yves Mevel
2022-09-08 19:19:44
à Philippe Lamour.
Emille et moi nous nous connaissons très bien depuis plus de 20 ans en tant que militant breton, et nous ne nous méprisons pas du tout. Il faudrait voir à ne pas extrapoler trop facilement, et inventer n'importe quoi. Il suffit de demander à Emille ce qu'il en pense. Je n'ai fait que profiter de l'opportunité de dire tout haut :"PAS D'EXTREME-DROITE EN BRETAGNE"
(0) 
Burban xavier
2022-09-08 19:19:54
Les chiffres sont têtus , dans un quadrilatère qui part de MORLAIX , GUINGAMP , Pleyben , Scaer , Guingamp- Mur- Corlay , l'évolution est consternante depuis un siècle , les populations ont désertées , les activités sont faibles .
Faute de travail que feront les actifs en âge de "travailler et vivre au pays " quelque soit leur origine , vivants en Bretagne , ils sont Breton(ne)s .
A St Gilles du Méné , des travailleurs Maliens travaillent depuis des décennies dans les coopératives ...
Il faut du travail , des revenus pour vivre dignement c'est certain ...
La venue des britanniques en Bretagne Argoat a apporté un plus , reprise de commerces , de petites entreprises aussi , mais cela n'a pas un impacte suffisant sur le tissus économique local hélas ...
Chacun sait bien que la démographie atone du continent européen est un problème majeur pour le futur ...
Pour mémoire le solde des naissances en France est en train de s'effondrer et nous rejoignons l'ensemble européen déprimé .... taux de natalité général à 10°/°° pour l'Europe , en France 12°/°° à peine , Bretagne administrative 11, 6°/°° , 12°/°° pour la Bretagne historique en 2019 ...
Par contre , la spéculation immobilière sur les côtes bretonnes poussent les locaux vers les terres faute de pouvoir se maintenir sur place , prix exorbitants pour les jeunes actifs et ménages , Agence foncière de Bretagne tente de réguler ce problème autant qu'elle le peut , des communes voit leur population augmenter du à cet effet ex: Plouay , Baud , Pluvigner , Granchamp , Elven dans le Morbihan , mais le transport et l'énergie sont un coût pour les familles ...
Des jeunes résident , il est vrai encore plus loin dans les terres , phénomènes nouveau depuis 2019 ...C'est donc paradoxalement un ESPOIR pour L'Argoat ... Mais les services publics font défaut trop souvent ...
Je peux émettre le voeu que pour l'Argoat que des jeunes s'y installent pour y travailler et développer leurs entreprises et créer des emplois , que le cadre naturel qui très plaisant soit attractif de surcroît , les nouvelles technologies et ceux parmi les jeunes qui les maîtrisent et qu'ils fassent ce redressement sur le terrain ...
Enfin , la fracture territoriale Bretagne Occidentale et Pays Rennais et Nantais est manifeste depuis 1980 .... Ce n'est pas neuf et çà se creuse hélas ... Ouvrages publiés par Philiponneau , Cevaer , Le Rhun ...
Les Cahiers du skol Vreizh mentionnent en 1980/ 199o cette inflexion majeure .
L'ouvrage " la peste blanche " publié en 1972 par Pierre Chaunu et Alfred Sauvy alertait sur le désastre démographique européen , Sauvy était économiste et universitaire , il avait plaidé pour une croissance mesurée des énergies , un soutien à la politique familiale s'appuyant sur les réussites du Conseil National de la Résistance initié en 1943 à .. Alger , aux comptes de l'Etat mieux tenus , il critiqua Giscard pour le déficit budgétaire en 1976 qui augmentait et il demandait une planification raisonnée de l'économie ...
Restons optimistes , il faudra regarder les chiffres en fin d'années publiés par l'Insee , ils seront sans doute meilleurs . Je l'espère en tous les cas ...
La Bretagne me tient à coeur !
A greiz galon ! xavier
YAUS omp alato !
(1) 
jakez Lhéritier de St Nazer de Bretagne
2022-09-09 13:43:14
Encore des intervenants qui ne s'expriment pas sous leur nom:Des lâches.!
Bon la nature à horreur du vide m'a t on dit récemment/
Des bretons ont migré depuis des siècles vers d'autres pays. Combien sont ils aujourd'hui?
Des travailleurs exploités issus des colonies françaises sont venus en Bretagne avec de faibles salaires et des conditions de logements déplorables.
Voir les problèmes de l'après COVID les patrons ,des maires (F Louvrier à La Baule,etc)pleurent par manque de main d'oeuvre.Ils veulent faire venir 300 000 tunisiens ,...avec des salaires de misères qui font pression sur le salire des Bretons,des Français etc... au détriment des lois sociales et pour des intermédiares tunisiens .L'esclavage moderne ..!.
Les gouvernements français sont complices des génocides par substitution du 20 ème siècle
de la Réunion,des Caraibes,,de Guyane ,du Magreb d'Afrique noire ,d'Asie,
Les guerres ont fait déplacer des millions de migrants ,la Bretagne en a accueillit ,certains sont restés comme ailleurs.
d'autres sont repartis dans leur pays.
Rappelons que l'europe des années 1970 a organisé nos territoires à l'ouest d'une ligne du Havre via Lyon Marseille en zone Poumon vert de l'Europe destiné au tourisme.
La majorité des élus -communaux régionaux bretons et d'autres ont plongé dans le shéma. et ç a continue.Les Plu,etc..
La vitalisation des communes est de la volonté politique.Certaines communes l'ont bien pensé et organisé d'autres non.
Maintenant il faut savoir;
Combien de résidences secondaires par commune en Bretagne occupé maxi 1 mois par an?
Combien de logements innocupés depuis plus de 5 ans au minimum et les raisons
A quoi servent les lois de réquisitions?
Il faut savoir aussi que des jeunes couples marocains de Fez,de Chefchaouenn, d'Essaouira, se plaignent de ne pas pouvoir se marier,construire leur vie, parce que des français ,des allemands,etc s'approprient chèrement des logements .
Ils sont en colère contre nous.....Normal et se tournent vers l'islamisme radical.
Nous sommes tous un jour ou l'autre des migrants,alors faisons attention aux discours haineux et irréalistes de certains bretons .
Nous ne sommes pas parfaits,mais j'ai toujours voulu des habitats décents pour ceux qui travaillent ,Immigrés ou pas.
en Bretagne ou au Maroc ou au Viet Nam ...
(1) 
François
2022-09-09 22:11:23
. Si une personne se noie, on essaie de la sauver, quel que soit notre parti politique et celui de la personne en danger. .
Les sensibilités diverses exprimées ici sont vraisemblablement représentatives de celles des bretons.
Par ailleurs, La situation à laquelle sont confrontés les habitants de Callac est profondément injuste et source d'inquiétudes. Apparemment, ils n'ont pas été consultés. Par respect pour tout le monde, une manifestation sans marque d'appartenance à un parti politique serait sans doute plus appropriée.
Note pour les non botanistes- la fleur dites de lys emblème des rois de France - est en fait une autre jolie fleur, celle de l'iris. En lien avec une campagne de Clovis.
(0) 
Rhys
2022-09-10 13:42:25
La « riche parisienne », comme ces choses-là sont joliment dites !
M. Lhéritier, les « lâches » écriront sous leur vrai nom le jour où ils ne risqueront plus de se voir traîner en justice, de perdre leur travail et autres joyeusetés (prison ferme et quasi mort sociale pour certains) pour avoir exprimé des vérités qu'il vaut mieux éviter d'écrire au pays des droits de l'homme et de la liberté d'expression ; les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées, n'est-il pas ? Qu'il est facile à un bien-pensant, à une « belle âme », à un gauchiste, à un « ouvert sur le monde », etc., de s'exprimer sous son vrai nom. Vous me direz que des « droitards » le font aussi. C'est vrai, mais toujours avec une retenue, l'euphémisme le disputant à la circonlocution, sachant jusqu'où ne pas aller trop loin afin d'éviter l'excommunication. J'ajouterais que l'anonymat à ceci de positif qu'il permet justement d'aller trop loin (cf. les pamphlétaires de tous temps), ce qui rend les échanges passionnants parce que non soumis à cette auto-censure (crime de lèse-âme aurait dit Flaubert) qui fausse tout.
En ce qui concerne le sujet de l'article que nous commentons, je dirais seulement qu'avec ce genre de projet remplaciste sous couvert d'humanisme, il s'agit de tout sauf d'une... coïncidence (ceux qui savent me devinent). Ayant écrit cela, à l'instar de Tolstoï, je refermerai vite le couvercle, et retrouverai les délices de l'anonymat afin de subir sans trop de dommages les foudres vertueuses de la bien-pensance, jamais à court d'idées amenant inéluctablement au pire.
(2) 
Penn Kaled
2022-09-10 15:04:42
Pour l'anonymat ,pour certains sites , c'est même la règle . .Seulement quand dans votre jeunesse , pour avoir exprimé des opinions favorables à la cause bretonne ,vous vous êtes fait insulter de tous les noms par votre famille ,votre entourage et ,plus largement par certains habitants de votre commune ,sous prétexte de l'égarement du mouvement breton avec les nazis durant la seconde guerre mondiale ,quelque part vous êtes traumatisé à vie . Ce système de marginalisation de neutralisation d'intimidation mis en place par les adversaires de la cause bretonne a hélas bien fonctionné ,cela continue , ,les positions et actions extrémistes de droite ou de gauche de certains groupuscules bretons ne font que le conforter Bien que sur internet rien n'est vraiment anonyme , l'exposition est quand même atténuée en utilisant un pseudo .D'autre part Jakez je comprendrais votre position si l'on vous attaquait mais ce n'est pas le cas du mois en ce qui me concerne d'autant plus que je partage souvent vos avis .
(1) 
Goldored
2022-09-10 22:45:01
La xénophobie ne peut être bretonne !
Les Bretons ont assez souffert d'être des ploucs pour maltraiter les autres. Nous sommes une terre d'accueil. C'est de notre ouverture que nous tirons notre identité.
Pas de fachos en Bretagne !
Les fachos, leur place est à St-Cloud.
(0) 
Penn Kaled
2022-09-12 15:36:48
Pour Jean Yves Mével ,je comprends votre position , par rapport à votre crainte des idéologies mortifères de l'extrême droite, qui justement prend prétexte du problème des migrants pour se déchainer et promouvoir la haine .Seulement aujourd'hui devant l'ampleur des migrations de masse qui nous menace ,au risque de se retrouver en temps que Bretons dans la même situation que les amérindiens , il ne faut pas se voiler la face .Le le dalai lama que l'on ne peut soupçonner de racisme a bien mis l'Europe en garde lors de sa dernière visite voir ci-dessous .Le mouvement breton hors extrême se trouve sur ce sujet dans une situation délicate, car s'il prend position contre cette implantation ,ses détracteurs vont encore en profiter pour rappeler les égarements d'une partie de l'Emsav durant la seconde guerre mondiale .Pour le moment la débretonnisation est bien plus le fait de certaines personnes issues de l'Ile de France et d'autres régions fuyant les problèmes dus à l'immigration ,adhérents ou sympathisants du Rn ou de reconquète ,,condescendants par rapport aux bretons ,avec des positions opposées à l'émancipation de la Bretagne .Par contre d'autres et heureusement deviennent plus bretons que les bretons . Ce n'est pas du tout certains que les migrants éventuellement installés à Callac aient envie de rejoindre les grandes métropoles .
(voir le site)
(0) 
Le Bihan Yann
2022-09-18 15:01:04
Goldored, bien d'accord avec toi ! "Pas de fachos en Bretagne" .........donc, dehors les islamistes de tout poils, dehors ces fascistes pour qui la femme est impure, hors de Bretagne tous ces vilains barbus, dehors !
(4) 
Penn Kaled
2022-09-18 22:45:26
Je reprends un passage de mon premier commentaire ,il est hélas confirmé par le projet Macron pour 2023 .Donc ce projet horizon n'est autre que le laboratoire de celui proposé par le président de la république française ,la fourberie est en marche !!
Concernant la riche parisienne , bien que les immigrés viennent d'Afrique ,elle est quelque part dans la logique des politiques parisiens et bourgeoisie des grandes agglomérations ,qui veulent se débarrasser de certaines populations en les déportant vers la ruralité ,Pasqua du temps qu'il était ministre de l'intérieur avait émis cette idée .
(voir le site)
(1) 
AFB-EKB
2022-09-24 21:40:07
L'AFB-EKB prendra prochainement position sur le sujet,après avoir entendu différents habitants de Kallag et des paroisses environnantes.
Il apparait déja que ni Zemmour ni les tenants du politiquement correct n'offrent de solutions concrètes au problème numéro prioritaire du secteur: offrir des perpectives d'emploi pour les jeunes du secteur.
Tiern e peb Amzer
(1) 
Penn Kaled
2022-09-25 10:38:23
Voici un article concernant l'Amazonie qui démontre les racines du mal pour l'ensemble du monde entrainant l'immigration incontrôlée et la destruction des cultures .
(voir le site)
(1) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.