Madrid refuse l'indépendance de la Catalogne
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 10/04/14 11:38 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Alors qu'une guerre civile dans les rues de Madrid passe inaperçue des médias, le gouvernement espagnol refuse l'indépendance à la Catalogne.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Dans "Valeurs actuelles", on apprend qu'après sept heures de débats, le vote des Espagnols (277 voix contre 47) n'a pas laissé l'ombre d'une chance pour les Catalans indépendantistes. Venus défendre le transfert de certaines prérogatives à Barcelone, les nationalistes n'ont pas su convaincre.

Mariano Rajoy, très opposé à cette demande d'indépendance, a annoncé "je ne conçois pas une Espagne sans la Catalogne ni une Catalogne hors de l'Espagne et de l'Europe".

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 6 commentaires
  Ar Vran
  le Jeudi 10 avril 2014 13:47
et si on faisait un peu de politique fiction....
Face au refus ferme de l'État espagnol d'organiser un référendum en catalogne, le gouvernement local l'organise même. Lors de la tenue de ce réferendum, des sbires payés en sous mains par l'espagne essayent de désorganiser le scrutin, profitant du silence total de l'Europe. Seule la Russie (qui se rappelle la Crimée) proteste à l'ONU devant cette tentative de déstabilisation d'un scrutin démocratique. Bien sûr l'Amérique se tait....
Finalement ce scrutinarrive à se dérouler et patatras, les résultats sont en faveur de l'indépendance. Madrid s'étouffe...
Et la phase des négociations commencent...
Pendant ce temps là un premier ministre de formatage jacobin se rappelle qu'il a des origines catalanes.. Et se dit que si cela arrive en France à cause de la rigidité des politiques, la France court à sa perrte...
Et par magie, alors on assiste courant l'hiver 2014-2015 à un projet gouvernemental pour une Bretagne autonome et complète dans sa géographie au sein d'une république française fédérale...
(0) 
  Florence Le Moigne
  le Jeudi 10 avril 2014 14:50
A la lecture du titre, la seule question qui perdure est :
"pour combien de temps encore ?"
(0) 
  eugène le tollec
  le Jeudi 10 avril 2014 18:27
Ar Vran
Je distille...tôt où tard l'état français sera obligé de se plier au fédéralisme(une des seules façons de manager l'Europe.
Là France sera obligée d'abandonner son jacobinisme d'etat
Le problème de l'enarchie sera de se recasser dans la fédération(postes clés) et il y aura de plus en plus de technocrates(ex d'État central) aux commandes des régions.
(0) 
  M.Prigent
  le Vendredi 11 avril 2014 03:56
On ne va pas encore se payer une guerre des Balkans en Espagne au prétexte que Madrid refuse le divorce.
Encore que avec le fédéralisme (terme exécré par les états dits "unitaires") une solution de coopération équitable puisse être trouvée.
Faites-nous une Europe fédérale des peuples et des régions, et on en parle plus.
A certains qui fustigeront une Europe aux 100 drapeaux (Yann Fouéré) je répondrais: Et alors, on a bien 36 000 communes, et aucune n'a demandé son indépendance !
On ne va pas s'arréter à des problèmes de blessures d'amour propre des centralisateurs.
D'ailleurs, cà veut dire quoi indépendant ?
Etre indépendant veut dire, s'autogérer, vivre en autarcie et être capable d'assurer seul sa défense.
Je ne connais que 3 pays capables de le faire: USA, Russie, Chine.
(0) 
  PIERRE CAMARET
  le Vendredi 11 avril 2014 08:19
Tres bien MICHEL surtout pour la Conclusion .
Le mauvais amour propre des hommes , surtout des politiciens , qui ont tant d'avantages a perdre ........ les politiciens a la lanterne.
Je me sens completement en dehors de cela . Je suis tres fier d'etre pragmatique : Quelques criteres : Mon pays , ma Culture ,la liberte , la paix ,l'economie saine , la santé , ma famille ..... tout le reste est negociable .
(0) 
  PIERRE CAMARET
  le Dimanche 13 avril 2014 08:48
Il faudra un jour negocier a l'UE , la possibilite pour une Region de rester a l'interieur de UE, meme si après un vote democratique et controle , elle se declare independante de son pays d'origine .
Le Federalisme est mal compris dans l'hexagone . Je me souviens des Bonnets Rouges , lors de la Grande Manifestation , refuser le terme Federalisme ( qu'ils assimilaient a l'independantiste )alors qu'en fait ils manifestaient pour un Federalisme : Decider au Pays , Une Assemblee Reionale etc...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.